Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Agenda -
Locmaria et les Monts d'Arrée veulent vivre !
Rassemblement au rond-point de Roc'h Tredudon dimanche 16/12 - 14 H
Kristian Braz pour Blaz produktion le 12/12/18 18:15
46445_1.jpg
Roc'h tredudon

Les Ami(e)s de Locmaria-Berrien ainsi que les habitants concernés de Monts d'Arrée Communauté (13 communes) appellent à un rassemblement ce dimanche au rond-point du Roc'h Tredudon à partir de 14H.

Une décision inique et antidémocratique fait que la commune va être rattachée à celle de Poullaouen. En outre, cette décision met en péril l'existence même de la communauté des Monts d'Arrée.

Il n'est pas trop tard pour éviter cette fusion et lancer la concertation pour la défense de notre territoire.

Tous sur le sommet des Monts d'Arrée dimanche !

Document PDF 46445-lokmaria1.jpeg rassemblement roc'h tredudon dimanche 16 14H. Source : Les Ami(e)s de Locmaria
Voir aussi :
Traducteur, écriveur, vidéeur, animateur radio et formateur en breton.
Voir tous les articles de Blaz produktion
Vos 4 commentaires
Paul Chérel Le Jeudi 13 décembre 2018 14:04
Voilà le type d'information et essai de réaction qui ne peut émouvoir personne sauf quelques intéressés; QUI a décidé ce rattachement "inique et antidémocratique" ? Et sur QUELS critères d'avantages ou désavantages des concernés et/ou des lésés ? N'y a-t-il pas d'autres sujets plus importants pour la Bretagne, son avenir, sa place dans le monde, etc. que cette querelle "de clochers"" ? Les découpages territoriaux "à la française" sont absurdes dans leur totalité, régions, départements, communautés, etc. N'est-il pas temps pour la Bretagne de s'en libérer à sa guise ? Paul Chérel
(0) 

kris braz Le Jeudi 13 décembre 2018 16:25
"qui ne peut émouvoir personne sauf quelques intéressés"… effectivement, seulement les quelque 8000 habitants de cette petite communauté de communes que la décision de deux maires, sans consultation de leur électorat, risque fort de faire éclater.
Mais il et vrai, à lire parfois les commentaires de M. Chérel sur ABP, que la démocratie ne paraît pas être un de ses soucis majeurs. Et qu'il est plus facile de rêver à l'avenir radieux de la Bretagne que d'essayer de comprendre les implications de telles décisions sur les territoires et leurs habitants.
(0) 

Paul Chérel Le Jeudi 13 décembre 2018 17:05
@Kris braz. Il me semble que vous me donnez raison en précisant qu'il s'agit de deux maires qui décident SANS CONSULTATION des populations concernées. Et j'ajoute « peut-être sans même avoir expliqué et défendu avantages et/ou inconvénients de ces fusions ». Quant au mot démocratie, je pense que ce n'est pas en France qu'on en trouvera une application. Ceci en est un bel exemple. Paul Chérel
(0) 

Le Gac André , Le Jeudi 13 décembre 2018 19:01
Je pas envie de polémiquer mais de DIRE qu'avec ses 36000 communes qui votent leurs BUDGETS , qui reçoivent ( beaucoup ,un peu , ...) leurs administré-e-s en Mairies , qui aident la Vie Associative ( in peu , beaucoup ...) , la France est le pays d'Europe le plus irrigué par la Démocratie , et de loin . C'est bien pour ça que depuis 30 ans le/les néolibéralismes veut les faire fusionner , veut les dissoudre dans des Métropoles en leurs baissant leurs subventions : moins 20 à 30 % ces 15 dernières années . Qu'il faille donner des compétences aux Régions , OUI , mais les ramener de 22 à 13 de façon libéralo-technocratique bruxelloise NANN HA NANN !
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 0 multiplié par 5) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons