Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Article -
Ouest France fait la promotion des vacances en Pays de Loire
Dans le Ouest France d’aujourd’hui et dans les titres qui dépendent du groupe, le lecteur trouvera un supplément de 48 pages gratuit faisant la promotion des lieux de vacances dans les Pays de Loire.
Gilles Delahaye pour OMEB le 1/03/12 8:29
25027_1.jpg
Et Ouest-France réinventa les Variocances... la diversivie c'est à Rennes qu'on la fait !

Dans le Ouest France d’aujourd’hui et dans les titres qui dépendent du groupe, le lecteur trouvera un supplément de 48 pages gratuit faisant la promotion des lieux de vacances dans les Pays de la Loire.

Une fois n’est pas coutume, le journal nantais Presse Océan se trouve donc associé à une initiative en faveur des Pays de Loire, entité administrative au statut et aux limites discutés dans l’ouest de la France.

Le supplément gratuit et sur papier glacé a été réalisé avec la collaboration et les moyens de la région Pays de Loire, donc aux frais des habitants de la Loire-Atlantique qui représente la moitié du PIB de l’entité administrative et dont les habitants sont depuis longtemps préposés à l’entretien de toutes les coûteuses initiatives identitaires des Pays de Loire. Ce faisant, Ouest-France et les Pays de Loire réhabilitent sans s’en douter peut-être la diversivie, une coûteuse campagne publicitaire de 2008 qui avait pour but de promouvoir la diversité de la région administrative composée d’une partie de la Haute-Bretagne (Loire-Atlantique), d’une part du Poitou (Vendée), mais aussi du Maine (Sarthe, Mayenne) et de l’Anjou (Maine-et-Loire).

Le touriste diversivien (voir le site) pourra donc s’en aller en variocances : passant par le bas-Poitou, il goutera des mojettes au sel de Guérande, avec des rillettes du Mans (copiées sur celles de Tours) en visitant des châteaux en Anjou sur la Mayenne. Le tout sans quitter le cours de la Loire ?

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1298 lectures.
logo
L'Observatoire des Médias en Bretagne est basé à Rennes. Il est composé d'un collectif de plusieurs journalistes.
Voir tous les articles de OMEB
Vos 12 commentaires
Pat Le Jeudi 1 mars 2012 10:33
\"statut et limites [certes] discutées\" mais dans tous les cas Pays de la Loire et non Pays de Loire !
Pourquoi pas dès lors Côtes Armor ?
(0) 

Marc Le Jeudi 1 mars 2012 11:54
@ pat
Tout le monde dit Pays'd'loire.
(0) 

Gilbert ENGELHARDT Le Jeudi 1 mars 2012 12:05
Je reprends les termes de cette plaquette, au chapître "PATRIMOINE, les châteaux du Val de Loire". Je m'y attendais ! Le Château des Ducs de Bretagne est répertorié comme CHÂTEAU DU VAL DE LOIRE, mais pour mieux faire passer cette incongruité, cette anomalie, ce détournement historique, le guide conférencier nous explique à force circonvolutions que , "ce n'est pas un château de la Loire mais un château sur la Loire " , médiateur entre la Loire et la Bretagne !! Que fait l'UNESCO ?
(0) 

Eik D. Le Jeudi 1 mars 2012 14:12
Est-ce que quelqu'un d'autre à remarqué qu'ils ont osé mettre un symbole fort de notre pays -l'HERMINE- à l'envers sur leur pub débile ? Et si nous nous mettions un symbole à eux (les français) à l'envers ? Mais non, encore faudrait-il qu'ils en ait un !
(0) 

Gilbert ENGELHARDT Le Jeudi 1 mars 2012 14:37
Cher Marc, ce n'est pas parce que certains font des erreurs, que nous devrions les imiter. La terminologie administrative est " PAYS DE LA LOIRE ", et non "PAYS DE LOIRE " ! Je me suis toujours élevé contre cette faute, que j'ai maintes fois relevé, dans toutes sortes de médias. Pour se faire respecter, respectons ce qui doit l'être. Pour la même raison, nous déplorons, que le Château des Ducs de Bretagne, puisse être dénommé Château des Ducs, ou bien même, ce qui est encore pire, purement et simplement "Château de Nantes ". Nous ne devons pas utiliser la même arme que nos ennemis.
(0) 

Reun Allain Le Jeudi 1 mars 2012 20:20
@ Gilbert ENGELHARDT ; Tout à fait d’accord pour respecter les appellations authentiques. Doit-on refuser d’employer les mêmes armes que nos ennemis ? Dans l’absolu je n’en suis pas si sûr. C’est un peu comme la légitime défense. Quand nos ennemis qui ont la force du pouvoir institutionnel de leur côté se permettent d’appeler « Château de Nantes » ou autre « Château sur la Loire » alors que sa désignation officielle est « Château des Ducs de Bretagne », il me semble que ce soit d’abord à l’institution de respecter le citoyen si elle veut que celui-ci la respecte.
En ce qui concerne les appellations de circonscriptions régionales administrative, il y a une qui vaut son pesant d’olives, c’est la région PACA . C’est le terme quasiment agréé par la loi coutumière du pays pour désigner « PROVENCE ALPES COTES D’AZUR ». Ce nom abominable donné pour une administration incapable de prononcer de façon usuelle le nom qu’elle a elle-même choisi. Ceci m’amène aux « Pays de la Loire » qui serait l’appellation officielle et que les services de la TV d’état (FR3) abrège en « Pays de Loire ». Doit-on respecter ce que les services payés par le contribuable ne respectent pas ?
Plus grave est la dérive consistant à nommer « Pays de Loire – Bretagne » l’ensemble des deux régions administratives. Quelle est l’appellation officielle de cet ensemble ? Il n’y en a pas ! Mais quel doit être l’ordre des noms ? Quel est l’intention des auteurs de faire précéder un nom historique, (BRETAGNE) d’une suite de mots inventés par un technocrate dans les années 50 ? Il n’y même pas l’excuse du respect d’un ordre alphabétique. Cette dérive me paraît insidieuse et grave. Nous avons déjà le bassin de Loire-Bretagne ainsi que Groupama Loire Bretagne. A force d’accepter la relégation en dernière position du nom propre de BRETAGNE on va finir par abréviations successives par ne plus prononcer le nom historique. Il me semble urgent de manifester une certaine intolérance à cette dérive inacceptable.
Pour ce qui concerne le sujet lui-même. A voir les affiches on a l’impression que c’est un gag. Faire plus moche relèverait de l’exploit. Mais si c’est un gag c’est une réussite et en plus il nous aura permis d’échanger sur une sujet qui nous tient à cœur.
(0) 

Louis BOUVERON Le Vendredi 2 mars 2012 01:22
@ Gilbert et Reun : l'affiche ne provient pas des Pays de Loire mais de la campagne de dérision lancée par 44=Breizh en 2008 à l'encontre de la diversivie. L'hermine est à l'envers entre logis de la région (une parenthèse), ce qui indique qu' 1/ les PDL sont une mauvaise parenthèse pour la Bretagne et que 2/ ils ont pour but de passer la bretonnité du 44 à la trappe, de la renverser.
(0) 

Gilbert ENGELHARDT Le Vendredi 2 mars 2012 08:04
Reun Allain, merci pour votre message. Entièrement d'accord avec vous.
(0) 

JP. Touzalin Le Vendredi 2 mars 2012 11:00
Ouest-France 2 vitesses?
OF - B4 ( Rennes) et OF - Pdl ( Nantes )
Lors de la visite de Bretagne réunie à OF-Rennes en août 2011, l'accent avait été mis notamment sur toutes les incohérences qui nous assaillent en Loire Atlantique.
Invitation du rédacteur en chef pour cette année vers mars-avril: il serait excellent qu'elle se réalise AVEC des représentants de ce 2ème état dans l'état, les "Iznogoud-ouestiens nantais "!
(0) 

Broudig Rozenn Le Vendredi 2 mars 2012 14:33
Tevel ha Ober: voilà un bon proverbe breton qu'il nous faudrait appliquer un peu plus souvent.
Inscrivez vous au colloque de Caudan du 10 mars prochain organisé par "Bodadeg evit ar Vro". C'est le moment de montrer à nos ennemis que nous ne contentons pas de paroles.
Joa à tous.
(0) 

Caroline Le Douarin Le Dimanche 10 juin 2012 17:07
@ Gilbert et Reun
Je comprends vos objections MAIS :
Le terme Pays DE Loire est employé par ceux qui ne les aiment pas.
Ne vous souvenez-vous pas de ceux qui n'aimaient pas François Mitterrand ? Ils le nommaient "Mittrand" au mépris des règles de prononciation du français puisque err ce prononce ère comme dans Terre et Méditerranée, par exemple.
Pays de Loire au lieu de Pays de LA Loire, j'ai toujours pensé que ça tient du même phénomène (une sorte de mépris)...
(0) 

Michel prigent Le Lundi 11 juin 2012 05:40
Les affiches de "diversivie" sont une oeuvre bien antérieure à 2011, réalisée par un camarade de Bretagne Réunie (comité local de Nantes) qui ont même fait l'obget d'une projection publique sur les murs jouxtant le palais des PDL un soir d'hiver 2008 je crois, le tout au moyen d'une importante logistique (groupe électrogène, bâche illustrée, vidéo projecteur, rétro-projecteur, groupe de sono parodiant la "célèbre" chanson des PDL couverte et adaptée par les éructations de 25 compagnons de BR et de 44=Breizh).
Ce fût un grand moment, hélas, avouons-le boudé par le public, pourtant informé avec force tracts de l'évènement.
Il existe au moins une vingtaine de modèles de ces affichettes humoristiques dénonçant cette campagne ridicule de promotion des PDL qui n'a eu aucun impact sur la population, a mon sens bien trop indulgente à l'égard des fantaisies de "nos" élus.
A propos de dernière fantaisie des "pets d'Loire", je me dois de vous informer que les dits "Pilhouer" ont mises sur le marché charitablement à l'intention des d'jeuns, des capotes anglaises estampillées "Pays de la Loire". J'en ai un exemplaire.
Je présume que ces préservatifs à la gloire des PdL sont distribués dans les lycées, voire les collèges, et universités.
Si cà pouvait les protéger de la ligériose !
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 9 multiplié par 0) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons