Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Mort de Nahel et émeutes en France : réaction de l’UDB

La mort de Nahel, un jeune homme mineur abattu à bout portant par un policier pour un refus d’obtempérer, a profondément choqué le pays tout entier. Cet acte tragique met en lumière une situation alarmante et un comportement policier inacceptable, qui semble soutenu par l’État.

pour UDB le 3/07/23 14:34

La mort de Nahel, un jeune homme mineur abattu à bout portant par un policier pour un refus d’obtempérer, a profondément choqué le pays tout entier. Cet acte tragique met en lumière une situation alarmante et un comportement policier inacceptable, qui semble soutenu par l’État.

Depuis 2017, on observe une augmentation de 40 % des tirs de la part des forces de l’ordre, entraînant 13 décès l’année dernière uniquement dus à des tirs policiers. Cette situation a conduit l’ONU à demander à la France de revoir sa politique envers les forces de l’ordre. Les médias européens, à l’instar du Suddeutchezitung allemand, affirment que la police en France ne protège plus les citoyens, mais plutôt l’État.

Face à ces constats, la bavure policière qu’a été la mort de Nahel a déclenché des nuits de violence à travers tout le pays. Les destructions de biens, de commerces et les attaques contre des personnes et des élus sont inacceptables. Ces dégradations touchent principalement les habitants des quartiers défavorisés, qui sont les premières victimes de cette situation, et l’UDB les condamne fermement. Cependant, il convient de souligner que cette situation découle de décennies d’abandon de la part de l’État envers une partie des citoyens vivant dans ces quartiers difficiles. Depuis l’époque de Sarkozy et la suppression de la police de proximité, chaque loi et décision ont renforcé la répression, donnant aux forces de l’ordre de plus en plus d’armes et de pouvoir d’action. La mort de Nahel s’inscrit dans la continuité des contrôles d’identité récurrents et intempestifs subis par les personnes racisées, par exemple.

La réponse de l’État a consisté en le déploiement de dizaines de milliers de policiers et de gendarmes pour contenir la violence, accompagné de nombreux messages de soutien aux forces de l’ordre. Toutefois, la réponse du gouvernement devrait inclure des mesures fortes en direction des quartiers qui ont été délibérément abandonnés par l’État. En 2018, le gouvernement avait d’ailleurs déjà refusé d’entendre les propositions du rapport Borloo. Il est urgent que l’État propose des réponses concrètes à cette situation qui gangrène les quartiers depuis des décennies et qui ne peut mener qu’à la violence que nous constatons ces derniers jours.

L’UDB présente des propositions concrètes, notamment le rétablissement de la police de proximité, une reformulation de la théorie du maintien de l’ordre et une révision de la formation des policiers. Il est impératif de soulever la question des violences policières et du racisme au sein des forces de l’ordre, une réponse ferme sans aucune tolérance envers ce type de comportement doit être apportée. Par ailleurs, il est nécessaire de repenser les politiques de la ville, l’abandon de ces quartiers peut être assimilé à une politique d’Apartheid. L’UDB attend des pouvoirs publics, en premier lieu, des dotations financières conséquentes de la part de l’État vers les collectivités concernées, une rénovation massive des logements, des investissements dans les services publics, la mobilité et l’éducation. Il est crucial de changer la vision rigide de l’État, qui confond trop souvent intégration et assimilation.

Être soi parmi les autres, c’est un des leitmotivs de l’UDB et le respect des diversités est notre ADN. L’UDB est un parti qui prône la non-violence, et elle est convaincue que la paix sociale ne pourra s’installer qu’au prix de réformes structurelles profondes. Ces réformes doivent permettre à chaque individu de se sentir reconnu dans sa singularité, de bénéficier des mêmes chances et de vivre dans le respect mutuel. Il est essentiel que les détenteurs de l’ordre et de la loi intègrent ces principes fondamentaux et les appliquent de manière exemplaire.

Lydie Massard, porte-parole de l’Union démocratique bretonne

Voir aussi : Émeutes à Brest et ailleurs : l’urgence de la justice sociale

L’article Mort de Nahel et émeutes en France : réaction de l’UDB est apparu en premier sur UDB.Ce communiqué est paru sur UDB

Voir aussi :
1  0  
Cet article a fait l'objet de 1051 lectures.
Vos 18 commentaires
Yannig Coraud Le Lundi 3 juillet 2023 18:34
Comme l’a écrit Yvon Olivier dans son livre sur les Communautés, le respect et la prise en compte des différentes Communautés dans l’Hexagone est indispensable. Si la France continue à considérer la seule Communauté française nous courrons à la guerre civile .
Il y a aussi les Communautés d’origines, bretonne basque catalane occitane alsacienne flamande corse flamande savoisienne etc. ainsi que les communautés d’origine étrangère qui doivent trouver leur place .
Bravo à l’UDB pour cet article
(1) 

Ludo Lancien Le Lundi 3 juillet 2023 22:44
"L’UDB présente des propositions concrètes, notamment le rétablissement de la police..."
Kit da Bariz ma plij deoc'h ar fliked c'hall kement-se, rak amañ e Breizh n'int ket deuet mat.
"L’UDB attend des pouvoirs publics..."
Gant ar vezh... Broadelourien c'hall ER-MAEZ !
(0) 

Robert Choupin Le Lundi 3 juillet 2023 23:13
Dans le même genre "tous au garde-à-vous", il y a l'interview de Gael Roblin dans Ya!, le gars n'est pas peu fier de son combat pour les Services Publics de l'Etat Français.
(1) 

kris braz Le Mardi 4 juillet 2023 10:26
"Le rétablissement de la police… de proximité" : un peu d'honnêteté dans vos citations, M. Lancien ; quant à M. Choupin, est-il pour l'abandon de "services publics de l'Etat français" tels l'école, l'hôpital etc ?
(0) 

Penn Kaled Le Mardi 4 juillet 2023 13:25
Voici deux articles à ce sujet
https://www.courrierinternational.com/article/vu-du-royaume-uni-la-revolte-des-banlieues-donne-raison-au-modele-britannique
(0) 

Naon-e-dad Le Mardi 4 juillet 2023 13:42
« une rénovation massive des logements » .
.
Quand j’étais à Nantes, j’ai pu faire cette observation, sur un immeuble voisin. Problème de drogue. Après une intervention policière musclée, Une cage d’escalier discrète (à l‘envers de l’immeuble) est fermée (parpaings). Résultat : la paix et le soulagement pendant plusieurs années. Jusqu’à ce que….
.
…les bâtiments soient agréablement rénovés (vu de l’extérieur). Aux frais de l’Etat ou de la municipalité ? Certes, on peut s’en réjouir pour les bénéficiaires en HLM, mais parallèlement comment ne pas s’inquiéter des hausses permanentes - budgets de fonctionnement ou d’entretien, pourtant âprement négociés en conseil syndical - qui concernent les privatifs.
.
…la même entrée discrète de cage d’escalier soir réouverte, sans doute suite à un changement de tactique ou de politique (au niveau municipal ou commissariat de police du quartier ?)
.
Résultat : les troubles, l’insécurité, les dégradations reviennent très rapidement. La première mesure, en l’état de la société nantaise de l’époque et du quartier, était la bonne. J’ignore si cela s’est arrangé depuis lors.
.
Cet exemple, hélas banal mais vécu, montre qu’il ne suffit pas de « repeinturlurer » les cages d’escalier (le plan Borloo ?). Mais que le mal est beaucoup plus grave et plus profond. J’aurais pu argumenter par d’autres observations, mais celle-ci suffit. L’éducation est une nécessité incontournable et à accepter. Quant au « vivre-ensemble », il n’est possible que si tout le monde, quelles que soient les origines au départ, le souhaite vraiment. Est-ce le cas ? Pas sûr, si l’on s’en tient à l’actualité récurrente…
.
L’argent et les bonnes intentions ne résolvent pas tout. C’est ce que n’a pas compris à son époque M. Borloo. Tant que l’on fera semblant de croire, politiquement, qu’il y a des nantis d’un côté, pour lesquels la vie serait facile, et des indigents de l’autre, qui seraient par principe laissés de côté, je crains que le chemin ne soit encore long…
.
An arc’hant publik hag ar « mennozhioù brav » n’int ket a-walc’h evit bevañ peoc’hus hag e surentez…
(2) 

André Leduc Le Mardi 4 juillet 2023 13:57
C'est vrai ça, Christian, pourquoi un indépendantiste breton dirait du mal des services de l'Etat français ? Ce monsieur Choupin n'a décidément rien compris, et vous faites bien de lui remonter les bretelles et de remettre les pendules à l'heure : La Bretagne indépendante, oui, mais jamais au grand jamais sans les services publics français, ça tombe sous le sens.
(0) 

krys 44 Le Mardi 4 juillet 2023 13:59
Il est urgent de sortir une partie de notre jeunesse des ghettos , de la relégation en des espaces entièrement bitumés , bétonnés ... On sait depuis très très longtemps que l'agressivité augmente avec les étages . La VIE végétale animale doit absolument revenir partout . De plus petits immeubles , de 2 étages entourés de jardin pour ceux qui le veulent , de jeux simples mais bien adaptés pour les enfants ... Tout est à revoir refaire ans l'humanité . La relation "à la terre" , à la notion de temps et de travail pour obtenir les choses .
Du rapport entre travail et argent .
L'égalité des chances à l'école par des formations pédagogiques plus ouvertes et respectueuses des besoins de "L'HUMAIN", pour tous les enseignants .
Quand ils ont passé toutes leur scolarité le derrière collé sur une chaise , comment voulez-vous qu'un jour ou l'autre ils ne se révoltent pas pas ?
La première chose que font les psychologues en charges des enfants à problèmes (en d'autres termes ceux qui enquiquinent les hyper-adaptés) , est de dé-conditionner . L'école fait du conditionnement (cf "l'école capitaliste en France" d'Yves Careil . Recherche menée à Nantes .
Éduquer le potentiel humain !
(0) 
De Thomas à krys 44Le Mercredi 5 juillet 2023 23:51
bof, les banlieues américaines (suburbs) sont des alignements de petites maisons avec jardins qui n'empêchent pas la violence. En plus, l'étalement urbain est déjà un problème. J'ai l'impression que vous avez une vision idyllique de "la relation "à la terre"" qu'ont les humains avec celle-ci. Depuis quand le travail et l'argent font bon ménage ? ;) Chaque année, des milliers de jeunes en sortent de ces "ghettos", d'autres y resteront toute leur vie, à chacun ses choix. Un peu comme les bretons avec la bretagne....
(0)

Damien Gorgeot Le Mardi 4 juillet 2023 14:56
Regardez ce qui s'est passé en Irlande : depuis leur indépendance, il n'y a plus d'hopitaux ni d'écoles nulle part... ça leur apprendra à jouer les indépendantistes !
Alors monsieur Choupin, vos idées séparatises, non merci. Gael Roblin a bien raison de défendre l'Ecole et les Hopitaux la République Française. Si vous voulez vous passer de la France, vous n'avez qu'à vous soigner vous-mêmes et ouvrir vos propres écoles !
(0) 
De Thomas à Damien GorgeotLe Jeudi 6 juillet 2023 00:35
L'indépendance a eu lieu en 1922, ça fait longtemps qu'ils jouent aux indépendantistes.... Diwan essaie tant bien que mal d'avoir les subventions/impôts que vole l'Ecole republicaine ou qu'elle redistribue aux cathos. Si la france peut se passer des impôts bretons, ça ne sera pas non plus un soucis d'investir dans la santé.
(0)

Al Coin Le Mercredi 5 juillet 2023 12:32
INACCEPTABLE ? !
Voilà un beau texte, pour le moins et sans doute inspiré par l’excitation dévastatrice que provoque en France (et accessoirement sans doute en BRETAGNE) le salmigondis INCONSOMMABLE, fait de blackblocks INDIGESTES, de DEALERS empoisonneurs, de DÉLINQUANTS récidivistes, de petits BOURGES suivistes à la morale élastique, et de MANIPULATEURS politiques faisant surnager , ici, le tout dans la sauce à « l’udbaine », à défaut d’armoricaine/américaine.
Un beau texte sûrement, que ne renierait absolument pas LFI et son gourou, ni d’ailleurs aucun de "toute" la clique (tambours et clairons) du « Boxon band », et plus largement que…parisien ! Et qui d’ailleurs en raison de cela, pose question de l’utilité/nocivité pour la BRETAGNE (s’il était encore nécessaire), de l’udb qui se traîne la misère en BRETAGNE ! Il est temps que cette illusion, ce mirage persistant se dissipe !
L'udb remarquera que je n'ai pas dit: Les migrants...
(0) 

Didier Lebars Le Jeudi 6 juillet 2023 03:29
L Eire etait le pays le plus pauvre d europe avant son entree dans l union europeenne.
Elle est maintenant en train de rivaliser avec le Luxembourg.
La France est un nouveau leader en union europeenne, au dessus de l Allemagne et l Italie avec la dette la plus elevee, au dela des 3000 milliards. 170 milliards annuel de deficit commercial.
400-570=170 milliards de deficit budgetaire. Sans compter le hors bilan tel les retraites ...
Une dette qui ne trouve plus preneur qu a 49% chez les residents francais. Les non residents ont pu exiger un index sur l'inflation.
Rien n est plus rentable que de fuir au plus vite cette gabegie, se couper de l'education nationale, securite sociale qui offrent les pires ratios qualite/prix d'europe. ( je n'ose plus consulter un dentiste en France - cher, administration sans fin, vieille technologie, boulot syndical bacle - a Budapest ou Istanbul c'est plus sure - l'hopital fait peur en France sauf via les passe-droits et un peu de cash au medecin ).
Je ne vois aucun pays en Europe plus insecure que la France. Partout a l etranger, asie, moyen orient .. recurrent, partout les gens me posent des questions sur l immigration en France et l insecurite.
L Irelande offre toute la gamme salariale a leurs habitants et des holdings internationaux. La Bretagne n offre que les petits boulots dans des filiales. Un irelandais bien paye peut venir acheter un manoir en Bretagne. Les locaux en Bretagne ne peuvent plus suivre en immobilier.
(3) 

Krys 44 Le Jeudi 6 juillet 2023 16:34
@Thomas
Quel mélange ! Je suis angliciste , je ne vois pas ce que les suburbs états-uniens ou de the UK ont à voir avec ça ! Pas un exemple à mes yeux ! Il ne s'agit pas de "petites maisons" , mais de petits immeubles à taille humaine , avec assos culturelles d'animation ...Tellement breton , d'ailleurs !
Les problèmes avaient été si bien pris en compte à Stockholm qu'ils ont été totalement résolus dans de bonnes conditions et dans des immeubles de qualité entourés de nature .
La pédagogie nous dit que faire découvrir la nature aux enfants , aux jeunes , la leur faire aimer est le B A ba de son respect par ces adultes en devenir. La qui soit" pédagogie de "l'éducation à la terre" est la meilleure qui soit .
Quand un enfant à qui vous demandez d'où viennent des aliments , vous répond:"Là!" , en désignant de la main la direction du super marché , il y a de quoi s'inquiéter sur cette éducation complètement hors sol !Aucun idéalisme là-dedans , seulement des expériences et des connaissances culturelles ...
Le mitage des campagnes ou bords de mer est un problème , surtout pour le bétonnage "maisons secondaires" ou le bétonnage pour rien dans le cadre d'aménagement d'espace qui pourraient l'être de façon à loger et respecter la nature en même temps ... Respect des besoins de l'Homme !
Que chacun fasse son métier et les vaches seront bien gardées !
Mais , pardon , elles sont maintenant en batterie ...! Maltraitance animale .
(0) 

Brocélbreizh Le Jeudi 6 juillet 2023 23:04
Paix à son âme.
Ce type de situation à couté la vie d'un homme en Allemagne contre 13 en France dans le même laps de temps.Les conditions sont parfaitement réunies pour mettre à la tête de l'état le plus rude des nationalismes français, à Paris... C'est la banqueroute assurée et confirmée, une situation de trouble grave/guerre civile dont nous avons un petit aperçu en ce moment. Un indice de démocratie encore plus faible qui glisse vers un régime intermédiaire. Une nouvelle RDA du 21è siècle en Europe de l'ouest avec la Bretagne coincée dedans. On finira bien par en sortir, mais à quel prix ?
La Bretagne a besoin d'oxygène...
- Quand ferez vous preuve de maturité pour vos stratégies d'alliances ?
- Viendrez-vous (enfin) pour échanger avec d'autres mouvements lorsqu'il sera temps?
- Ce serait une bonne opportunité d'être vous-même parmi les autres, ne pensez-vous pas ?
Les questions d'éducation, de santé et même de police relèvent des libertés bretonnes dans le cadre d'une large autonomie. N'en déplaise à M. Roblin.
Nul besoin d'indépendance pour cela dans un cadre fédéral suffisamment ouvert à nos différentes cultures. Être soi-même parmi les autres...
Dont acte.
(2) 

J. Christ. Siou Le Vendredi 7 juillet 2023 03:02
Si c'était si simple... L'UDB creuse toujours plus profond son sillon de la gauche "non violente" et bienveillante avec les vieilles solutions miraculeuses de police de proximité et ripolinage des cages d'escaliers. La gauche est morte faute de voir les réalités en face, nombre de nos concitoyens originaires du continent africain ont fait sécession depuis longtemps et cela dans tous les aspects de la vie en société pour des raisons bien plus complexes que la simple misère sociale. Alors continuons de crier "la police tue" main dans la main avec les allumés de la France Insoumise, cela va sûrement nous mener loin, jusqu'à la prochaine émeute qui n'aura rien, absolument rien d'anti-capitaliste camarade. Cela dit, s'il y a des brebis galeuses chez les flics, il y a aussi de nombreuses victimes dans leur rang que vous semblez oublier. Il n'y a pas plus de racisme systémique dans la police qu'il n'y a de délinquants systématiques dans les banlieues, il n'y a pas que des innocents dans les prisons et chez les émeutiers et s'il y a indéniablement des fachos de droite on compte tout autant de fachos de gauche en cette époque troublée. Le monde n'est pas aussi binaire que l'UDB semble encore le croire : tous les gentils progressistes ne sont pas à gauche et tous les méchants réacs ne sont pas à droite. Le monde est plus subtil que ça voyez-vous...
(4) 
De Krys 44 à J. Christ. SiouLe Vendredi 7 juillet 2023 09:58
Il s'agit surtout d'une violence d'État . Le faible niveau de recrutement , la sous formation dans la police , le racisme très ordinaire qui devient mortel quand des gens sont armés , les violences provoquées par la police elle-même sous les ordres , l'impunité ... , sont les principales raisons de cette dérive abominable . Des humains se font "flinguer" comme des lapins , en allant au travail ! Quelle misère sociétale !
(0)

Penn Kaled Le Vendredi 7 juillet 2023 13:26
Je partage le point de vue de J. Christ. Siou ,digaset mad
(2) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 7 multiplié par 2) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons