Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
monnaie unique
monnaie unique
- Chronique -
Pour la création de l' EUDO, monnaie commune euro-dollar
Quels seraient les avantages d'une monnaie commune entre l'Europe - zone euro- et les USA ? Tout d'abord, il faut partir du constat que plus il y a de monnaies, plus
Alan CORAUD pour alan coraud le 11/05/15 11:15

Quels seraient les avantages d'une monnaie commune entre l'Europe - zone euro- et les USA ?

Tout d'abord, il faut partir du constat que plus il y a de monnaies, plus il y a de spéculation sur leurs cours.

On a tous en mémoire le milliard de dollars gagné en 24 heures par George Soros

qui pariant sur l'effondrement de la livre sterling vendit à découvert 10 milliards de livres.

L'autre argument est de constater la montée en puissance de la Chine et de sa monnaie le yuan.

Cette suprématie possible de la Chine n'est pas souhaitable pour nos économies occidentales.

Les variations du taux de change entre l'euro et le dollar met à mal les entreprises des deux côtés de l'Atlantique. Cela n'est pas acceptable.

Les entreprises ont suffisamment de défis à relever dans ce monde en pleine mutation pour ne pas être ballottées par des valeurs de leur monnaie qui passent de 1,40 dollar pour 1 euro à 1,13 dollar pour un euro en 1 an.

Le monde entrepreneurial a besoin de stabilité.

La concurrence doit être loyale sur le marché export. Ce n'est pas le cas avec ces monnaies aux valeurs fluctuantes qui font le bonheur des spéculateurs boursiers mais pas des entrepreneurs de l'économie réelle.

Avec l'EUDO, monnaie unique nous renforçons notre puissance économique et nous maintenons notre monnaie commune comme monnaie étalon dans l'économie mondiale.

Pour finir, un risque majeur encouru par nos monnaies serait un effondrement de la confiance en celles-ci.

Il est bien loin le temps où la valeur d'une monnaie reposait sur les stocks d'or détenus par les banques centrales.

On sait que pour relancer l'économie, la croissance et éviter la déflation la masse monétaire de nos pays est largement amplifiée. La planche à billets fonctionne à plein régime.

En créant l'EUDO, puissante monnaie unique pour les USA et l'Europe, on écarte le risque majeur d'une perte de confiance dans nos monnaies.

www.alan-coraud.com

Voir aussi :
Vos 8 commentaires
Jack Le Guen Le Lundi 11 mai 2015 19:26
Bonne idée mais juste une question : Où se trouvera la banque centrale qui gèrera l'eudo ?
(0) 

Mikel Roudaut Le Mardi 12 mai 2015 09:19
Comme on le voit tous les jours avec l'Euro (mais c'était bien connu de tous les économistes avant son invention, et déjà illustré tous les jours avec le franc CFA), il faut dès avant la mise en place d'une monnaie unique une politique économique et monétaire commune et un dispositif redistributif compensant l'effet délétère d'une monnaie trop forte dans les régions plus pauvres et trop faible dans les régions plus riches.
Donc d'accord avec vous, mais après que le DollarLand aura fusionné politiquement avec un EuroLand (qui n'existe pas encore !).
Pour éviter la spéculation sur les monnaies il y a une façon très simple et qui fonctionnait très bien jusqu'à quelques lustres en arrière, c'est le taux de change fixe négociable en fonction de la balance des paiements.
(0) 

Tug Le Mardi 12 mai 2015 10:19
Au secours! Non a la creation de monnaies communes. Sortons de l'Euro et retour au Franc!
C'est la seule solution pour securiser l'economie nationale et eviter la fuite des capitaux.
C'est un piege europeiste du TAFTA.
Non, ne tombez pas dans le piege!
(0) 

Tug Le Mardi 12 mai 2015 10:29
Quelle FOLIE et quel MENSONGE!
LE SME etait la meilleure reussite de rapprochement et de controle monetaire (l'argument "il faut partir du constat que plus il y a de monnaies, plus il y a de spéculation sur leurs cours" est BIDON). Les monnaies de toute l'UE etaient restrente a des variation de +1.25;-1.25% les unes par rapport aux autres: Flexibilité et stabilité!
Cela a permis le success economique de l'UE pour des pays aux besoins monetaires tres differents.
Non, ce projet serait un drame. L'Histoire a montré la faillite de toute les tentatives de monnaies communes/uniques, car celles-ci ne peuvent concillier les besoins geo-eco-strategique de chque pays ou zone continenetale.
L'Euro est deja une faillite en soi: Irlande, Grece, France, Espagne, Portugal...
Non, les pays ont besoin de leur propres monnaies. Un monnaie nationale securise l'investissement sur le territoire de cette monnaie, restraint les volontés de declocalisations etc etc.
Que la France retourne au Franc serait deja une bien meilleure idee.
L'EUDO, c'est une volonté mondialiste, UE-ropeiste et TAFTA-iste, et dont la premiere resultante serait de subir une politique monetaire decidee bien loin de la France (donc de la Bretagne) et de nos interrets.
Regardez deja le merdier de l'EURO, une monnaie qui nous a couté tellement cher que cela ne sera jamais un succes. Oui et elle va nous couter plus cher chaque annee car son fonctionnement a eds failles structurelles qui sont amplifiees lors des mauvaises conjonctures economiques et non corrigées lorsque celles-ci sont bonnes.
Resultat, la ruine a petit feu avec des moment accelerés lors des crises.
Au secours, cet article est une propagande mondialiste bancaire.
(0) 

Momo Le Mardi 12 mai 2015 11:52
Ni EUDO ni "retour au franc" - en tous cas, pas pour nous Bretons - il faut résolument avancer vers l'Europe fédérale. Qu'avons nous à faire avec les nord-Américains ?
(0) 

Léon-Paul Creton Le Mercredi 13 mai 2015 12:06
Sous l'Euro...Le MARK
Sous L'Eudo... Le DOLLAR+le MARK
Sous les pavés la plage...
Et l'on ne peut rien construire... sur le sable. Mirage!
(0) 

Alan CORAUD Le Lundi 18 mai 2015 10:09
@Mikel Roudaut vous parlez du franc CFA. ce n'est pas un bon exemple, car il symbolise trop la situation de néo-colonies d'Etats Africains. Comme l'explique Wikipedia:" L'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) est une organisation ouest-africaine qui a comme mission la réalisation de l'intégration économique des États membres, à travers le renforcement de la compétitivité des activités économiques dans le cadre d'un marché ouvert et concurrentiel et d'un environnement juridique rationalisé et harmonisé."
l'UEMOA veut créer sa monnaie commune en toute indépendance.
Faut-il s'étonner alors que la France agisse en sous-main contre cette volonté d'émancipation économique et politique ?
Bien sûr, il y a un large accord sur le fait qu'il fallait une véritable intégration politique dans une Europe fédérale avec harmonisation des règles sociales, entre autres, avant de créer l'Euro. Mais voilà, il existe et la gouvernance européenne va se faire. Pour nous Bretons, la question est: Comment être reconnus en tant que nation et peuple dans cette Europe? L'Europe des Peuples répondrait au problème des nations sans Etat qui ont les mêmes droits légitimes que les nations avec Etat.
(0) 

Moal Le Vendredi 22 mai 2015 10:27
Non à l'Eudo !
L'avenir est aux monnaies locales.
Elles seules permettent de conserver la richesse sur un territoire et de la faire fructifier.
Un monnaie locale est directement réinvestie dans le commerce ou les services locaux, contrairement à une monnaie nationale ou internationale qui fuit le territoire pour être investie ailleurs ou envoyée dans les paradis fiscaux.
Les monstres de la grande distribution et de l'agro-alimentaire sont les spécialistes de l'appauvrissement des territoires périphériques, comme la Bretagne, où ils ponctionnent les capitaux venant des subventions étatiques passant entre les mains des consommateurs, sans jamais permettre aux petites entreprises locales et à leurs salariés d'en bénéficier.
Soyons lucides. Ce n'est pas en s'engouffrant tête baissée dans la gueule d'un nouveau monstre technocratique que les Bretons trouveront l'autonomie à laquelle ils aspirent.
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 2 multiplié par 7) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons