Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Dépêche -
Les sites bretons sur internet : les résultats
Selon OJD Internet multmimédia, les deux sites basés en Bretagne, les plus visités sont Ouest-France Multimédia avec 6 663 128 visites pour le mois d'août 2008 et Le télégramme avec
Gilles Delahaye pour OMEB le 10/09/08 12:50

Selon OJD Internet multmimédia, les deux sites basés en Bretagne, les plus visités sont Ouest-France Multimédia avec 6 663 128 visites pour le mois d'août 2008 et Le télégramme avec 3 554 000 visites pour la même période. Par comparaison, ABP a environ 200 000 visites par mois.

Ouest-France qui détient le record du nombre de quotidiens imprimés chaque jour (autour de 800 000) est toujours loin derrière ses confrères parisiens en ce qui concerne l'internet puisque Le Monde a plus de 5 fois plus de visites avec 36 millions de visites mensuelles. Le figaro en a quant à lui 25 millions. Il faut noter toutefois que toutes les publications du groupe ne sont pas prises en comptes. Les statistiques de OJD pour le groupe Ouest-France comprennent, ouest-france.fr, ouestfrance-immo.com et maville.com, mais ne comprennent pas Caradisiac.fr, Lacentrale.fr, Topannonces.fr, leboncoin.fr et 20minutes.fr.

Les différences énormes entre le tirage papier du quotidien Ouest-France et la relative impopularité de son site web ont amené certains à se poser la question sur le possible déclin d'un média qui n'aurait pas vraiment réussi sa reconversion internet : Au café-tabac-journaux local, il y a bien sûr beaucoup moins de choix que sur la toile.

L'internaute choisit de plus en plus des contenus éditoriaux de valeurs qui vont plus loin que la simple retranscription de communiqués AFP qui sont à vrai dire partout. D'un autre coté, ce qui a fait la force du grand quotidien breton, l'info locale, arrive aussi de plus en plus via des sites locaux, des alertes spécialisées et même l'agence bretagne presse.

Ouest-France a annoncé la suppression de 115 postes techniques vendredi dernier. Personne n'est surpris, vu le recul général de la presse papier devant l'assaut combiné de l'internet et des gratuits. C'est le contraire qui surprenait. A noter aussi, que de nombreux salariés de la rédaction, ont discrètement été remerciés à Presse Océan en 2007 à la suite du rachat de ce journal par Ouest-France.

source des statistiques : (voir le site)

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1480 lectures.
logo
L'Observatoire des Médias en Bretagne est basé à Rennes. Il est composé d'un collectif de plusieurs journalistes.
Voir tous les articles de OMEB
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 7 multiplié par 3) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons