Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Agenda -
Les Tréteaux Chantants : un phénomène brestois
Les Tréteaux Chantants c'était le volet  ''culture", que l'on prend soin de mettre entre guillemets, des feues Quinzaines commerciales brestoises de printemps de l'après-guerre.
Louis Gildas pour ABP le 21/11/11 12:17

Les Tréteaux Chantants c'était le volet  ''culture'', que l'on prend soin de mettre entre guillemets, des feues Quinzaines commerciales brestoises de printemps de l'après-guerre. Les commerçants, essentiellement du centre ville, distribuaient des tickets à leur clients en regard du montant de leurs achats. Ca relançait la consommation disait-on déjà ! Au bout du compte si l'on était chanceux on pouvait emporter des bons d'achats, des moulinettes électriques ou l'un des lots suprêmes, une Dauphine, une Simca 1000 ou encore une Panhard PL. C'était le ''bon temps'' d'avant les hypers et autres supers.

Puis il y avait ces Tréteaux qui de Saint Marc, à la rue du Vercors en passant par les bourgs de Saint Pierre et de Lambé, chaque soir jouaient les radios crochets. Le podium était à l'enseigne d'une marque d'apéritif anisé et l'accompagnement musical relevait des compétences de Henri Mougeat et de son ensemble jazzy.

Ils, il me semble que les femmes y étaient plus nombreuses, venaient avec leurs chansonnettes du jour, d'hier ou parfois même d'avant hier. Il y avait des couacs et des canards mais qu'importe on s'y pressait nombreux, c'était le '' bon temps'' d'avant les boites à décérébrer.

Les vainqueurs étaient désignés par acclamations et avaient droit à un bis et à quelques pacotilles. Les vainqueurs de quartier, après une demi final à huis-clos, se retrouvait pour la grande finale dans une salle Cerdan pleine à craquer. Il y avait le lauréat qui emportait quelque écus et faisait le lundi la une de la presse

Ca a duré jusqu'au tout début des années 70 mais à chanter le dernier succès de Georgette Plana devant ses voisins de paliers ça n'avait plus le même charme et puis il y avait la télé et Guy Lux...

L'affaire aurait pu être entendu s'il n'y avait eu les dirigeants du ''Patro Sanquer'' qui un beau soir eurent l'idée de ressusciter les Tréteaux chantants. Et vinrent donc les Tréteaux des aînés. Cela se passait au tout début des années 80 le succès fut immédiat et depuis il ne se dément pas. A tel point qu'aujourd'hui c'est tout le Pays de Brest qui y participe. ''De 50 à 100 ans'' plaisantent les organisateurs mais à peine cette année on a vu, à Kerhuon, une dame de 99 ans monter sur les planches pour pousser la chansonnette.

La finale aura lieu le 25 novembre au parc de Penfell.

''Pratique les billets sont à retirer dans les mairies du Pays de Brest, entrée gratuite et grande vedette de la soirée :'' Nicoletta. ''Gast y va y avoir du goût !''

Voir aussi :
logo
Louis Gildas est un reporter indépendant. Il a contribué à Armor Magazine, Bretagne Hebdo, et Ouest France, , AQUI TV, Radio Périgueux, Le Journal du Périgord. Collabore à L'Express, à France Bleu Limoges et à l'ABP.
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 6 multiplié par 0) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons