Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
...
...
- Communiqué de presse -
Présentation de la proposition de loi pour une consultation des habitants de Loire-Atlantique sur la réunification
25 députés des cinq départements de Bretagne historique cosignent la proposition de loi pour une consultation des habitants de Loire-Atlantique sur la question du rattachement.
Par Le blog de paul Molac le 10/05/23 21:34

25 députés des cinq départements de Bretagne historique cosignent la proposition de loi pour une consultation des habitants de Loire-Atlantique sur la question du rattachement

La question de la région d’appartenance du département de Loire-Atlantique fait partie du débat public depuis des décennies. Et n’a jamais été tranché, laissant ainsi les habitants dans une situation de statut quo.

 

Pourtant, des initiatives fortes ont récemment eu lieu. En 2018, l’association « Bretagne réunie » a réuni une pétition de 105 000 signatures de citoyens de Loire-Atlantique, soit plus de 10% du corps électoral du département ! C’est une action véritablement inédite en France.  En 2022, à l’initiative du collectif « A la Bretonne », ce sont plus de 200 élus de tous bords politiques ainsi que plus d’un millier d’acteurs du monde associatif qui ont demandé aux candidats à la présidentielle de s’engager à organiser une consultation sur le rattachement de la Loire-Atlantique à la région Bretagne. Depuis 2020, les conseils municipaux de Nantes, Rennes, Saint-Brieuc, Saint-Nazaire, Lorient, Quimper, Vannes et Brest et de beaucoup d’autres collectivités ont chacun exprimé un vœu en faveur d’une consultation en Loire-Atlantique sur la réunification bretonne. La région Bretagne vote le même vœu à l’unanimité en octobre 2021.

 

Pour donner suite à cette demande des collectivités et de la population de Loire-Atlantique, nous avons décidé de déposer une proposition de loi cosignée par 25 députés bretons à ce jour. L’objet de cette proposition est de donner la possibilité à l’Etat d’organiser une consultation à l’échelle d’un département afin de recueillir leur avis sur un projet de modification des limites régionales visant à inclure le département dans le territoire d’une région qui lui est limitrophe, ce qui correspond au cas de figure de la question du rattachement de la Loire-Atlantique à la Région Bretagne.

 

Nous avons bon espoir que ce texte soit adopté, dans le sens où son objet se borne à demander l’avis de la population, avant d’engager un projet de réforme, ce qui est une mesure de bon sens.

 

Ce texte sera examiné dans le cadre de la niche parlementaire de mon groupe Libertés, Indépendants, Outre-Mer et Territoires (LIOT), et sera présenté en commission vraisemblablement le 31 mai. Même si son passage en séance publique le 8 juin est à ce jour incertain, cet examen en commission est définitivement une première victoire pour la démocratie.

 

 

Liste des 25 cosignataires :

Paul MOLAC, député du Morbihan (Libertés, Indépendants, Outre-Mer et Territoires)

Ségolène AMIOT, députée de Loire-Atlantique (La France Insoumise)

Erwan BALANANT, député du Finistère (Démocrate – Modem et Indépendants)

Thierry BENOIT, député d’Ille-et-Vilaine (Horizons)

Mickael BOULOUX, député d’Ille-et-Vilaine (Socialistes et apparentés)

Jean-Luc BOURGEAUX, député d’Ille-et-Vilaine (Les Républicains)

Mickaël COSSON, député des Côtes d’Armor (Démocrate – Modem et Indépendants)

Yannick HAURY, député de Loire-Atlantique (Renaissance)

Mathilde HIGNET, députée d’Ille-et-Vilaine (La France Insoumise)

Sandrine JOSSO, députée de Loire-Atlantique (Démocrate – Modem et Indépendants)

Andy KERBRAT, député de Loire-Atlantique (La France Insoumise)

Julie LAERNOES, députée de Loire-Atlantique (Écologiste)

Jean-Charles LARSONNEUR, député du Finistère (Horizons et apparentés)

Sandrine LE FEUR, députée du Finistère (Renaissance)

Marc LE FUR, député des Côtes d’Armor (Les Républicains)

Didier LE GAC, député du Finistère (Renaissance)

Anne LE HENANFF, députée du Morbihan (Horizons et apparentés)

Annaïg LE MEUR, députée du Finistère (Renaissance)

Laurence MAILLART-MEHAIGNERIE, députée d’Ille-et-Vilaine (Renaissance)

Graziella MELCHIOR, députée du Finistère (Renaissance)

Lysiane METAYER, députée du Morbihan (Renaissance)

Jean-Claude RAUX, député de Loire-Atlantique (Écologiste)

Claudia ROUAUX, députée d’Ille-et-Vilaine (Socialistes et apparentés)

Liliana TANGUY, députée du Finistère (Renaissance)

Mélanie THOMIN, députée du Finistère (Socialistes et apparentés)

