Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
Hommage de saint Judicaël à Dagobert I, Guillaume Crétin, Chroniques françaises, XVIe siècle (Paris, BnF, Français 2819 f.74v)
Hommage de saint Judicaël à Dagobert I, Guillaume Crétin, Chroniques françaises, XVIe siècle (Paris, BnF, Français 2819 f.74v)
Bulletin de la Société Archéologique du Finistère
Bulletin de la Société Archéologique du Finistère
- Chronique -
Erispoë n'est pas le premier "roi de Bretagne"
Les Bretons portent le titre de "roi", sans discontinuer, du VIe siècle à l'An Mil. Erispoë n'est pas le premier "roi de Bretagne". À l’époque carolingienne, le titre de « roi » se retrouve au cœur des débats mais les velléités de dominations des Francs se heurtent cependant, très tôt, à la résistance des Bretons et les campagnes militaires des Carolingiens témoignent d’une indépendance de fait ou d’une large autonomie des Bretons.
Mickael Gendry pour GENDRY Mickael le 13/10/23 17:37

GENDRY, Mickaël, « Sur le passé romain des anciens rois de Bretagne », Bulletin de la Société archéologique du Finistère, tome CL, 2022, p.185-217.

Résumé

Les généalogies royales des Bretons insulaires et continentales insulaires proposent un discours des origines qui puisent dans les mythes qu’elles recomposent à l’envi. Leur élaboration correspond largement des fictions politiques qui fixent la mémoire des dynasties autant qu’elles les fondent. La filiation de Troie par la légende de Romulus et Rémus est un moyen de s’attacher au monde romain et de fonder par antériorité des dynasties et des royaumes. À l’époque carolingienne, le titre de « roi » se retrouve au cœur des débats mais les velléités de dominations des Francs se heurtent cependant, très tôt, à la résistance des Bretons et les campagnes militaires des Carolingiens témoignent d’une indépendance de fait ou d’une large autonomie des Bretons. La propagande ducale réinterprète les sources aux XIVe et XVe siècles pour prouver l’antériorité de la dynastie de Bretagne et du duché sur le royaume de France. Elle participe à la construction du roman national de la Bretagne continentale à la fin du Moyen Age.

L’étude des sources historiques révèlent également l’étonnante continuité de la titulature royale au premier Moyen Âge dans la Bretagne armoricaine. La dichotomie croissante sur la titulature royale entre les Bretons et les Francs va de pair la définition d’une mystique royale des Carolingiens à partir du IXe siècle qui apparaît comme une nouvelle conception de la monarchie d’essence divine. Les Carolingiens tentent de se réserver l’exclusivité de la délégation de la titulature royale à partir du IXe siècle.

Diverraddur

Lignezou roueed Vreiz tra-mor hag an douar braz a ginnig eur prezeg diwar an orinou a gemerer er mojennou adsavet ganto a-heligenta. An doare m’int bet savet a ziskouez faltaziadennou politikel ijinet hag a gont istor al lignezou kement ha ma z int diazezet warno. Orin Troia dre vojenn Romulus ha Remus zo eun doare d’en em staga ouz bed Roma ha da zevel lignezou ha rouanteleziou ar hosa posubl. Da vare Charlez Veur ema adarre an titr a « roue » e-kreiz an divizou, med damhoantou mestroni ar Franked a ya a-benn koulskoude, abred-kenañ, e enebiez ar Vretoned, ha kampagnou soudarded Charlez Veur a zougen testeni eo dizalh ar Vretoned evid gwir pe emren da vat. Er XIVved ha XVved kantved, bruderez an Duke deo addispleget ar mammennou ganto evid proui e oa kosoh lignez Vreiz eged hini rouantelez Bro-Hall. Kemer a ra perz e saverez romant broadel Breiz an douar braz e dibenn at Grenn-Amzer.

Plan de l'article :

1. Les généalogies royales, entre enjeu de mémoire et fiction politique.

1.1. Des généalogies royales comme des mythes étiologiques : la légende troyenne de l’origine des rois bretons.

1.2. Conan Mériadec, premier roi de Bretagne ?

1.3. Aux sources des généalogies royales, les Vies de Saints.

- La généalogie de saint Gurthiern

- La généalogie de saint Winnoc

- La généalogie de saint Judicaël

- La généalogie de saint Mélar

2. Des rois dans l’orbite du regnum francorum.

2.1. Les rois bretons et les Francs mérovingiens

- Des comtes et des rois dans l’Antiquité tardive.

- Judicaël, le premier roi sanctifié

- Des regna (royaumes interfaces) à la périphérie du regnum francorum

2.2. Des rois bretons dans l’Empire carolingien

2.2.1. La marche de Bretagne et les campagnes militaires des francs

2.2.2. La formation d’un royaume unifié de Bretagne

- Le chef Murman, roi des Bretons

- Nominoë, missus de l’Empereur Louis le Pieux

- Erispoë, premier roi de Bretagne ?

- Salomon, roi de Bretagne et martyr ?

- La titulature royale ne disparaît pas avec les incursions vikings.

Voir aussi :
7  0  
logo
Mickaël Gendry est professeur d’histoire, spécialisé dans l’étude du patrimoine et l’Histoire de la Bretagne Ouvrages : - "L’Église, un héritage de Rome. Principes et méthodes de l’architecture chrétienne", 2009 ; "Genèse et développement d’un bourg castral", 2012 ; "De l’Armorique à la Bretagne", 2016 ; "La Bretagne racontée à ma fille", 2018 ; "Histoire de l'Armorique et de la Bretagne" 2018 avec V. Béchec ; " Petite Histoire de Bretagne", 2019 réédition d'un manuel de 1911, préface avec V. Béchec ; "L’immunité du monastère de Saint-Méen et de l’île de Malo", CeRAA ; "Les minihis en Bretagne. La grande Troménie de Locronan", ABPO ; "Minihis et troménies", "Les sources hagiographiques, enjeu des origines de la Bretagne", Britannia Monastica n°21 ; "Le Tro Breiz, entre mémoire et Histoire", ABPO, juin 2021 ; La Bretagne mystérieuse. Contes et légendes de Bretagne, La Geste éditions, avril 2021 ; Rues de Quintin, édition Stéphane Batigne, avril 2021 ; Troménies bretonnes, édition Yorann Embanner, 2022 ; Histoire de Quintin, éd. Gisserot [à paraître 2022]
Voir tous les articles de GENDRY Mickael
Vos 3 commentaires
Yann L Le Lundi 16 octobre 2023 16:12
Le sommaire de cet article paraît très intéressant. Où peut-on se le procurer sans adhérer à la S.A.F?
(1) 

Mickael Gendry Le Lundi 16 octobre 2023 16:44
La Société archéologique du Finistère (SAF) publie un bulletin annuel. A ce jour, la SAF est une des plus importantes sociétés savantes de France. Elle compte 1050 membres environ, de tous âges et de tous milieux.
Des exemplaires sont disponibles dans de nombreuses bibliothèques, notamment des bibliothèques universitaires ou de grandes villes. Ici, par exemple la référence ZP est celle de la bibliothèque de l'université de Rennes2. Il est aussi possible de se procurer un numéro auprès de la SAF sur le site : "https://societe-archeologique.du-finistere.org/bulletin/annee_2017.html"
Merci
(1) 

Yann L Le Mardi 17 octobre 2023 15:11
Merci
(1) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 3 multiplié par 1) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons