Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Positionnement de l'AFB-EKB pour le second tour
Résolument opposée au programme du FN pour des raisons éthiques et économiques, l'Alliance Fédéraliste Bretonne-Emglev Kevredel Breizh, après avoir consulté ses sympathisants et ses adhérents, appelle à voter pour Emmanuel MACRON.
Gwenael Kaodan pour Alliance Fédéraliste Bretonne - Emglev Kevredel Breizh le 3/05/17 22:10
42149_1.jpg
logo

Résolument opposée au programme du FN pour des raisons éthiques et économiques, l'Alliance Fédéraliste Bretonne-Emglev Kevredel Breizh, après avoir consulté ses sympathisants et ses adhérents, appelle à voter pour Emmanuel MACRON. Elle l'invite néanmoins à ne pas se satisfaire d'une simple "régionalisation différenciée" mais à développer clairement un programme de type fédéraliste. C'est là le seul mode de gouvernance qui permettra à la Bretagne et son peuple d'acquérir des pouvoirs politiques, économiques, culturels et financiers en adéquation avec sa spécificité historique et sa volonté d'action pour une nécessaire rénovation de la Communauté européenne.

Le bureau.

logo
Construire une Bretagne harmonieuse, réunifiée. Favoriser la prise de conscience identitaire et politique de la population.
Voir tous les articles de Alliance Fédéraliste Bretonne - Emglev Kevredel Breizh
Vos 5 commentaires
Paul Chérel Le Jeudi 4 mai 2017 17:18
Macron, c'est un Hollande bis qui va créer un PS2 ou en être l'esclave. Le vote blanc ma paraît plus raisonnable, plus réfléchi.
(0) 

Jacques Le Vendredi 5 mai 2017 13:19
Parce que vous imaginez 2 minutes que les Bretons attendaient votre "invitation" pour faire leur choix?
Plus facile d'envoyer aux Bretons des invitations que de faire le repas....!
Le père le Pen a bossé depuis les années 70 pour développer son parti, qu'ont fait les partis politiques bretons depuis cette période à part "inviter" leurs concitoyens à voter pour les jacobins???
Si vous voulez des électeurs, il faut faire comme le Pen (où comme le SNP en Écosse),... il faut se relever les manches...!
(0) 

Paul Chérel Le Vendredi 5 mai 2017 17:28
Bien dit. Jacques. Paul Chérel
(0) 

spered dieub Le Samedi 6 mai 2017 13:36
Le Pen un exemple à suivre !!!! surtout pour la Bretagne ,mieux vaut avoir à faire à des jacobins français qu'à des Bretons complexés .De toute façon c'est le début de la fin pour ce parti .Le SNP là c'est autre chose mais il va voir du dur avec la nouvelle dame de fer .
(0) 

Léon-Paul Creton Le Lundi 8 mai 2017 10:43
En général il me semble que les "Bretons" qui ont préféré, et qui ceux qui préfèrent aujourd’hui les jacobins (que penser de ceux qui nous demandent de voter contre extrême jacko ?), c’est qu’ils ont été faibles et/ou lâches et n'ont pu résister et se sont soumis. Ils se sont laissés séduire au cours de l’Histoire commune obligée avec leur colonisateur, ni n’ont remis en question ses politiques déshumanisantes ! Puis ensuite ont utilisé toutes les arguties, sophismes et prétextes _ plus insultes_ pour tenter de « justifier » leurs choix, et sont devenus les propagateurs de service souvent zélés. Très !
Pauvres gens, "les gens" qui ont accepté la prétendue civilisation, et "les bienfaits de la colonisation" d’un état qui inlassablement utilise les moyens les plus vils, faits de dépréciation, de culpabilisation, d’éducation forcée, de déculturation, d’appauvrissement économique et industriel !
Une destruction/déstructuration conduisant le colonisé à ignorer son Histoire ; et dans une zizanie organisée durant plusieurs siècles, mener ces "Bretons qui furent" vers l’effacement et une forme de guerre culturelle civile et vicieuse ininterrompue, silencieuse en Bretagne, et qui dure ! Puis faire que ceux qui furent libres de corps et d’esprit (malgré quelques sursauts....), jusqu’à un stade de mépris et de rejet de leur(s) langue(s) ; et parfois de honte envers leurs pères et mères et aïeux !
J'en arrive à me demander même, en prolongement de ce que j’écris plus haut, si les scores électoraux actuels de la présidentielle « particuliers » et exceptionnels que la Bretagne Historique dépose aux pieds de Sire Macron, ne serait pas un puissant rejet inconscient, absolu, et profondément pavlovien d’une quelconque bretonnité, uniquement suggérée par le seul nom de LE PEN…et réactivée par une mauvaise image d’un débat peu relevé!
Le jacobin, nationaliste basique et concentrationnaire, ne peut avoir l’esprit libre ! Si ??? Ni, pour moi, être un Breton !…
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 3 multiplié par 3) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons