Législatives : la Bretagne envoie à l'Assemblée Nationale 18 députés favorables à la réunification
Communiqué de presse de Bretagne Reunie

Publié le 27/06/07 16:02 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Plus de 170 candidats, de tous les partis, ont signé l'engagement, en cas d'élection, de co-signer une proposition de loi pour lancer la procédure de la réunification de la Bretagne.

Un pareil résultat démontre que la question est désormais incontournable. Aucun candidat ne s'est déclaré pour le maintien des régions actuelles.

Finalement, sur les 36 députés élus en Bretagne, 18 se sont engagés ou du moins soutiennent la réunification. Parmi les non-signataires, plusieurs préconisent comme solution la constitution d'un Grand Ouest ou la fusion entre les régions Bretagne et Pays de Loire.

Or ces solutions sont irréalisables puisqu'elles ne correspondent pas à la demande de réunification majoritaire en Loire-Atlantique (sondage IFOP 2006 : 67 % de oui) et se heurtent à l'hostilité des habitants de la région Bretagne à toute dilution de la Bretagne dans un ensemble sans identité (sondage TMO-CSA 2003 : 19 % pour le Grand-Ouest, 6 % pour une fusion avec les Pays de Loire).

En Loire-Atlantique, deux députés ont répondu favorablement. Quand le moment viendra de décider de consulter les habitants directement intéressés par la réunification, Bretagne Réunie espère que le sens de la démocratie finira par s'imposer à tous les députés des cinq départements bretons.

Retenons l'essentiel: pour la première fois, les électeurs de Bretagne envoient à l'Assemblée Nationale un groupe de 18 députés (UMP, PS, Verts, Modem) qui se sont engagés à agir pour la réunification.

On peut prévoir de la résistance au sein du gouvernement. Toutefois la présence d'Hervé Morin est un élément favorable au moins à la réunification de la Normandie. Il vient d'ailleurs de confirmer par courrier à Bretagne Réunie qu'il n'avait pas « changé d'idées ».

A nos députés d'œuvrer ensemble pour la réunification en déposant une proposition de loi à cette fin, conformément aux valeurs de la démocratie.

Jean-Yves Bourriau, président de Bretagne Réunie

Département Signataires non signataires
Côtes d'Armor Danielle Bousquet Jean Gaubert Marc Le Fur

Marie-Renée Oget Corinne Erhel


Finistère Marguerite Lamour

Marylise Lebranchu Christian Ménard Annick Le Loch

Jean-Jacques Urvoas Patricia Adam

Jacques Le Guen Gilbert Le Bris

Ille et Vilaine

Jean-Michel Boucheron Thierry Benoit

Jean-René Marsac

Philippe Tourtelier

Marcel Rogemont Pierre Méhaignerie René Couaneau

Loire-Atlantique

Philippe Boennec Francois de Rugy

Marie-Françoise Clergeau

Jean-Marc Ayrault Dominique Raimbourg Michel Ménard

Michel Hunault Christophe Priou Marie-Odile Bouillé

Serge Poignant

Morbihan

Francois Goulard Michel Grall

Francoise Olivier-Coupeau Jacques Le Nay

Gérard Lorgeoux

Loïc Bouvard

Total

18 18


Bretagne Réunie avait proposé aux candidats l'engagement suivant :

« Je m'engage,dès mon élection, à déposer, de concert avec les autres députés intéressés, une proposition de loi visant à réunifier la Bretagne, en application de l'article L4122.1 du Code Général des collectivités territoriales qui autorise les modifications de limites régionales (la procédure permet de consulter la population) ».

Aux signataires de ce texte ont été ajoutés quelques autres qui se sont déclarés favorables à la réunification.

Les non-signataires se divisent en deux groupes, ceux qui n'ont pas fait connaître leur opinion et ceux qui ne signent pas pour diverses raisons (préférence pour une réunification par fusion des régions Bretagne et Pays de Loire, ou un Grand Ouest, refus motivé par l'idée qu'il faut consulter d'abord la population (alors que la proposition de loi permet de définir et de lancer la procédure et que la décision de réunifier exige une seconde loi) etc.

Aucun candidat ne s'est déclaré pour le maintien des régions actuelles.

Document PDF br-cf-june2007.pdf . Source :
Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1457 lectures.
logo
Fondée en 1980, l'association Bretagne Réunie, Comité pour l'unité administrative de la Bretagne, régie par la loi de 1901, se donne comme but la reconnaissance comme collectivité territoriale d'une région Bretagne formée des actuels départements des Côtes-d'Armor, du Finistère, de l'Ille-et-Vilaine, de la Loire-Atlantique et du Morbihan. L'association se définit comme démocratique, unitaire et apolitique. Elle agit pour et dans le respect des droits de l'Homme et des libertés fondamentales. Bretagne Réunie BP 49032 44090 Nantes/Naoned cedex 1
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 4 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.