 Ce communiqué est paru sur Le blog de paul Molac

Voir aussi :
6  0  
Cet article a fait l'objet de 1885 lectures.
Vos 53 commentaires
Anne Merrien Le Mercredi 10 mai 2023 23:23
25 députés sur 39, c'est encourageant.
(2) 
De Kristof Bach-Bourdelier à Anne MerrienLe Jeudi 11 mai 2023 09:22
Bonjou-Mont a ra-Bonjour Anne Merrien :) 25 depute.e.s sur 37 (2 sur 3) >>>Voir le site
(1)
De Anne Merrien à Anne MerrienLe Jeudi 11 mai 2023 10:39
Tant mieux si l'erreur est dans ce sens-là ! Finistère 8 sur 8, Côtes-d'Armor 2 sur 5, Morbihan 3 sur 6, Loire-Atlantique 6 sur 10, Ille-et-Vilaine 6 sur 8.
(1)

jakez Lhéritier Le Jeudi 11 mai 2023 08:39
Mr Tavel député de St Nazer ,non signataire!
Si la démarche de rassemblement est positive,les consultations,référendums refusés ou acceptées en Loire Atlantique,en France ne sont pas acceptées par le pouvoir "républicain"
Qui aura le droit de voter les derniers arrivés en Loire Atlantique du télétravail ?
Ceux issus du "génocide" par substitution,depuis la dernière guerre morganisé par les
Guichard,Auxiette,Fillon,Ayrault,venus de Vendée,du Maine et Loire,etc...
Le peuple breton n'a pas à voter sur sa division...je n'ai jamais vu cela dans le monde.?????
Ceux qui signent cette proposition devraient organiser la réunification de leurs organisations politiques en fédération Bretagne 5
Dans l'état actuel de la "France" je ne vois pas une consultation s'organiser .Il faudrait plutôt proposer une reforme territoriale d'ampleur, pour réduire le mille feuilles des collectivités et des services para municipaux,départementaux .etc
Mettons en place notre propre organisation-politique -économique,social,sportif,culturel-- de la Bretagne sur la base de tous les pays bretons.
(3) 
De Kristof Bach-Bourdelier à jakez LhéritierLe Jeudi 11 mai 2023 11:10
~tavel : D'autant plus dommage qu'il s'est engage en 2022 >>>Voir le site Peut-etre l'oubli de sa part sera repare au (prochain) moment opportun
(0)
De Anne Merrien à jakez LhéritierLe Vendredi 12 mai 2023 11:21
Ce député s'était peut-être engagé sur un référendum (impossible donc très pratique) et non sur un vote consultatif.
(0)

Anne Merrien Le Jeudi 11 mai 2023 11:10
Depuis le temps que ça dure, on a bien compris que la classe politique ne veut pas de la Réunification. Il ne restait qu'à lui faire un procès en non-démocratie. Fin 2018, Grosvalet s'en était sorti en ne mettant pas le motif exact de la pétition dans l'ordre du jour et en surjouant la fable du vrai référendum organisé par l'Etat. Je crains cette fois que le Gouvernement ne se défausse sur le Conseil départemental pour organiser ce vote qui ne peut être que consultatif. Au nom de l'autonomie locale...
(0) 

Burban xavier Le Jeudi 11 mai 2023 14:51
C'est bien ; mais il aurait mieux valu un décret sur le sujet car je ne vois pas pourquoi la fameuse "réforme territoriale de 2014 du gouvernement PS " qui a redécoupée les régions de France en faisant un texte de loi sur les limites territoriales et actant les fameux pays de Loire et les confirmant ?
Une procédure simple par décret en constituant une région Bretagne à 5 départements est possible de ce fait et il n'y aurait rien de scandaleux du tout . nous avons été mis devant le fait accompli de l'amputation de la Bretagne depuis des décennies à plusieurs reprises par aucun vote sur le sujet du découpage ; 1959 , 1972 , 1982 et 2014 .
Si c'est possible dans un cas çà l'est aussi dans l'autre , corrigeons cette erreur désormais sans demander l'avis aux autres !
La réunification de la Bretagne : c'est maintenant !
Azgoulenn a reomp ur mellad lezel war an tanvez diouzhtu !
Breizh unvan hepdale ! 5!
(1) 

Yann L Le Jeudi 11 mai 2023 16:05
Pour ma part, je félicite ces députés de s'être réunis pour le dépôt de ce projet de loi. Sera-t-il voté?
Si oui, l’État organisera-t-il la consultation? Je n'en sais rien. Mais, comme le vote de la pétition, il s'agit là d'un acte concret. Et, même si elle devait échouer, cette démarche va dans le bon sens.
(1) 

Anne Merrien Le Jeudi 11 mai 2023 17:36
13 députées et 12 députés cosignataires : une seule femme sur la photo.
(3) 
De Kristof Bach-Bourdelier à Anne MerrienLe Vendredi 12 mai 2023 09:19
Oui - Vous avez raison - La route est longue ... / Y a du pain sur la planche ...
(0)

Jorj Treger Le Jeudi 11 mai 2023 17:42
Lepvraud (LFI) 4e circ du 22 n'est pas signataire!
Que fait sont suppléant futur enseignant diwan?
Je constate le 'désintérêt' des mélenchonistes à la réunification.
(3) 

Anne Merrien Le Jeudi 11 mai 2023 19:12
Si j'en crois le Télégramme, c'est carrément un cabinet de conseil international qui a été mandaté pour étudier l'impact de la Réunification.
Une fois n'est pas coutume, le journaliste a résisté à l'emploi du mot référendum, employé souvent à tort et à travers.
(1) 
De Kristof Bach-Bourdelier à Anne MerrienLe Vendredi 12 mai 2023 09:22
~impact : Oui ? Un cabinet de conseil a ete trouve ? Si tel est le cas, c'est une bonne nouvelle - L'etude d'impact pourrait enfin avoir lieu et les resultats rendus dans l'annee - Vous avez plus de details sur les questions habituelles ? Qui (cabinet) ? Ou (cabinet) ? Quand (resultats) ? &c.
(3)
De Anne Merrien à Anne MerrienLe Vendredi 12 mai 2023 15:04
Paul Molac aurait annoncé dans son discours de présentation de sa proposition de loi que le CR B4 et le CD 44 venaient de mandater un cabinet, lui-même lié à un cabinet international. Pas plus d'infos.
(0)

Naon-e-dad Le Jeudi 11 mai 2023 19:41
Les députés qui ne s'associent pas à une telle démarche - le retour du département de la Loire-Atlantique dans son ensemble géographique et historique d'origine, à savoir la Bretagne péninsulaire - prouvent qu'ils connaissent mal leur territoire ou alors prouvent qu'ils manquent de courage politique.
.
Dans tous les cas, ils s'exposent à en payer le prix électoral à l'avenir...Les électeurs - ceux qui se déplacent pour voter - apprécient justement ces deux caractéristiques chez un élu: la compétence et la capacité à s'engager.
.
Je trouve aussi particulièrement intéressant le fait qu'une étude sur les conséquences de ce retour au bercail, ait été commandée auprès d'un cabinet indépendant (si j'ai bien compris). Cela montre que l'on rentre dans le concret.
.
Breizh a voe, Breizh a zo, Breizh a vo! La Bretagne fut, la Bretagne est, la Bretagne sera!
(2) 

Al Coin Le Vendredi 12 mai 2023 07:59
Y aurait-il une élection proche ???
(0) 

Anne Merrien Le Vendredi 12 mai 2023 11:05
Il ne faut pas s'attendre à une vision décentrée de la part de ce cabinet de conseil international. Il va confier l'étude à quelque haut fonctionnaire parisien pantoufleur.
(0) 

Pascal Lafargue Le Vendredi 12 mai 2023 11:50
Il y a quelque chose de beau de voir toutes ces personnes de bords politiques differents oublier un temps leurs divergences pour le bien de la Bretagne. Et cerise sur le gateau, il ne s'y trouve aucun depute RN.
(1) 

G. Mitau Le Vendredi 12 mai 2023 12:05
Pas la moindre coopération entre la région Bretagne, ses 4 départements et le département de la Loire-Atlantique, qui de son côté est totalement partie prenante, leader même des actions et coopérations Pays-de-la-Loire.
J'ai même appris récemment que la région Bretagne s'était désengagée des transports publics dans la communauté d'agglomération guérandaise qui concerne notamment deux communes du Morbihan qui en font partie.
Comment dans ce contexte espérer une réunification par détachement du 44 de la région Pays-de-la-Loire ?
Je doute de la sincérité d'un grand nombre de signataires, particulièrement des députés de Nantes. Tout ceci fleure bon une énième com' sans lendemain car au quotidien rien est fait pour unifier la Bretagne.
(1) 
De Anne Merrien à G. MitauLe Vendredi 12 mai 2023 18:49
Jaurès disait : " Il faut haïr les institutions mauvaises qui font les hommes mauvais." (Je viens de lire ça dans le Télégramme...) Si la B4 ne s'engage pas plus dans le 44, c'est justement la faute de ce découpage inique.
(1)

Borges Le Vendredi 12 mai 2023 13:49
Imaginons, 2035, une consultation en Loire-Atlantique.
Les électeurs sont étant inscrits dans un bureau de vote du département. Y compris déjà pour qui le 44 n'est qu'une résidence secondaire, télé-travailleurs etc
En sont exclus les nantais d'origine qui sont partis vivre dans un autre département (y compris breton) pour raisons professionnels.
Résultat : 52 % pour le rattachement à la région Bretagne dans le département dont 77 % dans le Tiers Nord-Ouest, 55 % de contre dans l'agglomération nantaise et 60 % de contre dans le Sud-Loire.
Dans le même temps les habitants de la région Bretagne ne sont pas consultés, le conseil régional a voté contre à la quasi unanimité, et le département de la Mayenne a réclamé une consultation pour la fusion des régions Bretagne et Pays-de-la-Loire.
Il se passe quoi après cette consultation ? Que doit-il se passer démocratiquement parlant d'après vous ?
(8) 
De Kristof Bach-Bourdelier à BorgesLe Vendredi 12 mai 2023 14:23
¬2035 : Pourquoi 2035 ? Et pourquoi pas 2025 ? :) ¬electeurs¬electrices : Seul.e.s ceux et celles qui ont leur residence principale en Loire-Atlantique et 18 (ou 16) ans peuvent voter (par exemple - a voir quelle 'formule' sera retenue) ¬resultat : Les resultats 'locaux' ont du sens dans la mesure ou est constate un ecart significatif (a definir) entre un espace et un autre - Mais dans un premier temps, seul le resultat pour la Loire-Atlantique compte - Si le resultat est superieur a 50%, c'est bon (participation a prendre en compte ?) - Dans un deuxieme temps, dans le cas du 'Retz' / 'de l'autre cote de l'eau', par exemple, et si le resultat devait etre tres different de celui du reste du departement, pourquoi ne pas proposer plus tard une votation pour quitter la Bretagne (pareil - si >50% etc.) - Et rien n'empecherait de creer un statut special au sein de l'ensemble 'Bretagne' pour cet/ces espace.s ¬region ¬conseil ¬mayenne : La demande est portee par un nombre significatif d'habitant.e.s de Loire-Atlantique depuis (au moins) 1973 - Il revient d'abord aux habitant.e.s de cet espace de s'exprimer sur cette question qui les concerne au premier chef - Concernant le reste de la Bretagne, bien sur il conviendrait de proposer un vote aussi, evidemment - Quant au habitant.e.s du Maine, de l'Anjou et du Poitou, c'est a eux / elles de definir leur propre projet aux marges de la Bretagne (departement-region, Val de Loire, Poitou, Anjou, Maine, &c.)
(0)
De Jojo à BorgesLe Vendredi 12 mai 2023 15:44
"le conseil régional a voté contre à la quasi unanimité" ? J'ai pas bien compris lá... Pour le reste si les électeurs de Loire Atlantique votent pour la réunification, ensuite il faudra demander aux autres départements des PDL ceux qu'ils veulent faire, maintenir une region commune sans la L-A et sinon a quelle région frontalière il préfèrent s'unir. Au pire les mayennais pourraient demander à rejoindre la Bretagne car du point de vue breton l'hypothèse 'grand-ouest' est inacceptable. Mais dans les faits Mayenne, Sarthe et Anjou sont déjà en phase de réflexion pour s'unir.
(1)
De Thomas à BorgesLe Vendredi 12 mai 2023 18:11
Tout comme l'écosse ne peut organiser de referendum sans l'aval de londres. La bretagne ne pourra organiser de referendum pour sa reunification sans l'aval de paris, lyon et strasbourg. "démocratiquement" ? pas compris
(0)
De Pcosquer à BorgesLe Samedi 13 mai 2023 22:37
Oc'h hunvreal emaoc'h aotrou Borges! Etretant ez eus bet 100005 sinaduroù evit Breizh adunanet, biskoazh kemend-all! 100 005 signature pour la réunification de la Bretagne et combien en face Mr Borges?
(0)

Anne Merrien Le Vendredi 12 mai 2023 16:12
De toute façon, c'est le Parlement à Paris qui décidera de modifier ou pas la carte des régions. Consulter la population serait un progrès, cela nous changerait des jeux d'influences entre élus.
(1) 

Erwann D. Le Vendredi 12 mai 2023 19:41
Jean-Luc Mélenchon, le leader incontesté de LFI dans un article très jacobin (ce n'est pas forcément la tradition du Monde) du très macronien "Le Monde" a préconisé un redécoupage des régions selon les bassins hydrographiques, les seuls légitimes à ses yeux au vu de la tradition républicaine et des enjeux d'avenir.
Je constate que dans les signataires de cette proposition de loi figurent plusieurs députés NUPES, très à gauche de Nantes.
Leur position parait donc purement opportuniste, totalement insincère.
(2) 

Damien Darras Le Vendredi 12 mai 2023 21:25
Pourquoi vouloir à tout prix organiser un vote sur un sujet sur lequel il n'y a pas matière à discussion: seuls des révisionistes et des nostalgiques du pétainisme peuvent nier le caractère breton du pays nantais. S'il n'y a pas eu besoin d'une telle consultation pour amputer la Bretagne, pourquoi en faudrait-il une pour la réunification ?
(4) 

Anne Merrien Le Vendredi 12 mai 2023 22:22
En 1790, la Bretagne a été divisée en cinq. Elle aurait dû par la suite être remontée à cinq. Malheureusement, cela n'a pas la force de l'évidence, tant les politiciens pro-grand-ouest sont persuadés d'avoir raison. La seule solution, c'est de promouvoir la consultation de la population de la Loire-Atlantique.
(2) 
De P. Deviaud à Anne MerrienLe Samedi 13 mai 2023 00:00
Rappelez-nous quand même dans quelles conditions Nantes été rattaché à la Bretagne par le passé ? Quel fut le résultat de la consultation de la population ? Rappelez-nous également à quel moment les nantais se sont mis à l'apprentissage du breton ? Effectivement, à minima consulter la population permettrait peut-être de clore cette arlésienne pour un bon moment !
(3)
De Anne Merrien à Anne MerrienLe Samedi 13 mai 2023 11:55
On peut toujours proposer de revenir aux territoires des Bretons d'avant les conquêtes de Nominoë au IXe siècle... Les Bretons perdraient Rennes mais récupèreraient Guérande. Quant à prétendre aux îles anglo-normandes, alors rattachées à la Domnonée !?
(0)
De Anne Merrien à Anne MerrienLe Samedi 13 mai 2023 19:10
Il y a tout de même quelques toponymes bretons sur la commune de Nantes : Le Loquidy (1076 Losquidic "brûlé"), Le Grezou (1456), Le Croisic (1588), Carcouët... Sauf erreur de ma part, Rennes ne peut pas en dire autant.
(0)

