Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
Lidl et le ministère s'unissent contre la Bretagne réunifiée.
Lidl et le ministère s'unissent contre la Bretagne réunifiée.
- Lettre ouverte -
Lidl une enseigne allemande contre la réunification ?
Monsieur le Directeur Général France, Je vous prie de trouver ci-joint une publicité Lidl de promotion de la région administrative dite des pays de Loire. Cette région d'État est rejetée par les habitants du Pays Nantais (département de Loire-Atlantique). Depuis 30 ans les sondages révèlent que 70 % des habitants
Alan CORAUD pour alan coraud le 19/09/16 17:31

Monsieur le Directeur Général France,

Je vous prie de trouver ci-joint une publicité LIDL de promotion de la région administrative dite des pays de Loire.

Cette région d'État est rejetée par les habitants du Pays Nantais (département de Loire-Atlantique).

Depuis 30 ans les sondages révèlent que 70 % des habitants de ce département veulent la réunification de la Bretagne.

La réunification allemande a eu lieu. Lidl, étant allemand, devrait comprendre la violence politique qui consiste à diviser un pays.

D'un point de vue image de marque il est très négatif que Lidl se fasse complice d'une propagande politique, alors que la notoriété du "Produit en Bretagne" n'est plus à démontrer.

Le risque pour votre enseigne serait une réaction de rejet des consommateurs et un appel au boycott par le très fort lobby breton.

Le fait que cette publicité soit financée par le ministère de la Culture et de la Communication met Lidl dans une situation délicate.

Cette propagande étatique anti-bretonne qui remet en cause l'intégrité du territoire breton ne doit pas être cautionnée par la société civile pas plus que par le monde de l'économie entrepreneuriale.

Nous souhaitons que Lidl revoie sa stratégie de communication, en communiquant Bretagne quand il s'agit de nos produits bretons, dans le respect de la Bretagne et des Bretons.

Cordialement

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1438 lectures.
Vos 7 commentaires
Manuel Dubreuil Le Lundi 19 septembre 2016 20:36
Bien d'accord
(0) 

bruno le gras Le Mardi 20 septembre 2016 18:06
a-du on ganez Alan
(0) 

Naon-e-dad Le Mardi 20 septembre 2016 19:22
Lidl est une enseigne commerciale positionnée très bas de gamme.
Je me souviens il y a quelques années avoir été obligé de jeter un saucisson véritablement immangeable, malencontreusement acheté chez eux.
Je sais bien que la plupart des gens ont de bonne raisons ou se trouvent dans l'obligation de faire très attention au budget alimentation mais tout de même! On peut donc ressentir le comportement de Lidl comme populiste, au sens très négatif du terme, c'est-à-dire méprisant le peuple, et la santé d'icelui.
Dans ces conditions, le dérapage politico-commercial commis par la communication de Lidl et évoqué dans l'article est éminemment dommageable. Sa nocivité à l'égard du public ne passe évidemment pas inaperçue et risque, je le pense, de rester dans les mémoires pour longtemps.
Reste que la clientèle qui fréquente Lidl n'a sans doute pas le choix. Il est même probable que pour une partie d'entre-elle, elle ne perçoit ni ne comprend la perfidie de cette publicité. En effet, la couche de population, à antes, qui ne parle pas ou très peu le français n’est pas négligeable. Et c'est d'abord dans cette couche défavorisée que Lidl recrute sa clientèle. Raison de plus pour respecter cette clientèle!
Ce message n'est évidemment pas une critique contre le chaland quel qu'il soit. C'est un constat d'observation, lié à l'époque.
Bref, la firme allemande serait bien inspirée de se raviser. Elle a été très mal conseillée en matière de communication et de publicité.
N'eo ket brav meskañ mod-se ar bolitikerezh en un tu, hag ar brudañ hag ar vank a arc'hant digant tud zo en un tu all.
(0) 

Jakez Derouet Le Mardi 20 septembre 2016 22:40
Je ne pense pas que LIDL soit unique dans son cas. J'ai avec moi un sac de Carrefour Quimper qui date de peut-être 3 ou 4 ans au recto on voit une maison quimpéroise à colombages et au verso un Gwenn-ha-Du formé sur une carte de Bretagne intégrale , on y identifie pleinement le Pays Nantais avec l'estuaire de la Loire etc...
En cet fin d'août au Carrefour de Quimper et probablement dans tous ceux de l'Hexagone on nous proposait gratuitement une revue culinaire, avec Petitrenaud comme vecteur, parlant de nos recettes régionales en se basant uniquement sur le dernier "charcutage" B4, Grand-Est, Hauts- de-France etc...On est en droit de se demander si cette ou ces enseignes n'ont pas été incité "d'en haut" et d'une manière ou d'une autre à faire accepter par tous et par tous les moyens ces nouvelles régions comme définitives (excepté peut-être B4 avec le Grand-Ouest qui pointe à l'horizon). La revue culinaire de Carrefour nous propose un abonnement...non gratuit.
Ne pouvant plus soutenir l'extrême centralisation française les Jacobins, et les Jacobins socialistes en tête ont finis par créé des régions pour finaliser l'assimilation totale et définitive qu'ils osent appeler l'intégration républicaine.
(0) 

TY JEAN Le Mercredi 21 septembre 2016 11:03
Ce n'est pas que LIDL qui communique ainsi.Tous les supermarchés font de même. Si Carrefour parle
de " vins du pays nantais ", il s'agit bien de vins estampillés là aussi, malheureusement, " val de Loire "
Les vignerons dépendent aussi de syndicats et d'autres instances nationales.Bien sûr bien des vignerons du pays nantais se disent bretons, et vignerons de Bretagne.Mais ont-ils la possibilité de réagir ? cette appellation " val de Loire " est une vraie catastrophe pour les vins du pays nantais, noyés dans ce foutoir
faussement nommé " Val de Loire ".
(0) 

Luc Guihard Le Mercredi 21 septembre 2016 18:25
Lors de ses semaines Bretonnes, Lidl commercialise la bière "Barbe-Torte", produite initialement à Nantes, par la Brasserie de la Soif et aujourd'hui par les Brasseries Lancelot. Dans ce cas-là, Nantes est bien bretonne pour l'enseigne allemande (mais les acheteurs de Lidl s'intéressent-ils à l'histoire du Pays breton ?). Mais je ne suis pas sûr que Lidl soit pire que les autres sur ce terrain-là !
(0) 

Lheritier Jakez Le Jeudi 22 septembre 2016 09:08
J'ai écrit comme d'autre à la direction de LIDL à Strasbourg.
Pas de réactions?
LIDL vient de faire une PUB Hauts de France ,en y noyant l'Alsace.Voir le site ABP!
Que faire?
Avec les Alsaciens demander une entrevue à la direction de LIDL à Strasbourg,au siège en Allemagne?
Avoir des affichettes bretonnes pour "coller aux entrées des magazins LIDL et autres magazins ,etc
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 9 multiplié par 4) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons