Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
photo lenergeek.com
photo lenergeek.com
- Dépêche -
Nouvelle source d'énergie en Bretagne : la pluie !
Grâce à des chercheurs de l’Université Soochow en Chine, les fabricants de panneaux photovoltaïques peuvent dorénavant recouvrir les cellules d'une couche transparente de deux matériaux polymères pour former un TENG et générer de l'électricité grâce aux gouttes de pluie qui tombent sur les panneaux
Philippe Argouarch pour ABP le 17/06/18 12:51

Si on frotte deux matériaux ensemble comme vos cheveux sur un pull de laine, il se produit de l'électricité. Le frottement de deux matériaux arrache des électrons en périphérie des atomes et les transforme en ions chargés d'électricité. Un ion étant tout simplement un atome dépourvu d'un ou de plusieurs électrons et c'est l'accumulation d'ions qui produit l'électricité. Le phénomène de génération d'électricité par frottement est connu sous le nom de TENG pour TriboÉlectrique NanoGénérateur.

Grâce à des chercheurs de l’Université Soochow en Chine, les fabricants de panneaux photovoltaïques peuvent dorénavant recouvrir les cellules d'une couche transparente de deux matériaux polymères pour former un TENG et générer de l'électricité grâce aux gouttes de pluie qui tombent sur les panneaux et ceci sans diminuer la production photovoltaïque. Auparavant le rendement des cellules photovoltaïques diminuait de 90% lorsqu'il pleuvait.

Le TENG renforce l' isolation des cellules photovoltaïques, mais mieux que ça, il peut produire de l'électricité quand il pleut la nuit, ce que les cellules photovoltaïques ne peuvent pas faire. (voir le site) pour le papier de l’Université Soochow (ACS Nano 12, 3, 2893-2899).

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1029 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Voir tous les articles de de Philippe Argouarch
Vos 1 commentaires
kris braz Le Mercredi 20 juin 2018 12:08
Etrange (et inquiétant) que cette importante communication ne suscite aucun post !!
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 1 multiplié par 3) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons