Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Régions : Les Bretonnes et les Bretons contre le ''statu quo''
Le quotidien Ouest France, dans ses pages « pays de la Loire » du 7-8 mars, nous dévoile les résultats d'un sondage réalisé par l'Ifop, à sa demande et titré ''Touche pas à ma région'' en mettant en avant les pourcentages favorables à ce qu'il appelle l'immobilisme.
Henry Colliot pour Bretagne Réunie. Comité local Nantes le 7/03/09 20:44

Le quotidien Ouest France, dans ses pages « pays de la Loire » du 7-8 mars, nous dévoile les résultats d'un sondage réalisé par l'Ifop, à sa demande et titré, à la suite de celui-ci, « Touche pas à ma région » en mettant en avant les pourcentages favorables à ce qu'il appelle l'immobilisme.

Au delà d'une info, somme toute banale du fait du contexte économique et de la morosité de nos concitoyen(ne)s, celui-ci nous transmet 3 véritables informations :  


— La première c'est que 52 % des sondés de la région Bretagne administrative font preuve de bon sens, et de modernité en se déclarant favorables à la refonte de nos régions et de nos administrations, laissant ainsi la possibilité à notre entité de recouvrer son département : la Loire-Atlantique. 

C'est un véritable camouflet qu'infligent les Bretonnes et les Bretons, à la région des PdL puisque cette dernière a toujours basé sa quête de légitimité en associant « sentiment d'appartenance » et « repli sur soi ».

S'il fallait une preuve que nous étions ouverts sur le Monde…la voilà ! 


— La deuxième information, et de loin la plus intéressante, que nous livre ce sondage, c'est que la réunification de la Bretagne apparaît, pour les Breton(ne)s de la région historique, comme le meilleur projet dans le cas où le gouvernement prendrait la décision de réduire le nombre de régions dans le nord-ouest de la France. 


— La dernière est que les habitants des 2 régions administratives, Bretagne et PdL, sont hostiles à une mutualisation de ces deux régions et qu'ils sont farouchement opposés à un « Grand Ouest » qui reste, de fait, une vision fantasmagorique de quelques acteurs politiques locaux. 


Enlevons la question subsidiaire « Souhaitez-vous rester dans la situation actuelle ? » qui appelle une réponse favorable à l'immobilisme et aux réflexes sécuritaires. La réunification reste donc la solution pour une Bretagne belle, prospère, solidaire et ouverte sur le monde.

L'asssociation Bretagne Réunie est heureuse que notre sentiment d'appartenance soit enfin réhabilité. Elle espère que l'appel lancé, par les Bretonnes et les Bretons le 10 février dernier à Paris, sera entendu par l'Élysée, qui va devoir faire preuve de talent et de courage pour prouver que nos régions doivent devenir les partenaires privilégiés du monde économique et par conséquent des Françaises et des Français. 

Le secrétaire du Comité local nantais, Paul LORET

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1472 lectures.
logo
Le comité local nantais de Bretagne Réunie a pour but de réunir les adhérents sur son territoire, mettre en place des actions locales et relayer l\'action de l\'association Bretagne Réunie, unitaire et apolitique, en faveur d\'une Bretagne réunifiée : reconnaissance comme collectivité territoriale de la région Bretagne, formée des départements actuels des Côtes-d\'Armor, du Finistère, de l\'Ille-et-Vilaine, de la Loire-Atlantique et du Morbihan.
Bretagne Réunie
BP 49032
44090 Nantes/Naoned cedex 1
Tél. : 06 32 01 86 07
Courriel : contact(AT)cuab.org
Voir tous les articles de Bretagne Réunie. Comité local Nantes
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 1 multiplié par 0) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons