Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Plaques d'immatriculation : 44=BREIZH demande à être reçu par le préfet
Le collectif 44=BREIZH exprime son incompréhension et sa réprobation des nouveaux identifiants régionaux sur les plaques d'immatriculation. Suivant qu'on lise les articles de tel ou tel journal, les affirmations changent. Les logos régionaux seraient forcément ceux de la région administrative de résidence mais on pourrait
Jonathan Guillaume pour 44=Breizh le 30/10/08 11:02

Le collectif 44=BREIZH exprime son incompréhension et sa réprobation des nouveaux identifiants régionaux sur les plaques d'immatriculation.

Suivant qu'on lise les articles de tel ou tel journal, les affirmations changent. Les logos régionaux seraient forcément ceux de la région administrative de résidence mais on pourrait choisir librement d'y faire figurer le numéro de département que l'on souhaite, d'autres affirment que l'on pourrait choisir son numéro de département et que le logo régional serait forcément celui correspondant au département. Dans tous les cas les habitants de Loire-Atlantique auraient l'interdiction de choisir le logo choisi par la région de Bretagne administrative, le Gwenn ha Du, alors même qu'une des bandes représentées sur ce drapeau symbolise le pays nantais.

Ceci correspondrait donc à une nouvelle discrimination envers les habitants du pays nantais qui ne cessent de clamer leur appartenance à la Bretagne, d'autant que le logo régional ne rentre pas en compte dans l'identification du véhicule. Alors que le choix du numéro, lui, serait libre, on nous interdirait de choisir notre identifiant régional !

Les représentants de 44=BREIZH demanderont donc dès aujourd'hui à être reçus par le préfet de Loire-Atlantique et de la région Pays de la Loire, en charge de l'application de cette réglementation. Ceci afin que celui-ci apporte une explication claire sur la nouvelle immatriculation et pour lui signifier que les habitants du pays nantais ne sauraient accepter un nouvel acte de discrimination anti-bretonne de la part de l'État et de la région PdL.

Nous espérons évidemment le soutien des présidents du Conseil général de Loire-Atlantique et de la région de Bretagne administrative, qui n'ont cessé de rappeler leur attachement à l'unité territoriale de la Bretagne.

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 4182 lectures.
logo
44=Breizh est un collectif de jeunes militants pour la Réunification de la Bretagne et contre la propagande assimilatrice de la Région Pays de la Loire.
44=Breizh, c’est parce que la propagande « Pays de la Loire » qui inonde notre vie quotidienne, nos lycées, nos lieux de formation, mérite une réponse.
44=Breizh, c’est parce la politique d’acculturation « ligérienne » est inadmissible.
44=Breizh, c’est parce que depuis trop longtemps le peuple breton réclame son unité territoriale, avec beaucoup de promesses et d’espoirs, mais jamais d’actes.
Constitué depuis début 2008, le collectif 44=Breizh vise à regrouper la jeunesse bretonne qui dit non à la partition et à la région « PdL ». Malgré 37 ans de « PdL » et de séparation, nous, jeunes de 15 à 30 ans, réclamons fortement
Voir tous les articles de 44=Breizh
Vos 8 commentaires
Jean-François ŻURAW Le Mardi 31 août 2010 23:27
Ce qui est prévu par la prochaine règlementation est que la combinaison département/région devra correspondre sur le plan administratif. Autrement dit, les personnes qui souhaiteront apposer le numéro 44 auront systématiquement le logo de la région des Pays de la Loire. Ce qui est dommage, car le drapeau breton est le drapeau de tous les Bretons et pas seulement celui de la région administrative Bretagne.
(0) 

LE GOFF Yves-Alain Le Mardi 31 août 2010 23:27
Très bonne initiative car à un moment de l'histoire où la région devient l'échelon d'avenir, il ne serait pas normal que le logo du département soit obligatoire et pas celui de la région. Quant au problème qui nous concerne il faut justement faire pression sur le gouvernement pour qu'il autorise l'association du logo 44 avec le logo Bretagne en signe de bonne volonté en vue de la légitime et démocratique réunification de la Bretagne. Et en cas de refus de dénoncer fermement ce déni de justice en rappelant à tout le monde que le drapeau breton est l'emblème de la Bretagne historique et non celui de la Bretagne administrative. Ceci dit dans notre cas précis même si sur le papier c'est bien que le logo régional soit aussi obligatoire si le gouvernement refuse l'association 44/Bretagne, beaucoup d'habitants qui n'auraient mis que le 44 vont se retrouver avec le logo de la région fantôche automatiquement associé.
(0) 

PRIGENT Michel Le Mardi 31 août 2010 23:27
Je pourrais sans mentir afficher le 29 (mon département natal) sous le drapeau breton. Mais résident depuis longtemps en Loire-Atlantique, il est hors de question que je fasse de la pub à la "région" Pays de Loire imposée aux bretons de Loire-Atlantique; Autant m'immatriculer en tant que Corse.
(0) 

gael roblin Le Mardi 31 août 2010 23:27
la région à son logo...la bretagne à son drapeau..bravo à 44= bzh !
(0) 

serges bimmo Le Mardi 31 août 2010 23:27
je pense que ça aurais été bien plus simple de laisser le choix de mettre ou pas cet identifiant departemental,surtout qu'il n'apparait pas sur la carte grise alors on risque de voir beaucoup de folklore. le logo de la region est associé d'office au numero de departement correspondant,alors pour ceux que ça géne il suffit de rendre le departement facultatif ,ce qui été prévu au depart.car là on nous oblige qu'une chose en definitive ,c'est de payer une plaque plus chére!!! En effet quand on augmente le nombre de chiffres et en tout petit et avec des logos en couleur ,on augmente le prix de la plaque!Je pense qu'à 60 ou70 € le jeu de plaques les Français aurons moins envie de mettre le réferent départemental sur leurs plaques!!!
(0) 

Jean-Loup LE CUFF Le Mardi 31 août 2010 23:27
En cas d'interdiction d'associer le Gwenn ha Du avec le numéro 44, il faudra à nouveau sortir un autocollant militant le faisant, comme il y a actuellement un autocollant bleu BZH avec le symbole européen: à la bêtise jacobine correspondra toujours l'esprit démocratique de résistance des bretons! N'eo ket echu!
(0) 

iffig cochevelou Le Mardi 31 août 2010 23:27
Bonne initiative : mais je ne vois pas les services de l'Etat Français verbaliser pour un élément de la plaque , alors que cet élément n'est pas obligatoire , il suffira donc de prévoir des autocolants gwenn-ha-du + 44 , ce qui n'empéchera pas de coller un BZH sur le F comme le fait un nombre de plus en plus important d'habitants des 5 départements!
(0) 

JM AVRIL Le Mardi 31 août 2010 23:27
On besoin de gens comme vous pour reveiller les memoires endormies et arreter cette imposture des pays de loire, le but reel de cette "region" etant de dissoudre la bretonnite du pays nantais afin d'eliminer toute possibilite d'automonie ou d'independance reelle de la Bretagne, en debretonnisant son moteur industriel, c'est-a-dire l'estuaire de la Loire. Rien ne justifie la region des PDL sinon la convoitise des notables et le carrierisme des politiciens. J'aimerais croire qu'il puisse y avoir une aide reelle de L'union europeenne pour marginaliser l'hexagone et son traitement des provinces et communites historiques qui existaient bien avant l'avenement de cette "republique".
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 7 multiplié par 0) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons