Ne pas soutenir une presse coloniale
Point de vue de alan coraud

Publié le 18/10/14 12:08 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Madame,

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Nous ne souhaitons pas continuer à recevoir Ouest France.

Aussi, nous rejetterons le prélèvement de 283 ¤

Défendant les valeurs universelles de la démocratie, nous ne pouvons soutenir un journal qui est la voix d'un état républicain liberticide niant l'existence du peuple Breton.

État qui distribue à votre groupe 10,5 millions d'euro de subventions pour service rendu chaque année.

Avec mes salutations bretonnes

Alan Coraud

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Ancien maire de la Remaudière en Pays du Vignoble Nantais Cofondateur de l'Office de Tourisme du Pays du Vignoble de Nantes Dirigeant-Gérant de société Animateur du réseau labellisé Vignerons-Artisans de Bretagne Auteur du livre "Sauvons le muscadet d'une mort programmée"
Vos 2 commentaires
  Pennkalet
  le Samedi 18 octobre 2014 15:38
Dispar tudoù. Setu dres ar pezh am boa graet un nebeut bloavezhioù zo. Gwenneg ebet ken da enebourien hor Bro.
(0) 
  Caroline Le Douarin
  le Dimanche 19 octobre 2014 17:18
Entre Ouest France colonial, ou Le Télégramme et sa Bretagne croupion avec seulement 3 articles gratuits par mois : Ce contenu est réservé aux abonnés. Vous avez consulté 3 articles gratuits ce mois-ci [© Le Télégramme - Plus d'information sur... ], France 3 de B4 et France 3 PDL...
Quel choix reste-t-il ?
TF 1 (!) et les sites indépendants sur le Net...
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 3 multiplié par 0 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.