Rassemblements de protestation contre les expulsions et destructions ayant eu lieu sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes
Communiqué de presse de ACIPA

Publié le 18/10/12 19:46 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

La coordination des opposants – 45 associations, mouvements politiques, syndicats et collectifs – appelle la population à se rassembler à 11H, samedi 20 octobre au Pont Morand à Nantes, en signe de protestation contre les expulsions et destructions ayant eu lieu sur la ZAD ce début de semaine.

Nous dénoncerons :

- l'ignominie de ces expulsions concernant 150 personnes (dont des enfants scolarisés à Notre-Dame-des-Landes) à la veille de l'hiver

- l'inutilité des ces expulsions et destructions alors que ces lieux ne sont pas concernés par les travaux d'étude à venir

- la destruction de maisons habitables et habitées alors que tant de demandes de logement restent insatisfaites ;

- le passage en force voulu par l'Etat et AGO/Vinci puisque les résultats des enquêtes publiques ayant eu lieu cet été ne sont pas encore connus et que les autorisations de travaux n'ont donc pas été délivrées.

Tout ceci n'a d'autre justification que de mettre dans la tête de la population que plus rien ne pourra empêcher la réalisation de cet aéroport !

Réagissons maintenant car demain d'autres expulsions d'habitant-e-s, d'exploitant-e-s agricoles suivront à Notre-Dame-des-Landes et ailleurs et préparons-nous dans les semaines à venir à un appel à la ré-occupation des lieux expulsés !

Point presse samedi 20 octobre à 10H 30 au Pont Morand

Contacts presse :

Michel Tarin : 02 40 94 61 54 - 06 06 48 91 84

Dominique Fresneau : 06 71 00 73 69

Pour mieux comprendre : Lien vers une vidéo de moins de 2 minutes (voir le site)

A l'initiative d'autres groupements et associations, d'autres rassemblements sont d'ores et déjà prévus à

- Nantes le vendredi 19/10 toute la journée et plus particulièrement à 19h devant la Préfecture

- Rennes le vendredi 19/10 à 18h30 devant la Mairie

- Paris le samedi 20/10 à 12h Place Herriot, près de l'Assemblée Nationale

- Quimper le samedi 20/10 à 12h devant la Préfecture

Anne-Marie Chabod

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Association Citoyenne Intercommunale des Populations concernées par le projet d'Aéroport de Notre Dame des Landes Association luttant contre la création d'un autre aéroport à Nantes (Loire Atlantique) Sur les communes de Notre Dame des Landes, Grandchamp des Fontaines, Vigneux de Bretagne et Treillières
Vos 2 commentaires
Maryvonne Cadiou
2012-10-19 21:20:38
Le rendez-vous de Nantes continue samedi 20 (demain) à 11 h devant la préfecture soit au Pont Morand, exactement esplanade des Villes Compagnons de la Libération, symbole de la Résistance avec le Monument aux Cinquante Otages et la statue du général de Gaulle. De quel meilleur endroit rêver pour la résistance à l'aéroport ?
(0) 
goulven c'horr
2012-10-20 16:38:00
Vive l'aeroport de ND des Landes,vive ce projet structurant a long terme favorisant le developpement economique et les emplois en Bretagne(historique) et au delà,c'est cela de moins pour l'Ile de France,ou d'autres regions dejà bien pourvues
La majorité de ceux qui s'opposent aujourd'hui devraient etre sensés savoir que cette zone a ete "gelée" il y a pres de 40 ans (ainsi que la zone Cordemais -Lavau aujourd'hui classée en Natura 2000) ,qu'a ND Landes des élus clientelistes ont accordé des permis de consruire,rognant et urbanisant cette zone,et que les agriculteurs du coin avaient des autorisations provisoires pour exploiter dans l'attente des travaux ...Allons un peu de bonne foi SVP,comparer ND Landes a Plogoff,ou en faire opportunement un combat ecologiste "non au transport aérien","ni ici,ni ailleurs " etc ... semble relever d'un manque d'analyse politique et economiqe a long terme !
un militant Breton de Gauche(pas caviard) qui en a marre d'entendre tout et n'importe quoi sur ce dossier Korriganed 22et44
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 2 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.