Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Les six inculpés de la Réunification : la solidarité s'organise
Suite à la réunion du comité de soutien aux 6 inculpés de la Réunification, la solidarité s'organise. Déjà une dizaine d'organisations bretonnes et internationales ont témoigné de leur soutien aux 6. Ils seront défendus grâce au soutien de Skoazell Vreizh par Maître Le Moigne de Saint-Nazaire et Maître Choucq de Nantes. Les peines qui s'annoncent risquent d'être très importantes notamment au niveau pécuniaire
Jonathan Guillaume pour 44=Breizh le 13/01/09 11:23

Suite à la réunion du comité de soutien aux 6 inculpés de la Réunification, la solidarité s'organise.

Déjà une dizaine d'organisations bretonnes et internationales ont témoigné de leurs soutiens aux 6, ainsi que des personnalités politiques et culturelles. Ces témoignages de soutiens sont très importants en vue de leur procès qui se tiendra le 12 février à Nantes. Donc n'hésitez pas à envoyer un mail de soutien en écrivant à cette adresse stourmomp [at] no-log.org, d'une part pour condamner le caractère excessif de la répression qui s'exerce contre les militants de la Réunification, d'autre part pour témoigner encore une fois de notre refus de la partition de la Bretagne.

Les 6 seront défendus grâce au soutien de Skoazell Vreizh par Maître Le Moigne de Saint-Nazaire et Maître Choucq de Nantes. Les peines qui s'annoncent risquent d'être très importantes à l'encontre des 6 militants âgés de 18 à 23 ans, notamment au niveau pécuniaire. C'est pour cela que la solidarité est très importante ! Nous annonçons d'ores et déjà que suite à la manifestation de soutien prévue à Nantes le samedi 31 janvier, 14 heures place Bretagne, un repas de soutien suivra dans la soirée.

Une tombola sera aussi organisée pour récolter l'argent indispensable à leur soutien. Que vous soyez producteurs, éditeurs, musiciens,... ou simple citoyen, n'hésitez pas, comme certains commencent à le faire, à nous faire parvenir des lots qui pourront alimenter cette tombola. En nous contactant ou en envoyant vos dons à Reuz ar Vro, 41 quai Malakoff, 44000 Nantes.

Bevet Breizh Unvan ! Solidarité avec les 6 de Nantes !

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1173 lectures.
logo
44=Breizh est un collectif de jeunes militants pour la Réunification de la Bretagne et contre la propagande assimilatrice de la Région Pays de la Loire.
44=Breizh, c’est parce que la propagande « Pays de la Loire » qui inonde notre vie quotidienne, nos lycées, nos lieux de formation, mérite une réponse.
44=Breizh, c’est parce la politique d’acculturation « ligérienne » est inadmissible.
44=Breizh, c’est parce que depuis trop longtemps le peuple breton réclame son unité territoriale, avec beaucoup de promesses et d’espoirs, mais jamais d’actes.
Constitué depuis début 2008, le collectif 44=Breizh vise à regrouper la jeunesse bretonne qui dit non à la partition et à la région « PdL ». Malgré 37 ans de « PdL » et de séparation, nous, jeunes de 15 à 30 ans, réclamons fortement
Voir tous les articles de 44=Breizh
Vos 1 commentaires
Linéatte Tifenn Le Mardi 31 août 2010 23:27
Dans le contexte politique actuel, pourquoi ne suis-je même pas surprise de la sanction bien trop sévère que veut appliquer la justice à ces six jeunes? Il en a toujours été ainsi, les sanctions françaises concernant les délis ou les crimes sont complètement alléatoires et franchement laissées au bon vouloir du juge. Dans ce cas précis, il est humiliant pour les Bretons de remarquer qu'un simple délit, et encore, revendiqué, pas un simple acte d'adolescent en rut, va probablement être puni bien au-delà du bon sens! Faut-il y voir une répression que le peuple breton devrait prendre pour un exemple du genre "Voyez ce qu'il vous arrivera si vous voulez encore revendiquer vos idées". Le droit d'expression dans tout ça? Soit, peinturlurer des biens publiques peut paraître choquant, mais combien choquant comparé à l'affront que la justice française s'apprête à faire aux bretons. Il n'est pas tant question ici d'un acte de vandales comme veut nous le faire croire le gouvernement, mais il bien question d'une revendication juste, claire, et assumée, bref, du droit d'expression, que la justice veut étouffer. Et encore!! nous avons la chance d'avoir des juges pour le moment, et de ne pas retourner en monarchie, avec Mr Sarkozy. Mais gare à lui, car les perpétuels mensonges du gouvernement français en faveur de la bretagne(visite des pêcheurs bretons, promesse de donner des fond plus importants pour les langues régionales), puis les désillusions, et même les provocations(projet de faire payer l'autoroute en Bretagne, et bien sûr le dit precès), ne nous feront pas peur. La Bretagne ne fait que commencer à revendiquer ses droits, et si ce procès ne fini pas en bon termes, loin de fermer notre clapet,nous nous battrons plus fort, pour la justice, et la Bretagne unifiée!
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 9 multiplié par 9) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons