Musiques tziganes à l’honneur au Festizinc de Bouvron
Musique de Louis-Benoît Greffe

Publié le 30/10/11 19:13 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le 19 et le 20 novembre, la municipalité de Bouvron organise le Festizinc, deux concerts dont le thème commun, cette année, est la musique vagabonde. Le soir du 19 à 20 h 30, le collectif Pas d'nom pas d'maison joue un répertoire de chants et de musiques tziganes des Balkans et de Roumanie, mâtiné d'influences musicales venues de tous les horizons. Ce collectif nantais d'importance variable a de 7 à 25 musiciens; plusieurs de ses créations sont en ligne (voir le site)

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Le lendemain à 15 h, le groupe Bashavav , « jouer de la musique » en rom (voir le site) , monte sur scène pour que résonne son répertoire passionnément nourri d'influences nomades. Ce groupe rennais, composé de quatre infatigables globe-trotters, Céline Drancey, Jean-Baptiste André, Juline Lebon, Florent Labodinière et d'un accordéoniste roumain, Virgil Stoican, a déjà parcouru depuis sa naissance en l'an deux mil la Roumanie, la Bosnie, Israël, la Turquie, le Maroc, la Hongrie et le Rajasthan. Leur premier album, Retour de Voyage, est sorti en 2007, un autre est en préparation pour 2012.

Les concerts ont lieu à l'espace Horizinc, à l'entrée de Bouvron sur la route de Savenay (RN 171). Tarifs : 10 € le spectacle, réduit 5€, gratuit jusqu'à 6 ans. Pass deux jours 15 €. , sur place ou sur réservation au 02 40 56 32 18


Louis Bouveron

Document PDF 23698_2.pdf Le groupe Bashavav - 2011. Source : Naïade productions
Voir aussi :

mailbox
imprimer
Délégué départemental de la SPPEF (Société pour la Protection des Paysages et de l'Esthétique de la France), association d'utilité publique qui a pour but de défendre, depuis sa création en 1901, le patrimoine historique, architectural et naturel français.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 7 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.