jakez Lhéritier de Sant Nazer Le Samedi 13 mai 2023 08:24
en loire Atlantique on est deux fois plus breton ,qu'en Ille et Vilaine ou même dans le finistère.
Parler breton ,n'est pas le seul critère pour se dire breton etre breton..!
Je le sais bien,la moitié de ma famille bretonnante est à Douarnenez et l'autre à Sant Nazer.,mais j'en connais plus sur l'histoire de la Bretagne queux et je milite depuis mes 16 ans pour le développement maritime,breton,l'enseignement du breton, l'Histoire,dans les écoles .alors que beaucoup d'entre eux ne bougent pas?etc,etc..
Consultation du temps perdu
Divisé sans vote réuni sans vôte
Construire nos structures Bretagne 5 sans attendre rien de Paris et des "princes" qui sont aux manettes.
(4) 
De Borges à jakez Lhéritier de Sant NazerLe Samedi 13 mai 2023 14:10
Vous nous parlez du 44, entité administrative représentée par un numéro, et de leurs habitants comme d'un bloc monolithique, alors que vous savez parfaitement que ce n'est en rien un bloc monolithique, encore moins qu'ailleurs serais-je tenté de dire.
(4)
De Anne Merrien à jakez Lhéritier de Sant NazerLe Dimanche 14 mai 2023 16:34
Y aurait-il un risque d'éclatement de la Loire-Atlantique ? Le pays nantais est pourtant une entité administrative très ancienne.
(0)
De Kristof Bach-Bourdelier à jakez Lhéritier de Sant NazerLe Lundi 15 mai 2023 10:24
¬eclatement : Le Nantais est ancien - Mais le Retz l'est aussi - Je ne sais pas ce que vous en pensez mais je pense quant a moi que l'on fait une erreur quand on ignore la singularite du Retz / de l'autre cote de l'eau qui a tres longtemps ete Poitevin (et/ou Aquitain) - Il me parait important de reconnaitre cette specificite du Retz (comme on le voit a travers l'usage du drapeau du Retz souvent prefere au Blanc e Neirr / Gwenn ha Du, la-bas) - Breton, oui - Mais avec une histoire distincte de celle du Comte Nantais ('nord-Loire')
(0)
De Pcosquer à jakez Lhéritier de Sant NazerLe Lundi 15 mai 2023 22:45
@Jakez Lhéritier J'écris pour la cinquième fois au moins le résultat d'une pétition que j'ai eu l'occasion de faire en pays Bigouden. Nous sommes en 2014 et ma confiance dans les médias est quasiment nulle déjà a cette époque , j'ai donc voulu vérifier par moi-même le flou artistique médiatique entretenu à desseins sur tous les concepts liés à la réunification de l'époque ( de B4 à B5 en passant par Bretagne Administrative ou Bretagne Historique, de fusion à réunification de Loire Atlantique à Pays de Loire...) et voici les résultats obtenus: sur près de 400 personnes avec qui j'ai pu discuter ( 32 sorties près de 60h) 250 signataires avec 64 % des personnes interrogés qui soutiennent et affirment leurs souhaits de voir la réunification se faire, environ 14 % sont sans avis, 12 % ne veulent pas signer même si un certain nombre sont favorables, 6.5% sont pour le statu quo et 2,5% pour la grande fusion initialement proposée par le gouvernement. Pour moi les chiffres sont éloquents. Parmi les personnes en faveur de la réunification, les raisons sont hiérarchisées de la façon suivante: en premier lieu l'aspect historique puis les enjeux économiques et enfin la vie culturelle. Mais la grande leçon que j'ai tiré de cette expérience est le besoin absolu d'une démocratie véritable mainte fois souhaitée, exprimée, revendiquée, ce que la république Française n'a jamais mis en oeuvre dans le sens où on l'entend. Elle ne le peux d'ailleurs pas, ses bases idéologiques ne le lui permettent pas. Merci de considérer la difficile mobilisation des Bretons d'une part, par rapport à cet aspect républicain ( une république ne vaut que par sa constitution mais aussi par son acceptation par le peuple mais dans la réalité hexagonale, il s'agit bien plus des peuples originels concernés ). D'autre part dans l'héritage politique, arraché aux forceps en Bretagne, en faveur justement d'une république autoritaire. Cette héritage concerne selon moi les plus anciens. Mais encore dans le consumérisme idiot et dévastateur de nos générations. Enfin, je dirais que vivre en Bretagne ne vas pas de soit . Quand on connaît son histoire, on "boue d'impatience" pour son avenir et quand on ne la connait pas on reste "froid" d'indifférence à son avenir. La pointe Bretonne n'est ni meilleure ni pire que le reste de Notre magnifique péninsule aux 9 pays. Bevet Breizh
(0)
De Anne Merrien à jakez Lhéritier de Sant NazerLe Mardi 16 mai 2023 12:15
La distinction entre "nantais deçà-la-Loire" (au nord) et "nantais outre-Loire" (au sud) n'a pas de rapport avec une division administrative ou une histoire récente (le pays de Retz maritime est breton depuis 851, le Vignoble depuis 943). Sans doute y a-t-il des influences poitevines. En cas de réunification bretonne, les habitants au sud de la Loire pourraient-ils préférer la Nouvelle-Aquitaine ?
(0)

Kerbarh Le Samedi 13 mai 2023 13:54
À P. Deviaud :
Rappellez nous comment la Bretagne a été rattachée à la France au 16 eme siècle ,comment on a consulté le peuple breton en 1790 pour les départements , comment on a exterminé la langue bretonne,.etc…etc…
(0) 

Kristof Bach-Bourdelier Le Lundi 15 mai 2023 09:55
¬breton : La Bretagne, c'est (au moins) deux langues vernaculaires - Le Breton (famille Celtique) et le Gallo (famille Romane) [pour ne pas parler du Poitevin dans le Retz] - Je ne m'explique pas pourquoi, a chaque fois (ou presque) qu'il est question de rapprocher les notions /loire_atlantique/ et /bretagne/, un.e habitant.e du Nantais / du Retz - de l'autre cote de l'eau / de Loire-Atlantique (ou toute autre personne favorable a la Reunification / au rattachement), doit 'justifier' (mon chat est ne dans le Finistere, j'entends le loup, le renard et la belette tous les matins au reveil, je parle Breton, j'ai un menhir avec une hermine qui joue du biniou dessus dans mon jardin, &c.) - Mais enfin - Est-ce que l'on demande la meme chose au habitant.e.s de la 'B4' ? Non (ou si peu) - Tout simplement parce que le fait d'habiter une region qui porte le nom 'Bretagne'(sic) suffit - Pareil pour le /bloc_monolithique/(sic) - Est-ce qu'il existe, quelque part sur notre planete, un groupe de personnes qui forme un /bloc_monolithique/ ? Non - Et tant mieux - C'est un fantasme - Ca n'existe pas - Mais ca n'empeche pas de vouloir / pouvoir appartenir a un groupe ou a plusieurs groupes, d'ailleurs - C'est bien la raison pour laquelle, s'il en fallait une, il convient d'informer le public de Loire-Atlantiqjue sur les histoires des Bretagnes (Romane et Celtique) puis de (enfin) leur demander leur avis - Quant a l'annexion de Nantes par les Breton.ne.s en 851, on parle de comment a ete forme le 'Royaume de France' (son equivalent) a la meme epoque ? Paris a ete conquise par les Francs - Doit-on pour autant 'defranciser' Paris comme on 'debretonnise' Nantes ? Idem pour l'Ecosse, par exemple - L'Ecosse aussi a ete conquise par quelque.s peuple.s a un moment donne de son histoire - Dans le meme ordre d'idee et pour en finir avec cette insupportable demande de presentation de son diplome-de-bon.ne-petit.e-breton.ne-de-loire-atlantique-qui-parle-breton, en Ecosse, l'ecrasante majorite de la population ne parle pas la langue Celtique d'Ecosse et personne (ou presque) la-bas ne demande a un habitant.e des Lowlands (Basses-Terres) si l'Ecosse est une realite ou non :)
(1) 

Anne Merrien Le Lundi 15 mai 2023 10:51
On n'est pas Breton à Rennes ou à Nantes de la même façon qu'on peut l'être dans le pays Bigouden ou le Poher, mais on est Breton quand même.
(3) 

Anne Merrien Le Lundi 15 mai 2023 12:09
La Loire-Atlantique n'est pas un bloc monolithique et la Bretagne B5 non plus.
(2) 

Burban xavier Le Lundi 15 mai 2023 23:06
@BORGES; ce que nous avons nous Breton(ne)s c'est que la France n'est pas un bloc monolithique
c'est un agrégat parti d'ïle de France et qui a acquis les périphéries par la force et la contrainte le plus souvent ,exemple, la réunification de l'Italie avec Cavour et Garibaldi et les Carbonari, la France entre 1852 et 1859 Napoléon lll apporte son soutien à Emmanuel de Savoie roi du Piémont contre l'empire d'Autriche Hongrie moyennant la rétrocession de Nice où est né Garibaldi et Emmanuel de Savoie cède les Savoie ....1860 .
Quant à la Loire -Atlantique elle a 1000 ans d'histoire commune avec la Bretagne , c'est indéniable , les pays de Loire c'est 70 ans d'erreur historique que nous corrigeons avec patience .
Les pays de Loire sont un accident de l'histoire indéfendables ... C'est minable . Imaginez vous des pays de la Manche en Normandie ?
La Bretagne est constitué de pays base de son organisation séculaire . Léon , Cornouaille , Vannetais , Trégor , Gouélo , Penthièvre , pays de Dol , pays de Rennes , pays Nantais , pays de st Malo , pays de st Brieuc . Des différences existent , elles sont originales et authentiques . Porhoët , pays de Retz , Vendelais sont des pays ajoutant à la diversité ...bretonne sans conteste .
Le pays de Retz comporte la baie de Bretagne devenue baie de Bourgneuf en 1806 , le marais breton atteste la géographie humaine dévoyée par les manuels de façon absurde ... tout comme Port Breton devenue port Joinville que très tardivement à l'ile d'Yeu , combien de villages portent l'appellation Ker ...sur cette ïle du Ponant .
Le pays de Retz et le Vignoble constituent "Kreizteizh Breizh" avec leurs traits de caractère spécifique ! Il y a un excellant ouvrage sur les relations fructueuses entre Auray St Goustan et l'île d' Yeu marqué par de nombreux mariages , construction de navires , de meubles , de bétails , de bois , des échanges profitables ...du 17ème au 20ème siècle ...
Le dernier dimanche d'août la fête de la st Gildas/ Gweltaz à Pornic / Pornizh montre l'attachement des habitants à la Bretagne par sa fréquentation jamais démentie et le pavoisement herminé aux couleurs du pays de Retz est une fierté pour nombre de gens .
Aux confins de la Bretagne , Jeanne de Belleville , Olivier de Clisson , Guillaume de Loré d'Ancenis , Gilles de Rais ( un des capitaines Bretons de Jeanne d'Arc ) participa à la libération de la France face aux Anglais ...avant d'être Barbe Bleue ...
Cassard le nantais et breton vaillant corsaire terrorisa les Anglais Portmouth , Falmouth et Bristol furent attaquées pour venger les expéditions de l'ennemi sur nos côtes et sema l'effroi sur la Tamise ...
La réunification de la Bretagne se fera , seuls les grincheux pleurnicheront sur cette réalité future !
Cet aboutissement sera accueilli avec joie et chacun y aura sa place .
çà ne nous empêchera pas d'aimer la France et ses paradoxes .
Nous réussirons la Bretagne à 5 dans les limites administratives de la Bretagne basées sur l'histoire et la géographie humaine maintenue des siècles durant .
Deomp deï !
(0) 

Kristof Bach-Bourdelier Le Mardi 16 mai 2023 10:32
Je vous rejoins sur beaucoup de points - Juste un detail, concernant le Retz / l'autre cote de l'eau (dont je suis originaire) - Le Marais Breton tient son nom de la Baie de Bretagne mais l'appellation 'Marais Breton' est relativement recente - Pendant tres longtemps, ce marais etait connu comme ... le Grand Marais (sans parler de denominations locales autres) - Port Breton a l"ile d'Yeu, certes - Mais il y a aussi 'Pertuis Breton' plus au sud, 'Cap Breton' beaucoup plus au sud et surtout 'Cape Breton' beaucoup, beaucoup, beaucoup plus a l'ouest (pour ne citer que ces toponymes-la) - Cela ne signifie pas que l'Aunis, le frontalier Pays d'Oc/Iparralde ou partie des Ameriques appartiennent a la Bretagne - Quant aux 'Ker'(sic) de l"ile d'Yeu, ils proviennent tou.te.s sans exception du mot Poitevin 'Querruy' (prononce /tcherai/) qui signifie 'Cour' - Les relations des Islai.se.s avec la Bretagne ne font pas de l'ile une ile Bretonne - C'est la meme chose pour n'importe quel lieu - L'Ile d'Yeu (que je connais bien pour y avoir travaille &c.) est une ile Poitevine / Francaise - Le territoire Breton est bien connu (pour ceux et celles qui s'interessent) - Pour cette partie du territoire, la frontiere se divise en 3 parties - L'Ile de Bouin, Les Basses-Marches et les Hautes-Marches - Les Basses-Marches se composent des paroisses de Bois de Cene et Paulx, de la treve de la Trinite de Machecoul, de l'enclave de la Garnache (50% du territoire communal, peu ou prou), de Grand'landes, de S~Etienne du Bois (pour ne citer que les espaces hors '44', Trinite de Machecoul excepte) - Les Hautes-Marches, c'est : S~Andre Treize Voies, partie des Treize-Septiers, Cugand, Bernardiere, Bruffiere - Sans oublier le Fresne (hors Marches et hors '44') qui est une treve de Montrelais - Tous les autres points plus a l'est ou plus au sud ne sont pas en Bretagne (dans les limites de mes connaissances) :)
(1) 

Burban xavier Le Mardi 16 mai 2023 18:52
Pour ma part , l'Ancien Régime a fourni les limites de la Bretagne au travers du diocèse de Nantes/ eskopti Naoned (les limites reconnues ) , la Révolution française a fourni 2 projets départementaux différents voire l'ouvrage de Mikaël Bolloré Penlez sur le sujet . Les discussions furent animées sur les marches .... comme également sur La Guerche de Bretagne 35 , St Hilaire du Harcouët et la rivière la Sélune (50) , Monfaucon (49 ) ... çà appartient à l'histoire désormais ..
Quant aux blasons de plusieurs communes situées de nos jours en Vendée (ex Vengée , bas Poitou ) comme St Hilaire de Bouaine , Cugand, St Hilaire de Loulay ... elles comportent toutes des hermines . Une zone artisanale à st Hilaire de Loulay s'appelle la Marche de Bretagne . Montaigu fut une place forte bretonne sous le règne de Charles lll ...
Désormais certaine communes remplacent les hermines par des croix noires ...En voulant effacer les hermines , elles reviennent au "Kroaz Du" du vieux duché de Bretagne ...
Le sud de la Loire a une histoire bretonne indéniable , le breton fut pratiqué sur le trait côtier dans les ports Pornic , Paimboeuf , Corsept , Tharon ...Certes il y a quelque siècles ...
Les limites actuelles de la Loire-Atlantique correspondent à celles de la Bretagne connue .
Brétignolles (85) est expliquée par Fleuriot comme un port breton , signifiant village aux Bretons , ouvrage : " des origines de la Bretagne " , référence solide .
En résumé , le pays de Retz et le Vignoble nantais sont bretons . Les toitures n'y changeront pas grand chose ...
(1) 

Kristof Bach-Bourdelier Le Mercredi 17 mai 2023 09:30
(at) Anne Merrien : Vous evoquez le /retz/ et le /vignoble/ (ou le Clissonnais) - Connaissez-vous la limite (territoriale) entre les deux entites ? J'ai trouve une liste des paroisses pour le /retz/ qui date du 16e (Guitteny) - Une carte du 13e (Pierrelee) - Et pour le 9e, une limite entre les vigueries /herbauges/ et /tiffauges/ qui semble etre la riviere de la Maine - Vous avez autre chose, de votre cote ? Merci ! :)
(0) 

Kristof Bach-Bourdelier Le Mercredi 17 mai 2023 13:57
Sure le sujet de 'l'outre-Loire' (traliger opp. (a-)usliger, en Breton), et meme si le festival est un festival nomade (depuis 1994, annee de sa creation), un geste peut faire la difference (plus que 5 jours) >>>https://www.helloasso.com/associations/festival-anne-de-bretagne/collectes/festival-anne-de-bretagne-2023<<<
(0) 

Anne Merrien Le Mercredi 17 mai 2023 15:37
Le Pouillé de Tours de 1287 classe les paroisses par doyennés.
RETZ : Saint-Mars-de-Coutais, Saint-Lumine-de-Coutais, La Limousinère, Saint-Colombin, Touvois, Saint-Etienne-de-Mer-Morte, Paulx, Saint-Même, Sainte-Croix et La Trinité à Machecoul, Saint-Cyr-en-Retz, Fresnay, Sainte-Pazanne, Saint-Hilaire, Rouans, Arthon, Les Moutiers, Bouin, Saint-Michel-de-Chevecier, Saint-Brévin, Saint-Viaud, Frossay, Saint-Père-en-Retz, Sainte-Opportune, Saint-Philbert-de-Grandlieu, Corcoué, Le Clion, La Plaine, Chauvé
Complété vers 1330 : Pornic, Corsept, Bourgneuf, Saint-Philibert à Machecoul, Chéméré, Saint-Hilaire-de-Chaléons, Chaume, Prigné, Septfaux, Port-Saint-Père, Saint-Laurent, Guermitton, Haute-Perche, Le Breuil, Saint-Michel-de-l'Isle (noms sous forme moderne)
Atlas historique des pays et terroirs de Bretagne, page 58.
Je peux vous donner la liste pour le doyenné de Clisson, si cela correspond à ce que vous cherchez.
(1) 
De Kristof Bach-Bourdelier à Anne MerrienLe Jeudi 18 mai 2023 08:56
Bonjou-Mont a ra-Bonjour Anne Merrien - Merci a vous pour votre message ~doyenne_de_clisson : Oui, je suis interesse :) Merci ! Mersi bras deoc'h - A galon / De qheur,
(0)
De Anne Merrien à Anne MerrienLe Samedi 20 mai 2023 19:50
Doyenné de Clisson : 1287 : Vertou, Aigne (Saint-Sébastien), Basse-Goulaine, Haute-Goulaine, Saint-Julien-de-Concelles, La Chapelle-Heulin, Le Loroux-Bottereau, Champtoceaux, Saint-Germain-de-Montfaucon, La Bruffière, Cugand, Gétigné, Tillères, Mouzillon, Gorges, Monnières, Maisdon, Châteauthébaud, Le Bignon, Pont-Saint-Martin, Saint-Aignan, Saint-Léger, Saint-Crespin, Saint-Jean-de-Boiseau, Le Pellerin, Vallet, Saint-Lumine-de-Clisson, Aigrefeuille, Remouillé, Montbert, Cheix, Saint-Hilaire-des-Bois, Vieillevigne + 1330 : Brains, Bouguenais, Rezé, Passay, La Trinité et Saint-Jacques à Clisson, Saint-Jacques à Montfaucon, Geneston, Barbechat, Pirmil, Vue, La Chapelle-Basse-Mer, Iseron, Saint-Pierre près Vertou, Le Pallet, La Haye-Fouassière, La Chalonne " L'ancien pagus Ratiatensis ne se retrouve pas entièrement dans le doyenné de Retz, et Rezé n'y est pas inclus. Le doyenné de Clisson, qui recouvre une partie du Tiffauges, lui a ôté le littoral de la Loire jusqu'à l'île de Vue. Il est vrai que la grande baronnie de Retz, qui englobait les châtellenies de Pornic, Prigny, Vue, Princé, Le Coutumier, La Bénate, Les Huguetières et Bourgneuf (territoire du Climat de Retz en 1554) ne lui répond pas non plus exactement. La réduction du Retzois sur la Loire est probablement due au souci de regrouper les paroisses riveraines et les nombreuses îles de l'estuaire (qui forment un vrai terroir) dans une même circonscription." page 57, atlas historique des pays et terroirs de Bretagne
(1)
De Kristof Bach-Bourdelier à Anne MerrienLe Lundi 22 mai 2023 09:52
Mersi bras deoc'h / Merci a vous, Anne Merrien :)
(0)

Kerbarh Le Dimanche 21 mai 2023 13:13
À P. Deviaud :
Rappellez nous comment la Bretagne a été rattachée à la France au 16 eme siècle ,comment on a consulté le peuple breton en 1790 pour les départements , comment on a exterminé la langue bretonne,.etc…etc…
(1) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 0 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons