Projet d'aéroport de Notre-Dame des Landes : 9e jour de grève de la faim. Point politique et juridique
Communiqué de presse de ACIPA

Publié le 19/04/12 16:59 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
25583_1.jpg
De g. à dr. : Jean-Paul Naud co-président du CéDpa et maire de Notre-Dame-des-Landes ; Geneviève Lebouteux Conseillère régionale ; les trois grévistes : Marcel Thébault Michel Tarin et Françoise Verchère co-présidente du CéDpa et Conseillère générale.

Communiqué de presse du Comité de soutien aux grévistes de la faim contre le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.


La grève de la faim de deux paysans et d'une élue contre le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes est dans sa 9e journée.

Un point presse important a eu lieu ce matin 19 avril. Les points qui y ont été abordés sont les suivants :

Présidentielle : Huit candidats sur dix ne sont pas favorables à la poursuite des travaux de l'aéroport

Les candidats à l'élection présidentielle ont été interpellés sur les deux points suivants :

- L'arrêt immédiat des procédures d'expropriation qui sont en cours et à venir, ainsi que des expulsions éventuelles, tant que les recours juridiques concernant l'ensemble du dossier ne sont pas jugés et leurs conclusions rendues par les autorités compétentes (Cour de Cassation, Conseil d'Etat, Cour Européenne,…).

- Le ré-examen de la Déclaration d'Utilité Publique à la lumière des éléments nouveaux apportés par l'étude économique faite par le cabinet CE Delft à la demande du collectif d'élu-e-s.

A ce jour, nous avons reçu les soutiens de Nathalie Arthaud, François Bayrou, Nicolas Dupont-Aignan, Eva Joly, Jean-Luc Mélenchon, Philippe Poutou. Par ailleurs, Le Monde, (édition du 10 avril 2012) a précisé que Jacques Cheminade et Marine Le Pen n'étaient pas favorables à la poursuite des travaux.

De nombreuses personnalités, collectifs et citoyens continuent à envoyer des témoignages de soutien chaleureux.

Les Nantais ne sont pas en reste puisque plus de 600 nouvelles signatures de la pétition ont été recueillies sur place.

Des courriers aux élus

Le collectif Paysans 44 a envoyé un courrier à tous les élus des Régions Bretagne et Pays de la Loire, du Conseil général 44 et de Nantes-Métropole. Par ce courrier, le collectif dénonce le double langage des politiques, d'un côté la posture sur la préservation nécessaire des terres agricoles et de l'autre, les faits : la destruction de 2000 hectares de bocage cultivé au profit d'un projet privé inutile.

D'autre part, le collectif d'élus a remis aux trois responsables de ces mêmes collectivités territoriales (hors CR Bretagne) un courrier leur demandant de se positionner sur les mêmes deux points que les candidats à l'élection présidentielle, et les invitant à venir donner leur réponse de vive voix aux grévistes.

Un recours juridique du CéDpa (collectif d'élu-e-s)

Enfin, le CéDpa a présenté ce jour à la presse son recours devant le Conseil d’État contre le refus du Premier ministre François Fillon, d'abroger le décret du 9 février 2008 déclarant le projet de Notre-Dame-des-Landes d'utilité publique.

Le CéDpa, fort de sa légitimité (plus de mille élu-e-s dans toute la France), engage ainsi son premier recours contentieux en se basant sur un changement dans les circonstances de fait sur lesquelles le projet est fondé. En effet, l'augmentation du prix du pétrole, l'extension du marché de carbone au secteur aérien en Europe depuis cette année, et surtout la contre-expertise économique présentée en octobre 2011 par le cabinet hollandais CE-Delft, bouleversent complètement les fondements de ce projet.

Par conséquent, face au refus du Premier Ministre, le collectif d'élu-e-s demande officiellement par la voie contentieuse l'abrogation de la DUP de 2008.

Contacts comité de soutien :

Cyril Bouligand : 06 21 04 76 84

Philippe Champigny : 06 78 73 68 65

Julien Durand : 06 33 51 01 25

Anne-Marie Chabod

Document PDF 2012_04_17_appel_paysan.pdf Contre le projet d'aéroport à Notre-Dame des Landes. Lettre ouverte de Paysans 44 . Source : Le collectif : Appel des Paysans -44
Document PDF 2012_04_19_lettre_du_cedpa.pdf Contre le projet d'aéroport à Notre-Dame des Landes. Lettre ouverte aux élu-e-s de Nantes-Métropole, du département de Loire-Atlantique, des Conseils des Régions des Pays de Loire et de Bretagne, et aux candidat-e-s aux législatives. . Source : Collectif d'élu-e-s CéDpa
Document PDF presentationce-delf26oct11.pdf Examen de l’analyse économique initiale de l’aéroport du Grand Ouest. Comparaison avec des améliorations sur Nantes Atlantique. Présentation en français par CE Delft 26 octobre 2011. 47 p. . Source : CE Delft : Linda Brinke et Jasper Faber
Voir aussi :

mailbox
imprimer
Association Citoyenne Intercommunale des Populations concernées par le projet d'Aéroport de Notre Dame des Landes Association luttant contre la création d'un autre aéroport à Nantes (Loire Atlantique) Sur les communes de Notre Dame des Landes, Grandchamp des Fontaines, Vigneux de Bretagne et Treillières
Vos 1 commentaires
Kristenn Churie-Goal
2012-04-20 15:10:22
Le combat contre l'entêtement ,l'autoritarisme ,l'orgueil démesuré le refus de prise en compte d'éléments nouveaux et de la compétence des pilotes de ligne continue.C'est le refus de dialogue depuis de très longues années avec les partenaires locaux et des élus!
Châteaubriant Actualités
Tribune Libre
Le comité des Pilotes de ligne soutient les grévistes de la faim
Alain Moreau
Jeudi 19 Avril 2012 - 15:12
Nous, collectif des Pilotes de Ligne doutant de la pertinence du projet d'aéroport de Notre Dame des Landes, dit Aéroport du Grand Ouest, apportons notre entier soutien aux trois grévistes de la faim engagés physiquement et de manière ultime contre ce nouvel aéroport.
Nous nous étonnons que les porteurs de ce projet se refusent d'en ré-expertiser les arguments tant économiques que techniques compte tenu de l'actualité, des perspectives de croissance et les données liées à l'économie actuelle et future du transport aérien, au regard entre autre du prix du kérosène et des nouvelles contraintes s'imposant aux compagnies aériennes, des nouveaux modèles économiques liés aux compagnies à bas prix qui, reconnaissons le, sont très loin du dossier d'étude ayant conduit à la Déclaration d'Utilité Publique.
Fort de notre expérience très difficilement dénonçable, nous souhaitons que le dialogue soit renoué entre toutes les parties dans les meilleurs délais. Nous sommes prêts à y apporter notre analyse technique et objective avec l'ensemble des acteurs concernés tant par l'actualité du jour que sur les perspectives à moyen et long terme, les mutations dans l'aérien ainsi que les modifications techniques qui permettraient de moderniser et pérenniser la structure actuelle de l'aéroport Nantes Atlantique.
Nous espérons que ce message trouvera un écho au bien au delà des échéances partisanes et/ou électorales à court terme, et souhaitons apporter aide et réconfort auprès de ceux qui, au quotidien, s'interrogent, s'investissent et font courageusement preuve de discernement.
(À retrouver sur : (voir le site)
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 2 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.