Manifestation pour la réunification de la Bretagne le 27 septembre à Nantes. Un car au départ de la Presqu'île Guérandaise
Communiqué de presse de BRETAGNE RÉUNIE

Publié le 16/09/14 14:35 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Bretagne Réunie et l'ensemble du mouvement associatif breton organisent une manifestation pour la réunification de la Bretagne, samedi 27 septembre, à 14h, place de la Petite Hollande à Nantes. Après les manifestations du 19 avril et du 28 juin qui ont rassemblé respectivement 10 000 et 17 000 personnes, cette manifestation s'annonce déjà être très mobilisatrice à l'échelle de toute la Bretagne et du Pays guérandais.

Réunification de la Bretagne

Manifestation - Samedi 27 Septembre à Nantes

Mise en place d'un Car au départ de la Presqu'île

Gare du Pouliguen à : 12 h 30 10 ¤ /personne.

Nous serons nombreux à participer des « 5 départements bretons », unis comme les cinq doigts de la main.

- Inscriptions pour le car :

- Michel Pannetier, Guérande – 02.40.15.63.39

- Yannick Cocher, La Baule – 06.81.91.70.53

- Jean-Charles Nicol, Batz – 02.40.23.85.52

yc difusion communiqués

Voir aussi :

mailbox
imprimer
logo
Fondée en 1980, l'association Bretagne Réunie, Comité pour l'unité administrative de la Bretagne, régie par la loi de 1901, se donne comme but la reconnaissance comme collectivité territoriale d'une région Bretagne formée des actuels départements des Côtes-d'Armor, du Finistère, de l'Ille-et-Vilaine, de la Loire-Atlantique et du Morbihan. L'association se définit comme démocratique, unitaire et apolitique. Elle agit pour et dans le respect des droits de l'Homme et des libertés fondamentales. Bretagne Réunie BP 49032 44090 Nantes/Naoned cedex 1
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 3 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.