N'est-ce pas suffisant ?
Communiqué de presse de Bretagne Réunie

Publié le 10/09/16 18:34 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Plusieurs fois des dizaines de milliers de personnes dans les rues nantaises en 2014, plus de 70 % des habitants de Loire-Atlantique pour la Réunification, selon tous les sondages officiels depuis 20 ans, ce n’est pas suffisant ?

Lors de la Breizh-Manif qui aura lieu samedi 24 septembre 2016 à 14 h à Nantes, place de la Petite Hollande

Bretagne Réunie remettra un courrier au président du Conseil départemental de Loire-Atlantique lui demandant d’organiser au plus vite une consultation populaire auprès de tous les électeurs du département, dans le cadre du droit d’option (volonté pour un département de quitter sa région administrative d’origine pour rejoindre une région voisine).

Jean-François Le Bihan

Document PDF 40859-20160910brbreizhmanifcd44.pdf communiqué de presse. Source : Breatagne Réunie
Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1116 lectures.
logo
Fondée en 1980, l'association Bretagne Réunie, Comité pour l'unité administrative de la Bretagne, régie par la loi de 1901, se donne comme but la reconnaissance comme collectivité territoriale d'une région Bretagne formée des actuels départements des Côtes-d'Armor, du Finistère, de l'Ille-et-Vilaine, de la Loire-Atlantique et du Morbihan. L'association se définit comme démocratique, unitaire et apolitique. Elle agit pour et dans le respect des droits de l'Homme et des libertés fondamentales. Bretagne Réunie BP 49032 44090 Nantes/Naoned cedex 1
Vos 10 commentaires
spered dieub
2016-09-11 14:02:48
Le problème ,est ce que une consultation populaire validerait concrètement les 70% d'habitants pour la réunification ??? Il est aussi possible que le taux d'abstention s important décrédibiliserait ce référendum .
Je pense qu'il faut d'abord ,avec pragmatisme sensibiliser la population du pays nantais à tous les avantages que leur amèneraient la réunification ,en insistant sur le fait que la Loire atlantique s'insère de fait dans la péninsule bretonne ,ainsi que dans le sud Bretagne en ce qui concerne l'économie de la mer .Rassurer aussi sur le fait que cela n'affecterait les relations avec ses régions voisines de l'est .
(0) 
Fañch Ar Vilin
2016-09-11 16:27:54
Paris n'organisera un référendum que si le résultat est en sa faveur (cf NDDL). La requête de Bretagne Réunie est suicidaire car le référendum entérinera la partition à jamais.
En ce qui concerne la manif du 24/09, est-ce qu'on devra encore subir la tribune des collabos bretons et leur banderole en tête de cortège ? Parce que si c'est le cas, je reste à la maison m'occuper de mon jardin et de ma petite famille.
(0) 
patrick le guer
2016-09-11 21:56:01
Le retour de la Loire - Atlantique doit se réaliser sans référendum, tout comme elle a été séparée SANS REFERENDUM. Cette terre est Bretonne, et subit un découpage administratif d'un pays occupant. Je ne suivrai donc pas la démarche de BR demandant une quelconque "consultation". Je préférerai que des signatures viennent appuyer des plaintes et remise de dossiers aux diverses instances internationales et pourquoi pas dans toutes les délégations, consulats et ambassades à Paris. Énième manif à NANTES dont il ne ressortira rien. Pourquoi ne pas "marcher sur Paris" ?
"Ma chère maman je vous écrit que nous sommes entrés dans Paris"
(Tri Yann)
......
(0) 
Alter Ego
2016-09-12 15:53:28
Contrairement aux gauchistes français qui occupent illégalement une partie du territoire national breton à Notre Dame des Landes, vous avez choisi la collaboration avec les élus des partis hexagonaux, et vous refusez l'élaboration d'un vrai rapport de force. Ce n'est clairement pas "suffisant", et les plus éveillés restent dorénavant à la maison, ayant bien compris que la réunification ne se fera jamais.
(0) 
Boned ruz
2016-09-12 22:41:00
Critiquer les gauchistes peut s'entendre à condition de critiquer les droitistes... Les uns et les autres sont anti démocratiques... par l'utilisation malsaine de l'argent pour les uns et par l'utilisation malsaine de la pensée unique pour les autres...Cependant les gauchistes ont raison pour ndl qui n'est qu'une toute petite et pâles copie de ce que sera notre vie si les contrats transatlantiques passent ... Vous de droites êtes aussi nuls que les gens de gauche Penn a-dreñv ha penn a-raok splujet tout e-barzh ideologiezh.... De droite ou de gauche, vos idéologies servent le pouvoir en place et personne pendant ce temps-là ne pense à l'être humain. Vos idéologies sont mortes... Il était temps!
(0) 
Yann Varc'h Furon
2016-09-12 23:52:47
1 - Demander un référendum pour la Réunification paraît "normal" de prime abord, mais comme cela est dit dans les précédents commentaires, cela est suicidaire! Quelques soient les sondages, les voeux des Conseils généraux, le nombre de manifestants dans les rues de Naoned -vous noterez d'ailleurs que l'on ne peut se satisfaire de 100.000 personnes (40 à 50.000 l'an passé) pour cette année, sur une population de plus de 4,5Millions d'âmes, c'est plutôt faible, et bien en deçà de ce que l'on peut voir dans les rues de Catalogne notamment - on ne peut jamais prévaloir du résultat par avance!
2 - Ce qu'un décret a défait le 30.06.1941, un autre peut le refaire! La volonté politique étant d'un tout ordre, il ne faut rien attendre des gouvernements français quant à redonner à B4 un département plutôt prolifique, et il ne faut pas oublier qu'il y aura toujours cette appréhension de voir réapparaître une Bretagne Réunie avec des courants autonomistes-indépendantistes qui appelleraient à la sécession.
3 - Bro Naoned est historiquement breton et en droit international, la Bretagne dans ses frontières historiques, a des droits qui lui sont refusés depuis 1532. Il n'y a donc rien à demander à notre voisin français, il suffit que toutes les mouvances de Bretagne s'unissent pour attaquer de front la France aux plus hautes instances internationales, notamment La Haye!
(0) 
Léon-Paul Creton
2016-09-13 18:36:14
...Mais c'est simple mes amis, il faudrait, il faudra, il faut... prendre des pouvoirs! Imposer L'autonomie la plus grande , la plus forte! Et ce ne sera jamais avec des pétitions, des commentaires et des...processions qu'elle que soient les bannières brandies, puis des retours tranquilles, somnolents en "autocar" à la maison, mettre ses "charentaises", sauter sur son "clavier à baver"...et puis quelques mois plus tard, recommencer...
Les moyens?...
Toutes les régions sous "dirigisme dégradant" français sont en train de mourir, et deux ou trois vivoteront. Elles n'ont déjà plus de nom, donc plus d'Histoire!
Je n'irais plus jamais à Nantes, ni ailleurs, écouter des discours vides aux accents et effets et gonflements de voix troisième république, proférés par des personnes qui n'ont pu être des meneurs , des inspirateurs. Tout au plus des curés de campagne!
Je suppose que ce commentaire ne passera pas?
(0) 
Brocélbreizh
2016-09-14 10:34:11
Patientez encore quelques quinquennats,nous verrons bien qui est réunifié et qui est désunifié in fine au point de non-retour.
Les mouvements Bretons doivent cependant faire preuve de maturité en prenant leurs responsabilités: Pérenniser un alliance afin de faire fructifier nos intérêts communs et respecter les revendications de nos bonnets rouges qui sont on ne peut plus raisonnables.
Concernant un éventuel referendum(ce dont je doute),c'est inutile.Un décret suffira.
Un prêté pour un rendu en quelque sorte...
Alors dans une république bananière je ne sais pas... mais dans une Démocratie,oui,c'est suffisant. (et pour les contribuables ,c'est gratuit.)
Se rendre à Nantes ce n'est pas un luxe,c'est un devoir.
(J'en profiterais aussi pour y rechercher l’âme de notre dame, perdue depuis des lustres dans l'enclave marécageuse de roitelets obscurs et nonchalants.)
(0) 
Jakez Guieysse
2016-09-14 19:50:05
Natif de Naoned, je ne me déplacerai pas une énième fois pour voir nos représentants réclamer bien gentiment la réunification, auprès d'une caste politique inféodée au pouvoir central. La dernière manifestation du 27 septembre 2014 a certes rassemblé 30 000 personnes, mais pour quel résultat ? Malgré des centaines de milliers de manifestants à Paris en 2013, la manif contre le mariage homosexuel n'a pas fait mieux. Alors ?
Quelques mots cependant sur la passivité des Nantais( ?) : Lorsque nous déambulions dans les rues du centre de Nantes, derrière nos drapeaux, la population semblait indifférente. Aucun Gwenn-ha-Du aux fenêtres, si ce n'est un drapeau tricolore ! 30 000 participants comparés aux 600 000 habitants de Nantes-Métropole donne un aperçu du sentiment d'appartenance...
Qu'importe ! La Loire-Atlantique est bretonne, par l'histoire. Nul besoin d'un référendum, qui ne sera accepté que le jour où le changement de population aura basculé en notre défaveur. Cela fait des décennies, que nous piétinons sur ce dossier comme sur celui de notre langue. Il est temps que nos gentils régionalistes deviennent d'authentiques nationalistes. Ou alors, qu'ils laissent leur place...sinon ce sera sans nous.
(0) 
TY JEAN
2016-09-16 16:53:15
je rejoins ici d'autres commentaires allant dans le même sens : avons-nous entendu cet été les cercles, bagadous , ou différents artistes bretons élever la voix, protester haut et fort pour revendiquer la Bretagne à 5 départements ? nous devions être distraits ou sourds. Etrange mutisme de la part de confédérations et de ces différents artistes concernés par la culture bretonne de BZH 5 !
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 1 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.