Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
 Pacte d’Avenir, “J-M Ayrault a joué très fin” !!!
Tout a été dit et redit sur le manque de perspective de ce “pacte Bretagne avenir” jeté sur papier à la va-vite car il fallait sans attendre éteindre le feu de la révolte !
Angèle Jacq pour Collectif Breton pour la Démocratie et les Droits de l'Homme le 8/12/13 18:04

Tout a été dit et redit sur le manque de perspective de ce “pacte Bretagne avenir” jeté sur papier à la va-vite car il fallait sans attendre éteindre le feu de la révolte ! En fait, il annonce des crédits déjà prévus et attribués, des subsides de l'Europe déjà chichement comptés or nos voisins normands qui, eux, ne bénéficient pas de “pacte”, en recevront plus que nous ! C'est le fait du prince puisque c'est l'État qui les distribue selon le bon vouloir du président monarque ! Un effort de l'État ? Oui mais chiffrés en millions bien loin des deux milliards affichés sur le programme.

Mais pouvait-il en être autrement ? Puisque le “Préfet de région se verrait confier une mission d'expérimentation de simplification administrative, faisant de la Bretagne une région expérimentale en la matière”. C'est le préfet, donc l'État, qui pilote, pas la Bretagne.

Petit rappel toutefois pour souligner que la demande de droit à l'expérimentation avait été votée par la Bretagne administrative ; que la demande de gestion directe des fonds européens, bonus accordée à l'Alsace, reste sans réponse pour nous ; que l'on attend toujours qu'une réforme territoriale remette Nantes à sa place historique en Bretagne. Autre constat de poids : les pays européens ont ratifé la charte européenne des langues minoritaires mais seul ce membre fondateur de l'Europe, la France, s'y refuse. Alors que peut-on attendre des quelques lignes concernant notre culture et nos langues puisque selon la constitution de la république, le peuple breton n'existe pas.

Les “Bonnets Rouges”, porteurs de projets “Vivre, travailler, décider en Bretagne” qui ont largement porté ces revendications sans oublier la demande d'une TV réellement bretonne, ont été ignorés. Y compris par FR3 Bretagne pour son émission spéciale de mardi dernier. C'est tout de même un comble que d'être le sujet d'une émission et ne pas y être invités ! Mais selon l'évangile républicain de François, ce doit être normal. Encore une exception française !

Et nos médias parisiens continuent leurs formatages malhonnêtes. L'émission “c dans l'air” sur la 5 du 28 novembre en est le meilleur exemple. Toujours la sempiternelle question “ comment demander l'aide de l'État et plus de pouvoir en Région ? Il y a contradiction ! ”. À croire qu'ils sont bouchés à l'émeri car même la suggestion de la politologue “ il faudrait penser à des réformes structurelles” - entendez, décentralisation et dégraissage du millefeuille – est resté sans écho. Par contre, estiment-ils “le gouvernement maîtrise bien et gère la situation. Jean-Marc Ayrault a joué très fin. Le mouvement va se dégonfler… On va vers Noël… après ce sera les municipales… et puis le mondial du foot au Brésil va chasser les problèmes… Augmenter les impôts ? Non, mais le gouvernement va pouvoir, encore pour l'instant, emprunter… la dette augmentera certes…” On croit rêver !

Noyés dans le verbiage de ces “spécialistes”attachés à leurs privilèges, les non-dits, tant des invités que de l'invitante, criaient entre les mots leur volonté de préserver l'existant politique dans lequel ils évoluent à leur avantage ! Tels les nobles à la fin de l'Ancien Régime.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1050 lectures.
logo
Le Collectif breton pour la démocratie s'est constitué le 28 octobre 1999 à Carhaix, à l'initiative d'un groupe de citoyens de l'ensemble de la Bretagne. Il propose que se joignent à son appel toutes celles et ceux qui font vivre la Bretagne d'aujourd'hui. En respectant les principes fondamentaux de la démocratie, des Droits de l'Homme et de l'attachement à la diversité et l'expression culturelle de tous les peuples. N'est donc pas concernée par cet appel toute personne dont les actes ou les propos relèvent du racisme et n'accepte pas la différence culturelle.
Voir tous les articles de Collectif Breton pour la Démocratie et les Droits de l'Homme
Vos 8 commentaires
PIERRE CAMARET Le Dimanche 8 décembre 2013 20:08
C'est tres exact .
Ignorant ou minimisant le probleme .Le reduisant a sa marge de manoeuvre .En choisissant ses interlocuteurs .
Que va etre la reaction de l'opposition Bretonne ?????
(0) 

Yann LeBleiz Le Dimanche 8 décembre 2013 20:09
Le préfet prend donc de plus en plus un rôle de gouverneur.
C'est là qu'on voit l'attachement à la démocratie des tenants du système centraliste parisien.
Les élus, c'est pour faire "comme si", le pouvoir lui est dans les mains des fonctionnaires de l'état!
(0) 

Fanny Chauffin Le Lundi 9 décembre 2013 00:28
Efficace et percutant, une fois de plus. Comment croire en ces sirènes, ces moulins de Don Quichotte ? Ces pansements sur une jambe de bois... Il faut une réforme en profondeur, des hommes et des femmes courageux capables de bâtir un avenir qui prenne en compte tous les paramètres et pas continuer, indéfiniment par peur d'être impopulaire, de foncer dans le mur ...
(0) 

PIERRE CAMARET Le Lundi 9 décembre 2013 01:50
J'ai deja ecrit un commentaire , qui n'est pas encore paru .
Je suis 50/50 pessimiste /optimiste . Ils ( les autres ) ont un argument contre nous, en ce qui concerne les modifications politiques : La Constitution ... il faudrait donc un changement de Constitution ????
Alors la , on est parti pour la gloire . Non , Non des reformettes , entre temps la Seine continue a couler sous les Ponts de Paris : Noel - 1er de l'An - la Coupe du Monde - les sports d'Hiver - les elections ....... les Bretons auront oublie?????? et puis ils vont essayer de fractionner entre temps .
Le Probleme risque de rester entier .
Enfin moi President , j'eus peut etre demande a mon 1er Ministre de me renvoyer l'avion et lui aurait paye un billet 1ere Classe sur AirFrance vol regulier Beijing- Paris .
Ce sont des petites choses comme cela , qui me font douter de la qualite , du pragmatisme , de l'honnetete des gens qui nous gouvernent .
(0) 

Paul Chérel Le Lundi 9 décembre 2013 10:56
C'est beau d'être indigné mais ça sert à quoi ? Le troisième paragraphe de l'article rappelle toutes les demandes bien obséquieuse, bien BCBG, du Conseil régional administratif de la B4. Il manque une conclusion. A la prochaine occasion électorale, il faut virer tous ces mendiants incapables et les remplacer par des gens qui oseront. Paul Chérel
(0) 

eugène le tollec Le Lundi 9 décembre 2013 12:08
Paul
exact ,il faut virer ,partout(comme on dit dans la marine à voile.
Voir ce qui va se passer aux municipales( dubitatif extrême)
Voir ce qui sera mis au CG puis au CR,etc...
bonne journée
(0) 

Léon-Paul Creton Le Mardi 10 décembre 2013 09:57
...mais pour l'instant, dans l'action, je pense qu'il est important de connaître ce qui a décidé de la rencontre Le Drian /Troadec, ce qui y a conduit, comment elle s'est décidée et le contenu exact de l'entretien qui a eu lieu.
Il est extrêmement important que que tout échange politique soit connu de "tous" les Bretons!
Les Bretons doivent "exiger" d'avoir accès à toute information sur ces initiatives politiques prises par les Bonnedoù Ruz prises et sur les contenus des "contacts"...
(0) 

PIERRE CAMARET Le Mercredi 11 décembre 2013 00:49
Le DRian Breton et socialiste va essayer de convaincre Troadec Breton et socialiste , de mettre un Bemol et de se contenter avec quelques "petites ameliorations "ce que le Gouvernement Socialiste offre . Comme cela personne ne perdra la face ( Chinois) .Le Gouvernement a fait un effort , Troadec a fait encore ameliorer cet effort .
On a gagne ????? qui ???? reponse ( beaucoup) plus tard .
Ceci dit je souhaite me tromper .
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 6 multiplié par 1) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons