Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Dépêche -
Ouest France parle de cinq départements bretons
Pour la première fois depuis la création des régions économiques en 1955, un journaliste de Ouest France a parlé de cinq départements bretons
Gilles Delahaye pour OMEB le 24/10/09 16:59

Rare depuis la création des régions économiques en 1955, un journaliste de Ouest France a parlé de cinq départements bretons.

(voir le site)

Voir l'historique de l'amputation de la Bretagne historique (voir le site)

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 2136 lectures.
logo
L'Observatoire des Médias en Bretagne est basé à Rennes. Il est composé d'un collectif de plusieurs journalistes.
Voir tous les articles de OMEB
Vos 7 commentaires
Ronan LE FLECHER Le Mardi 31 août 2010 23:27
Ce n'est pas un sccop, c'est même une erreur ! Vous ne devez pas lire OF ts les jours, Monsieur Delahaye, pour écrire cela. Ce n'est pas évidemment la première fois que cela arrive ds les pages du quotidien.
Ouest France est aussi fait de journalistes qui pensent différemment, dt certains tout à fait ouverts à l'idée de la Bretagne à cinq, comme Marc Le Duc ou Jean-Laurent Bras.
(0) 

Renée Mazé Le Mardi 31 août 2010 23:27
Les lecteurs de Loire-Atlantique de OF sont plutôt habitués à lire "les quatre départements bretons et la Loire-Atlantique", ce qui les exaspère au plus haut point... C'est pour cela qu'il est bon de signaler ce changement...
Mais sur l'édition papier, rien ne transparaîtra dans les PDL, cet article, édité en région Bretagne, n'ayant pas passé le "Mur" en nord-sud !
Merci en tout cas à Jean-Laurent Le Braz d'avoir bravé les "chargés spéciaux" qui doivent faire respecter la ligne éditoriale de OF (couverture Grand Ouest). Peut-être a-t-il expliqué à ses supérieurs que l'intérêt du journal est celui de ses lecteurs et inversement ?
(0) 

pierre daniel Le Mardi 31 août 2010 23:27
Oui vous avez raison madame MAZE; Ouest france est l'instrument de l'obscurantisme jacobin,c'est la pravda jacobine et tout ceux qui y travaillent des thuriféraires de cet ordre dont seul la france s'ennorguellit.
J'en veut pour preuve l'édition vendée de ce matin, pays de loire,election des miss france tout sur l'election de miss pays de loire et pas un mot des deux dauphines de miss bretagne issues de loire atlantique. Lorsque ouest france parle des cinq departements bretons c'est tout simplement que l'info a echappée aux censeurs E t l'on comprend pourquoi la france recule pour la liberté de la presse pas de quoi etre fier de cette profession ce n'est quand pas de notre faute s'il vivent a genoux. Nous vivons la phase de repression recession des libertés que traverse toute nation avant de se reformer en profondeur
Le retour de la loire atlantique est tout simplement un respect des bases memes de la démocratie et toutes personnes s'opposant a ce retour n'est pas habitée des idées democratique
c'est tous les jours que nous voyons la desinformation des ligéros jacobins
(0) 

Maxime MALETTE Le Mardi 31 août 2010 23:27
Ronan le Flecher a raison. Dans Ouest-France, outre Marc Le Duc et Jean-Laurent Bras, on peut également citer des articles de Christophe Violette, Jean Huchet ou Gaël Hautemulle qui parlent des "cinq départements bretons"... Ce n'est donc pas la première fois.
Il faut aussi noter que de nombreux articles parlent des "cinq départements de la Bretagne historique". Mais il est aussi vrai que cela ne concerne principalement que des articles témoignant d'événements à thématique bretonne.
Et il y a les journalistes qui préfèrent se cacher derrière les citations pour écrire "cinq départements bretons". Ils évitent peut-être ainsi de "se mouiller" mais rappelons qu'un journaliste a toute liberté sur ses textes, et qu'en l'occurrence il peut sans scrupule écrire "Bretagne et Loire-Atlantique" et choisir une autre citation.
Voici pour les faits. Qui par leur rareté peuvent être interprétés pour des exceptions. Et "avec l'exception, la force de la vie réelle brise la carapace d'une mécanique figée dans la répétition". Gageons que ces exceptions se répètent rapidement sans modération !
(0) 

Hervé Leray Le Mardi 31 août 2010 23:27
Avant de se réjouir trop rapidement, il faut savoir que les lecteurs de Loire-Atlantique ne liront sans doute jamais ce papier. (édition papier) Quand les rares fois où OF parle de Bretagne Historique, en Page "Pays de Loire", l'article est omis ou ....modifié !
Et effectivement Bretagne à 5 pour parler de l'enseignement bilingue c'est bien, mais quand pour parler économie, culture, politique ? jamais?!
Au moins le Télégramme classe en "Bretagne" des faits divers ou des infos de toute nature se déroulant en Loire-Atlantique.
Il est vrai que le Télég. n'est pas diffusé en L.A.
(0) 

valy daniel Le Mardi 31 août 2010 23:27
imaginer bordeaux en poitou charentes;clermont-ferrant en limousin ; toulouse en languedoc roussillon ou lyon en bourgogne : cela serait completement illogique ; on assisterait a une extraordinaire levée de boucliers des gens de ces regions . alors pourquoi nantes dans une region artificielle . nantes en bretagne bien sur . ouest-france serait-il dirigé par des jacobins ?
(0) 

Renée Mazé Le Mardi 31 août 2010 23:27
Je reviendrai juste sur quelques affirmations en insistant sur l'omission du mot Région.
Le Télégramme donne souvent des chiffres (recensement, réussites au bac...) ou annonce des installations d'entreprises (comme “Ikea s'installe en Bretagne” – alors qu'il y a Ikea à Nantes), en les annonçant de ou en Bretagne alors qu'il s'agit de la RÉGION Bretagne. Erreur de vocabulaire, manque de précision...
Souvent on lit “en Bretagne et en Loire-Atlantique” (variante de “Les 4 départements bretons et la Loire-Atlantique”). Omission...
Ouest France : récemment, en août, le préfet Daubigny allait venir de Bretagne dans la Région des pays de la Loire... le mot région était simplement mal placé dans la phrase, les Pays de Loire ne prêtant pas à confusion en tant que région, la Bretagne, si. A une remarque mail il fut répondu que la rédaction allait faire attention aux mots choisis. 15 jours après, le préfet était effectivement arrivé, mais encore de la Bretagne en région Pays de la Loire. A quoi servit cette réponse... ?
Et, encore dans Ouest France, le 2 juillet “Michel Cadot devient préfet de Bretagne”. Ouest France s'obstine à écrire Bretagne au lieu de région Bretagne. 7 caractères de plus, espace compris, sur une ligne, on ne va pas nous dire que la place manque. Il y a une évidente insistance volontaire de seriner Bretagne pour B4 et ainsi de déformer l'information.
C'est pourquoi des phrases comme celles de Laurent Bras ou parfois Marc Le Duc en Loire-Atlantique, qui a toute notre sympathie, font du bien. Ce sont des journalistes honnêtes et cultivés.
De plus signalons que dans OF papier en PDL, on trouve souvent, dans cette fameuse page pays de Loire si décriée, quand il y a peu de choses à y mettre, un article sur Saint-Brieuc, ou sur Brest... L'aberration est totale. La réunification simplifierait bien les gymnastiques sémantique et éditoriale de Ouest France...
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 9 multiplié par 7) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons