Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Mobilités du quotidien : construisons notre propre politique !

Mobilités du quotidien : plutôt qu’un RER à la mode de Paris, la Bretagne a besoin de pouvoirs et de moyens financiers pour construire sa propre politique. La politique de métropolisation est celle qui prévaut en France depuis les années 90. Cette politique d’aménagement du territoire a pourtant montré ses limites. Les métropoles sont engorgées, […]

L’article Mobilités du quotidien : construisons notre propre politique ! est apparu en premier sur UDB.

Par UDB le 7/12/22 6:54

Mobilités du quotidien : plutôt qu’un RER à la mode de Paris, la Bretagne a besoin de pouvoirs et de moyens financiers pour construire sa propre politique.

La politique de métropolisation est celle qui prévaut en France depuis les années 90. Cette politique d’aménagement du territoire a pourtant montré ses limites. Les métropoles sont engorgées, les terres agricoles sont grignotées, la qualité de l’air diminue, les prix de l’immobilier flambent. Les habitants des villes moyennes et des zones rurales se voient contraints d’utiliser la voiture faute de transport, les services publics se raréfient, des pans entiers de la population se sentent abandonnés. Le ruissellement n’a pas eu lieu et la fracture territoriale est bien là.

Et pourtant, le Président de la République enfonce le clou et propose de financer le RER pour 10 métropoles en France. Mais la Bretagne n’est pas l’Île-de-France et ne doit pas copier son anti-modèle. L’UDB refuse cette manière de penser le territoire, nous ne voulons pas recréer au niveau de la Bretagne le modèle français bien trop parisiano-centré.

Les actions des militants de l’UDB en faveur des mobilités du quotidien ont toujours été tourné vers une répartition juste et équilibrée des infrastructures et des services correspondants sur l’ensemble de la Bretagne.

Depuis 2015, l’UDB a organisé de nombreuses marches pour la réouverture de lignes ferroviaires régionales. Lors de la dernière campagne pour les élections régionales, nous avons montré que la Région Bretagne devait concentrer ses efforts sur les transports du quotidien. Ces actions ont permis le sauvetage de la voie unique entre Landerneau et Quimper, la perspective de mise à l’étude d’une réouverture de la ligne St-Brieuc-Auray et de la ligne Roscoff-Morlaix dans le volet Mobilités du Contrat de plan État-région, l’ouverture d’une réflexion sur la reconstruction d’un réseau entre Fougères et Rennes.

Nous croyons que pour organiser au mieux le territoire, que pour améliorer l’équilibre entre les villes et les zones rurales, que pour garantir l’égalité entre tous les citoyens, la Bretagne doit accéder à l’autonomie dans ses décisions. Pour ce faire, l’UDB réclame un renforcement des pouvoirs de la Région en tant qu’autorité organisatrice des mobilités et un pouvoir fiscal et financier pour décider elle-même des investissements les plus pertinents pour la Bretagne.

En Bretagne, notre maillage de villes moyennes fait partie de notre ADN, il fait notre richesse et concourt à notre qualité de vie.

Lydie Massard, porte-parole de l’Union démocratique bretonne

Voir aussi :

L’article Mobilités du quotidien : construisons notre propre politique ! est apparu en premier sur UDB.Ce communiqué est paru sur UDB

Voir aussi :
0  0  
Vos 1 commentaires :
Alain E. VALLÉE Le Jeudi 8 décembre 2022 12:50
Les liaisons Nord - Sud ayant toutes été méticuleusement sabotées au bénéfice de celles conduisant ou provenant de Paris, il est moral, nécessaire et urgent de revenir à la Raison ferroviaire en développant une électrification des lignes, une urbanisation et un aménagement du territoire Breton compatibles :
( 1 ) - Il est gransd temps qu'un nouveau pont Albert LOUPPE à reconstruire juste au Sud de Brest puisse, enfin, recevoir des TER vers Quimper sans détour (23 Km) par Landerneau. C'est la condition pour que le TER soit compétitif par rapport à la voiture individuelle.
( 2 ) - Entre St Brieuc et Auray, oui bien évidemment que la ligne doit être mise à niveau et développée. Mais une bretelle pour des liaisons vers Lorient est absolument indispensable. Pontivy doit retrouver sa fonction ferroviaire.
( 3 ) - Le rétablissement de la ligne Rennes - Nantes via Châteaubriant, donc sans ignobles et absurdes buttoirs dans cette gare, est une autre priorité. L'instrumentalisation du TER contre l'unité de la Bretagne doit cesser !
( 4 ) - Tant d'autres rétablissements de lignes Nord - Sud sont nécessaires : Rennes - Fougères mais aussi Rennes - St Nazaire - Le croisic via Besné et celles citées dans l'article.
( 5 ) - L'aviation commerciale employant à moyen terme du Kérosène non hydrocarboné, le développement des aéroports nécessitera que les TER les desservent efficacement dans une logique d'interconnexion modale. Ainsi le prolongement de la ligne B du Métro (intrarocade ! ) rennais vers l'aéroport de St Jacques de la Lande sera vite indispensable.
AV
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 3 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons