Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Peuple : 1 - Gouvernement : 0
EMGANN - Emsav an tu kleiz evit Breizh Dizalc'h BP70215 22202 Gwengamp cedex www.emgann.org Peuple:1 - Gouvernement:0 Nous ne pouvons que nous rejouir de voir ce gouvernement destabilisé après sa décision de "remplacement" du CPE. Le peuple a montré, notamment en Bretagne, à ses gouvernants qu'il était toujours une force et qu'ils ne pouvaient pas faire comme
Yannig Laporte pour Emgann-MGI le 11/04/06 10:29

EMGANN - Emsav an tu kleiz evit Breizh Dizalc'h BP70215 22202 Gwengamp cedex www.emgann.org

Peuple:1 - Gouvernement:0

Nous ne pouvons que nous rejouir de voir ce gouvernement destabilisé après sa décision de "remplacement" du CPE. Le peuple a montré, notamment en Bretagne, à ses gouvernants qu'il était toujours une force et qu'ils ne pouvaient pas faire comme s'il n'existait pas. Cependant nous rappelons que la jeunesse s'est d'abord mobilisée contre l'intégralité de la loi sur l "égalité des chances". Le CPE n'est qu'un article de cette loi inique qui comprend le travail de nuit à partir de 15 ans, la loi sur la responsabilité parentale qui prive de toutes aides les parents (souvent déjà précaires) de mineurs non assidus en cours ou jugés délinquants, et bien d'autres articles visant a précariser les plus faibles. Au-delà ce mouvement à mis en avant les différents contrats mis en place par les gouvernements RMA, CNE,... mais aussi les lois anti immigrés, les lois Sarkozy qui prévoient entre autres le fichage des enfants turbulents dès 3 ans... Bref ce mouvement s'inscrit dans une lignée beaucoup plus large que le simple CPE. Ce qu'il refuse c'est sa précarisation par l'économie libérale, mais aussi la confiscation du pouvoir a son profit par une classe dominante méprisante. Nous avons pu voir durant ces plus de deux mois de mobilisation que l'Etat français traversait une grave crise sociale et institutionnelle. Comment un gouvernement qui passe une loi avec force en utilisant le 49.3 peut se dire démocratique ? Avec l'aval du CPE par le Conseil Constitutionnel au mois de mars, les Bretons doivent se rendre compte que la constitution française ne garantissait en aucun cas leurs droits de travailleurs.

Contre cette constitution d'un autre temps, construisons l'alternative à l'injustice sociale avec Emgann pour une Bretagne libre et solidaire. Rejoignons tous les manifs de mardi à Rennes, Nantes, Brest... La partie n'est pas finie

Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 7 multiplié par 5) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons