Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
N'oublions pas Kristian et Paskal
Nous souhaitons rappeler que deux Bretons commencent l’année loin de leurs familles. En effet, Kristian Georgeault militant indépendantiste condamné à 11 ans de prison par un tribunal spécial français en raison de son engagement au sein de l’Armée Révolutionnaire Bretonne est toujours incarcéré à la prison de Ploemeur. Certes, suite
Jean-Marie Salomon pour Emgann-MGI le 5/01/06 11:57

Nous souhaitons rappeler que deux Bretons commencent l’année loin de leurs familles.

En effet, Kristian Georgeault militant indépendantiste condamné à 11 ans de prison par un tribunal spécial français en raison de son engagement au sein de l’Armée Révolutionnaire Bretonne est toujours incarcéré à la prison de Ploemeur. Certes, suite à une campagne dénonçant son incarcération loin de son pays et de sa famille, Kristian est revenu en Bretagne au cours de l’automne dernier, il n’en demeure pas moins qu’il est accessible à une libération conditionnelle qui lui a été refusée une première fois cette année. Nous estimons qu’un nouveau refus au cours de l’année 2006 confirmerait le caractère éminemment politique de l’acharnement judiciaire français que notre camarade subit en raison de sa fidélité à son idéal en faveur d’une Bretagne indépendante, réunifiée, brittophone et socialiste.

Paskal Laizé quant à lui est en liberté conditionnelle à Paris depuis un an après avoir effectué près de 5 ans de détention pour son engagement dans l’ARB. On lui interdit de retourner vivre en Bretagne prés des siens. Il est le seul militant indépendantiste Breton à qui cette double peine a été infligé. Nous y voyons là encore une preuve d’acharnement évidente contre un militant resté fidèle à ses convictions. Cela n’est pas sans conséquence sur les relations familiales de Paskal et pour son insertion professionnelle. Nous exigeons que l’année 2006 voie le retour de Paskal parmi les siens. Cela serait d’autant plus normal que même son agent de probation n’y voit aucun inconvénient ! Le juge d’application des peines devrait faire connaître sa décision dans les premiers mois de 2006.

Nous leurs renouvelons toute notre solidarité politique .Que leurs détermination et leur fidélité à la cause nationaliste inspirent les Bretons qui souhaitent faire de 2006 une année pendant laquelle nous saurons tous ensemble faire progresser la conscience nationale du peuple Breton.

Avec l’ensemble des composantes du mouvement anti-répressif Breton nous travaillerons encore cette année à la solidarité avec ceux et celles qui payent de leurs liberté leurs participation à la lutte pour les droits nationaux du peuple Breton. La vigilance s’impose en raison des menaces de réincarcération qui pèsent sur un certain nombre de militants en Bretagne et du fait d’une nouvelle réduction des libertés publiques qui vient d’être votées par la droite française et qui porte à 6 jours le délai de garde à vue en matière anti-terroriste.

Dans cette attente nous invitons chacun et chacune à faire un don à Skoazell Vreizh, le Secours Breton, qui apporte depuis 1969 son aide juridique, financière et morale aux Bretons inquiétés en raison de leur engagement réel ou supposé dans des actes de résistances à l’assimilation du peuple Breton par la France. Skoazell Vreizh (voir le site)

Pour Emgann-MGI, le porte parole : Jan Mai Salomon. Guingamp, le 05 janvier 2006. (voir le site)

Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 9 multiplié par 7) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons