Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
Angèle Jacq (au centre) et Arnault Berthoux en compagnie de Mme de 
Pimodan en son château de Trohaned qui pourrait être un des lieux 
de tournage.
Angèle Jacq (au centre) et Arnault Berthoux en compagnie de Mme de Pimodan en son château de Trohaned qui pourrait être un des lieux de tournage.
- Revue de film -
On va tourner Les braises de la Liberté à Landudal !
En 1995 paraissait "Les braises de la liberté" un roman historique d'Angèle Jacq relatant divers épisodes de la révolution française en Bretagne, plus particulièrement en Cornouaille et plus encore à Brieg, au coeur du Pays Glazik.
Louis Gildas pour ABP le 29/04/10 15:50

En 1995 paraissait "Les braises de la liberté" un roman historique relatant divers épisodes de la révolution française en Bretagne, plus particulièrement en Cornouaille et plus encore à Brieg, au coeur du Pays Glazik.

L'affaire n'aurait pu être qu'un épiphénomène éditorial si ce n'était que l'éditeur "France-Empire" est une maison en vue dans le microcosme du monde des lettres... à Paris ! Qu'une maison parisienne s'intéresse à un ouvrage s'attachant aux particularismes de la Bretagne – qu'ils soient culturel, linguistique ou politique – l'événement est suffisamment d'exception pour qu'on le souligne. Bien sûr il y eut en son temps "Le cheval d'orgueil" mais le propos était tout autre... Cependant le plus étonnant de tout cela était que l'auteur n'appartenait à aucun sérail universitaire ou intellectuel, Angèle Jacq, puisque c'est son nom, était, est d'ailleurs encore, une ancienne agricultrice : "ancienne paysanne" dit-elle volontiers !

L'affaire n'aurait pu être qu'un coup d'édition, mais l'ouvrage fit et fait toujours une honnête carrière, et huit autres livres suivirent dont un étonnant "Voyage de Jabel" qui fut remarqué et encensé par la critique... parisienne.

Depuis quelques jours Angèle Jacq et le producteur Arnault Berthoux de la société Elixir, sillonnent le Finistère, en repérant ci et là des possibles lieux de tournage. "Les braises de la liberté" seraient en effet destinés à devenir le premier long métrage breton... en breton !

Canal + se serait, selon M. Berthoux, déclaré intéressé ! Si l'on ne connaît encore le nom du réalisateur, le rôle titre, celui de Pêr Briand, premier député de Kemper, pourrait être tenu par un acteur d'origine bretonne de tout premier plan. Son nom devrait être dévoilé en septembre. Quant aux premiers tours de manivelle ils pourraient être donnés courant 2012.

Louis Gildas

Les ouvrages de Mme Angèle Jacq sont édités par Coop Breizh et les Éditions du Palémon.

(voir le site) ,

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1720 lectures.
logo
Louis Gildas est un reporter indépendant. Il a contribué à Armor Magazine, Bretagne Hebdo, et Ouest France, , AQUI TV, Radio Périgueux, Le Journal du Périgord. Collabore à L'Express, à France Bleu Limoges et à l'ABP.
Vos 1 commentaires
BRIAND CLAIRE Le Vendredi 8 mars 2013 17:25
comme plusieurs decendant DU PERE BRIAND .nous attendons avec impatience le tournage du film sur notre ancetre .
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 5 multiplié par 3) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons