Nouvelle AG réussie pour l'ACIPA
Communiqué de presse de ACIPA

Publié le 27/11/11 17:27 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

La salle Jacques Prévert de Grandchamp des Fontaines était comble vendredi 25 novembre pour l'Assemblée Générale annuelle de l'ACIPA. Ce qui était pressenti en 2010 s'est confirmé et la mobilisation ne faiblit pas contre ce projet insensé.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Le rapport d'activité 2011 a acté la montée en puissance de la lutte, avec les moments extrêmement forts du rassemblement de juillet qui a réuni près de 15 000 personnes et la grande visibilité médiatique de la tracto-vélo et de la manifestation de Paris ce mois-ci. La lutte a acquis une dimension nouvelle : nationale voire européenne (avec la participation au Forum contre les Grands Projets Inutiles en Italie en août) en 2011.

Une fois le rapport moral et d'activité présenté par Christian Grisollet, co-président et le bilan financier présenté par Gérard Cholet, trésorier, approuvés, les perspectives 2011-2012 ont été présentées par Dominique Fresneau, co-président et Julien Durand, porte-parole. Les perspectives juridiques ont longuement été abordées, grâce à la présence d'un des avocats de l'association.

Geneviève Lebouteux du CéDpa a présenté les conclusions de l'étude économique qui prouve la non-viabilité économique de cet équipement et Geneviève Coiffard a exposé les thèmes de convergence des luttes mis en place lors du forum contre les Grands Projets Inutiles, en rappelant que tous ces grands projets d'infrastructure obéissent aux mêmes schémas de mise en oeuvre. Elle a aussi relaté la remise des Pinocchios des Amis de la Terre, où Vinci a été récompensé du prix "Plus vert que vert" pour sa communication sur Notre-Dame-des-Landes.

Après un débat et une série de questions/réponses, la motion suivante a été adoptée à l'unanimité :

Les adhérents de l'Association Citoyenne Intercommunale des Populations concernées par le projet d'Aéroport de Notre Dame des Landes, réunis en assemblée générale le vendredi 25 novembre 2011 :

- soutiennent le collectif d'élu-e-s dans sa demande d'abrogation de la Déclaration d'Utilité Publique de 2008 promulguée sur des bases fausses comme le démontre l'étude économique indépendante du cabinet CE Delft ;

- soutiennent les maires des communes, les propriétaires et les exploitants agricoles qui refusent de vendre les terrains communaux ou privés à AGO/Vinci ;

- demandent instamment que soient louées les maisons inoccupées, appartenant au Conseil Général 44 ou à l'Etat, dans et autour de la ZAD afin qu'elles ne subissent pas de dégradations : cette situation est inadmissible notamment dans un contexte de crise économique et sachant que de nombreuses familles sont en attente de logement depuis plusieurs mois dans le département ;

- réaffirment leur volonté de continuer à s'opposer à tous travaux préparatoires et aux expulsions sur le terrain ;

- dénoncent fermement la répression policière grandissante et apportent leur soutien aux victimes de cette répression notamment à Laurence Sadoun, blessée lors de la brutale intervention à Nantes Atlantique le 27 juillet 2011.

L'appel à rassemblement à Nantes devant le Tribunal Administratif lors du recours des propriétaires contre l'arrêté de cessibilité le 6 décembre prochain a été rappelé.

Puis a eu lieu l'élection du conseil d'administration dont les membres ont été ré-élus à l'unanimité.

Contact Presse : Dominique Fresneau Tél : 06 71 00 73 69

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Association Citoyenne Intercommunale des Populations concernées par le projet d'Aéroport de Notre Dame des Landes Association luttant contre la création d'un autre aéroport à Nantes (Loire Atlantique) Sur les communes de Notre Dame des Landes, Grandchamp des Fontaines, Vigneux de Bretagne et Treillières
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 6 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.