Put your name here

...
...

Dépêche
Réunification de la Bretagne : les militants devant le siège du Conseil départemental
Des représentants des comités locaux de l'association Bretagne Réunie de Loire-Atlantique se sont réunis devant le Conseil Départemental de Loire-Atlantique pour rappeler que la pétition des 105 000 signataires était toujours sans réponse
La rédaction
Publié le 12/12/22 17:07 -- mis à jour le 12/12/22 22:10

Environ 35 représentants des comités locaux de Loire-Atlantique de l'association Bretagne Réunie se sont réunis devant le Conseil départemental pour rappeler que la pétition des 105 000 signataires était toujours sans réponse afin d'engager une consultation des électeurs du département au sujet de la réunification. Bretagne Réunie a demandé à rencontrer le président Michel Ménard,

Président du Conseil départemental mais il ne pouvait se libérer. Bretagne réunie prendra donc rendez-vous après ces trois jours de session.

Les responsables présents de Bretagne Réunie ont vu une affiche du département qui proclame « soutien pour la liberté des peuples » et le drapeau ukrainien. Ils font remarquer que "le Peuple Breton a aussi le droit au respect de la démocratie" et posent la question : "Le non-respect de l'intégrité territoriale d'une communauté historique composante de ce pays n'est t-il pas un refus de la démocratie ?".

Voir aussi :
9  0  
mailbox
imprimer
Vos 8 commentaires
  Alain le bian
  le Lundi 12 décembre 2022 20:04
De belles affiches ,de beaux discours
Mais effectivement nous avons aussi le droit au respect de la démocratie.
Bravo pour les travaux et l engagement de Bretagne réunie.
(5) 
  Rafig du 44
  le Mardi 13 décembre 2022 13:30
Merci aux militants qui ont pu se libérer pour aller demander nos droits bafoués.
Le drapeau Ukrainien est là mais est-ce que le drapeau breton est toujours sur son mât ?
Le Grand Remplacement pour les bretons c'est l’État français qui l'organise !
Je parle évidement du remplacement culturel et éthinique effacer au profit du néant !
Région sans histoire, ni peuple ... ni futur !
(2) 
  Anne Merrien
  le Mardi 13 décembre 2022 18:09
Selon l'article L 4122-1 du CGCT, toujours en vigueur, le CD 44 est compétent pour demander la modification par la loi des limites territoriales de la B4 et des PDL. De ce fait, le CD 44 peut consulter ses électeurs sur la Réunification.
Si le résultat du vote demandait à rejoindre les quatre autres départements bretons, le CD 44 n'aurait aucune obligation de relayer cette demande auprès du Parlement. Et si cela était, le Parlement pourrait ne pas accéder à la demande du CD 44. Malgré ces deux fins de non-recevoir possibles, le CD 44 redoute de consulter ses électeurs et fait diversion en demandant à l'Etat un vrai référendum (=décisionnaire) contraire à la Constitution.
(3) 
  jakez Lhéritier de Sant Nazer
  le Mercredi 14 décembre 2022 10:02
Un peuple n'a pas à être consulté sur sa division.jamais vu cela dans le monde
Séparé sans votes .Insupportable?
La devise de l'Europe :.......Unis dans la diversité.....
Il est temps de déclencher des actions internationales :
Exemple:La Palestine, peuple sans état est adhérent de la FIFA depuis 1998.
A l'heure de la coupe du monde le drapeau palestinien est au Qatar,à Doha.
Je n'y ai pas vu de drapeau breton comme dans tous les évènements sportifs .Qui s'en étonne?
Je suggère aussi que que nous demandions le soutien de L'Irlande,de l'Ukraine car nous sommes en Loire Atlantique,l'Ulster de l'Irlande ,le Dombass,la Crimée de l'Ukraine....
Qui pourrait déclencher des actions "diplomatiques" ou spectaculaires à l'ONU,à l'UNESCO,etc......?
(0) 
DeTanguy Hamon à jakez Lhéritier de Sant Nazer
 le Jeudi 15 décembre 2022 15:08
Vous ne pouvez pas prendre l'exemple du Dombass (dans votre esprit appartenant à l'Ukraine) pour le 44 sauf à considérer que étant de kangue russe il devrait être rattaché à la Russie. Leurs droits culturels sont bafoués depuis 2014 avec plus de 10000 morts ! S'il faut respecter l'identité bretonne du 44 il faut aussi respecter les habitants tous russophones du Dombass et de la Crimée.
(3)
  KLG
  le Mercredi 14 décembre 2022 10:15
Un mot sur "A la bretonne" ?
Sur la page d'accueil, on voit des petites croix, pour cocher des objectifs atteints (et ça coche grave, impressionnant) et pour indiquer que Ménard et Chesnais-Girard font avancer le sujet (des choses qui ne font même pourtant pas deux lignes dans les quotidiens régionaux), avec des "actions" qu'ils ont eux mêmes fixé.
Pourtant on ne voit pas l'ombre d'une Loire-Atlantique en Bretagne dans l'intégralité des politiques publiques des deux collectivités.
(0) 
  jakez Lhéritier de Sant Nazer
  le Vendredi 16 décembre 2022 08:46
A Tanguy Hamon;je prends acte de votre argument ,mais je pense à tous les peuples de cette zone là et à ceux qui ont été déplaçés de force, les tatars par exemple,écrasés comme les Tchéchènes,etc.aux techniques de déportation des peuples Marioupol par exemple.
Je pense à Budapest 1956,à Prague 1968,au démantèlement de l'ex Yougoslavie et les massacres,etc
Promouvoir un fédéralisme européen me semble une des priorités pour éviter que les populations continuent de souffrir de régimes dictatoriaux,et ou,corrompus.
La situation palestinienne avec Israel qui est accepté dans les structures de l'Europe (Sports,culturels,)est aussi dramatique.
Quant aux Kurdes :la Turquie d'Erdogan,qui les opprime en Turquie,les bombarde en Irak,en Syrie, avec la complicité des Russes,des Iraniens.
la femme Kurde -iranienne tuée par les gardiens de la révolution iranienne
Voilà la façon de violer le traité de Versailles de 1920 et de les remercier d'avoir combattu victorieusement
Daech et l'état Islamique,en notant que les USA les ont laisser tomber aussi.
Un "moyen" Orient à repenser.
(1) 
  Philippe Squara
  le Mercredi 28 décembre 2022 00:52
Cette demande pour former une Bretagne elargie est un cheval de Troie pour reclamer ensuite plus d'autonomie.....
L'exemple Basque n'a pas suffit,ni les milliers de morts en France comme en Espagne pendant des decennies pour Rien.
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 7 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.