Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
MacDo de Quévert huit ans et sept mois après : un procès pour quoi faire ?
Les quatre militants jugés en mars 2004 pour “complicité” dans l'Affaire de Quévert étaient acquittés pour l'explosion mortelle de Quévert. Le parquet a fait appel contre trois de ces acquittements, appel dont la validité juridique reste à démontrer
Klaod An Duigou pour CARB le 6/11/08 9:30

Communiqué de presse de la Coordination Anti-Répressive de Bretagne

Le jour même de l'explosion mortelle survenue à Quévert le 19 avril 2000, madame Irène Stoller-Le Calvé, procureure au parquet anti-terroriste de Paris, affirmait avec aplomb connaître l'origine précise des explosifs utilisés et indiquait la seule piste convenable à ses yeux, celle des indépendantistes bretons.

Début mai 2000 se déclenchait une vaste rafle. Plusieurs personnes étaient mises en examen dans le cadre de l'instruction ouverte.

Des politiciens professionnels, de droite comme de gauche, fort peu respectueux de la présomption d'innocence et de ce qu'il est convenu d'appeler la séparation des pouvoirs, tenaient alors les personnes poursuivies pour coupables et le faisaient bruyamment savoir tout en salissant délibérément, non seulement les indépendantistes bretons désignés comme "tous coupables", mais aussi ceux qui défendent la langue, la personnalité et la culture bretonnes dans des mouvements agissant uniquement dans le domaine culturel.

L'instruction a été définitivement close à l'automne 2002. La Cour d'Assises (spécialement composée) d'Appel devra donc se prononcer au vu de ce même dossier d'instruction auquel aucun élément nouveau n'a été ajouté.

Les quatre militants jugés en mars 2004 pour "complicité" dans l'Affaire de Quévert étaient acquittés pour l'explosion mortelle de Quévert. Le parquet a fait appel contre trois de ces acquittements, appel dont la validité juridique reste à démontrer puisqu'il prétend morceler un arrêt de Cour d'Assises.

Huit ans et sept mois après l'explosion mortelle de Quévert, il n'y a donc pas de solution à cette tragique et mystérieuse affaire.

La Coordination Anti-Répressive de Bretagne renouvelle bien évidemment son soutien à Kristian Georgeault, Paskal Laizé et Gaël Roblin dont elle réaffirme haut et fort l'innocence, et appelle au rassemblement de soutien qui aura lieu à Rennes le 15 novembre 2008, Place du Parlement de Bretagne, à partir de 14 heures 30.

Pour la Coordination Anti-Répressive de Bretagne

Le porte-parole

Claude Le Duigou

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1101 lectures.
logo
Coordination Anti-Répressive de Bretagne. La CARB est la réunion des comités anti-répression qui sont nés suites aux vagues d’interpellations survenues en Bretagne depuis le 30 septembre 1999. Des comités anti-répressifs existent dans plusieurs villes de Bretagne, en Occitanie et aussi en région parisienne.
Voir tous les articles de CARB
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 5 multiplié par 6) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons