Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Rave party: Briec en danger
Lors des dernières élections cantonales, le candidat d'adsav le parti du peuple breton mettait en garde la population du canton de Briec contre la tenue de "raves" organisées par l'état
pour Adsav!, Strollad pobl vreizh le 14/06/08 14:35

Lors des dernières élections cantonales, le candidat d'adsav le parti du peuple breton mettait en garde la population du canton de Briec contre la tenue de "raves" organisées par l'état français. 3 mois plus tard, le cauchemar est bien réel à Briec. Réquisitionnés contre l'avis des propriétaires, plusieurs hectares sont livrés à des milliers de personnes durant ce week-end.

Fidèle à son esprit colonialiste, l'état français impose donc une nouvelle fois ce type de rassemblement, qui est organisé aux frais des contribuables bretons. Les pires conséquences sont a craindre: ces manifestations détruisent notre environnement et alimentent le trafic de drogue. Dans ces conditions on peut s'étonner que le maire de Briec, Monsieur LE PANN, ait renoncé à saisir le tribunal administratif pour empêcher la tenue de la rave party. Interrogé à ce sujet il nous a répondu qu'il n'aurait pas voulu jeter de l'huile sur le feu. C'est oublier que la sauvegarde de la Bretagne passe avant les bonnes relations avec la Préfecture, surtout lorsque celle-ci se fait le relais de décisions hostiles prises depuis Paris. Adsav, le parti du peuple breton relève par ailleurs que l'ensemble des brigades de gendarmerie du département semblent avoir été mobilisées pour l'occasion. Cette decision indique l'ampleur du péril. Nous posons une question: comment l'état français compte-t-il assumer ses responsabilités en matière de sécurité des personnes et des biens sur le reste du Finistère? Une fois de plus nous ne devons rien attendre de la France "fin de règne" qui marche sur la tête. Adsav, le parti du peuple breton appelle tous les bretons à se prendre en main pour assurer leur destinée au lieu de supporter les choix autoritaires de l'état français qui se comporte chez nous en colon.

Pour le Kuzul Meur, Ronan LE GALL eil pen-rener Adsav vice-président d'Adsav

Ronan LE GALL eil penn-rener adsav Adsav, Strollad pobl vreizh (voir le site)

Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 7 multiplié par 3) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons