Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Pour une première Ligue bretonne de football
Une semaine après l’incroyable « remontada » du FC Barcelone en huitièmes de finale de la ligue des Champions contre le PSG, il nous apparaît important de montrer que cette défaite est symbolique de l’histoire des clubs français dans les compétitions européennes. Mais pas seulement.
Caroline Ollivro pour Breizh Europa le 14/03/17 23:53

Une semaine après l’incroyable « remontada » du FC Barcelone en huitièmes de finale de la ligue des Champions contre le PSG, il nous apparaît important, au-delà du fait sportif, de montrer que cette défaite est symbolique de l’histoire des clubs français dans les compétitions européennes. Mais pas seulement.

En effet, toutes compétitions confondues, les clubs français ont glané seulement 2 titres en plus de 60 ans d’existence de certains de ces challenges. Un titre pour le PSG en 1996 dans la défunte Coupe des vainqueurs de Coupes et un autre pour l’Olympique de Marseille en 1993 dans ce qui correspond à l’actuelle Champion’s League. Si on fait le total pour les autres pays européens dans ces Coupes, qui étaient au nombre de trois jusqu’en 1999 avant d’être ramenées à deux, les voisins européens ont eux totalisé 19 de ces titres pour l’Allemagne, 27 pour l’Angleterre, 28 pour l’Italie et 33 pour l’Espagne !

La première conclusion qui vient à l’esprit en regardant le famélique butin des clubs français en comparaison, c’est que la France n’a pas de véritable culture footballistique au niveau des clubs justement. Les arguments que l’on entend parfois, indiquant que les clubs français sont moins avantagés à cause d’un système fiscal plus sévère ne tiennent pas quand on sait à quel point les Qataris investissent au PSG sans compter, ou quand on constate que le club de Monaco, considéré comme un club français, a un système fiscal tout à fait avantageux.

Que dire alors de la Bretagne qui place régulièrement quatre équipes dans le championnat français, obtenant par la un ratio nombre de clubs/nombre d’habitants tout à fait étonnant, puisque les clubs bretons représentent 1/5e des clubs de première division, alors que la population bretonne représente seulement 1/13e de la population hexagonale ? Cette forte présence en Ligue 1, avec laquelle aucune autre région de l’Hexagone ne peut rivaliser autant que le nombre très élevé de licenciés en Bretagne administrative et en Loire-Atlantique, ou encore l’attachement populaire à des clubs comme Guingamp, Brest ou Lorient, montrent que la Bretagne, elle, possède une véritable culture footballistique.

Pourtant les clubs bretons n’ont pas les moyens de lutter à armes égales dans le championnat français contre les pétrodollars parisiens ou monégasques, ou encore les moyens annoncés par le milliardaire américain Franck Mac Court à l’OM. Ainsi les clubs bretons, bien que représentant une région à forte culture footballistique, n’auront donc aucune chance dans les années à venir, si les conditions ne changent pas, d’accéder aux championnats européens. Nous pensons que c’est profondément anormal vu l’engouement pour le football dans les cinq départements bretons. Nous rappellerons également que des pays de taille ou de populations comparable à la Bretagne, comme l’Écosse, la Suède ou encore les Pays-Bas, ont glané plus de titres que la France dans les championnats européens (11 pour les Pays-Bas !).

Il apparaît ainsi évident que pour que les clubs locaux puissent se développer et faire rêver les Bretons, il nous faut un championnat autonome afin que ces clubs accèdent à l’Europe de manière régulière. On pourrait également imaginer fusionner ce championnat breton au championnat écossais, qui manque de participants. Des solutions pour la visibilité du football breton sont en tous les cas à trouver, car à quoi bon jouer les faire valoir dans un championnat français où les premiers sont incapables, malgré leurs moyens financiers considérables, de bien figurer dans les coupes européennes ?

En football comme dans d’autres domaines, l’enchâssement de la Bretagne dans la République française est un véritable frein à notre développement et à la libération de nos énergies.

Vive une première ligue bretonne !

Caroline Ollivro, présidente de Breizh Europa

Voir aussi :
logo
Breizh Europa est un mouvement autonomiste breton et fédéraliste européen. Site internet : (voir le site) Compte Twitter : @BreizhEuropa Page Facebook : Breizh Europa
Voir tous les articles de Breizh Europa
Vos 5 commentaires
Lheritier Jakez Le Mercredi 15 mars 2017 18:37
vos propositions viennent aujourd'hui,à des actions et propositions émises dans le "mouvement breton" depuis longtemps.
Dès 1988 ,nous avions proposé à l'ICB à Rennes,et au Festival Interceltique de proposer l'organisation des jeux sportif interceltiques!
mi Aout dans le triangle Redon, St Nazer ,Nantes.
Dossier Association GABFESTOU de St Nazer
Je pense que vous avez du prendre connaissance des actions de Bretagne Foot Ball Association avec ses matchs internationaux:
Bretagne Cameroun,Bretagne Guinée Conakry à St Nazer
Vous avez du entendre parler de nos tentatives avec les sections sports et internationales,de l'ICB de travailler sur des jeux sportifs dits modernes voilà 4 ,5 ans.
Des réunions ,dont une dans la région rennaise ,avaient réuni,le Pdt de la Falsab,la Jaupitre,le CTR de Rugby B4,le club de rugby de Douarnenez,BFA etc.
L'organisation d'un OFFICE SPORTIF BRETON sur la Bretagne Historique peut être lançée ,sans l'avis des instances sportives françaises,mais en parallèle...
Une confédération des sports dits modernes avec les sports traditionnels est à construire.
Le dossier des assurances est une des premières difficultés à surmonter.
Pour nous une organisation sportive bretonne est à structurer sérieusement.
A votre disposition.
(0) 

André Gilbert Le Mercredi 15 mars 2017 18:55
bonjour
on pourrait peut être commencer par demander le retour de la Loire Atlantique dans la ligue de Bretagne
avant , au temps de la ligue de l'Ouest , le 44 faisait partie de cette ligue , la ligue de Bretagne actuelle exclue la Loire Atlantique
(0) 

W63RC Le Mercredi 15 mars 2017 22:24
L' idée est évidemment séduisante sur le papier, mais semble totalement utopique dans la mesure où les freins des instances politico-sportives du football français seront probablement les mêmes que les freins politiques qui empêchent toute velléité d'émancipation de la Bretagne.
Je rêve personnellement pour la saison prochaine - l' espoir que le FC Lorient assure son maintien - : 1/4 de la Ligue 1 composée de clubs bretons avec une forte symbolique: 5 clubs issus des 5 départements et un insigne commun identique apposé sur les maillots de ses 5 équipes: hermine, gwenn ha du, ou logo breizh 5/5...
(0) 

André Gilbert Le Vendredi 17 mars 2017 11:30
pourquoi ne pas commencer , comme le fait R Danzé à Rennes, par un brassard gwenn ha du porté par tous les capitaines des clubs B5
(0) 

TY JEAN Le Dimanche 19 mars 2017 15:34
Je suis toujours révolté d'entendre sur FR3 dite Bretagne les résultats et commentaires concernant
" les 3 clubs bretons " en faisant lâchement le silence et l'impasse sur le FC Nantes au nom d'une
pseudo entité artificielle des PDL.C'est pourtant bien les 5 hermines bretonnes de la vile de Nantes qui figurent en bonne place sur le blason de ce club.Ou comment on falsifie de manière révoltante l'histoire d'un club et du 44 !
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 3 multiplié par 1) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons