Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Présentation de livre -
À paraître : Sein une île de résistances
Ce livre contribuera à déconstruire définitivement le mythe des "Bretons collabos". Tout prouve le contraire.
Philippe Argouarch pour ABP le 22/04/23 10:08
57522_1.png
Montagnes Noires Editions chez COOP BREIZH 240 pages. 19 euros.

« Lʼîle de Sein est donc le quart de la France ». Cette phrase prononcée devant les premiers Français libres, en juillet 1940 à Londres, par le général de Gaulle a fait entrer lʼîle de Sein dans lʼHistoire.

Bernez Rouz, journaliste et historien, retrace pas à pas lʼépopée sénane en donnant en tout premier lieu la parole à ceux qui ont écrit cette page héroïque de lʼhistoire de France et de celle de Bretagne.

Un certain nombre de questions trouvent réponses dans ce livre : Pourquoi nʼy a-t-il quʼà lʼîle de Sein quʼon a vécu un exode massif vers lʼAngleterre ? Où étaient ceux qui ne sont pas partis ? Sein était-elle une île sans hommes pendant 4 ans ? De Gaulle a-t-il bien prononcé le célèbre « quart de la France » ?

Quʼont fait les Sénans une fois débarqués en Grande-Bretagne ? Que sʼest-il passé sur lʼîle pendant lʼOccupation ? Comment sʼest passée la libération de lʼîle ? Le retour des prisonniers ? Le retour des engagés de la France libre ? Comment sʼest construite lʼexceptionnelle aura de lʼîle de Sein ? Que cherchent les hommes politiques de tout bord qui se pressent sur lʼîle ?

Ce livre contribuera à déconstruire définitivement le mythe des "Bretons collabos". Tout prouve le contraire. C'est dans le Finistère qu'il y a eu le plus de députés à refuser les pleins pouvoirs au maréchal Pétain. Les réseaux de résistance en Bretagne ont joué un rôle essentiel lors du débarquement de Normandie en empêchant les troupes allemandes stationnées en Bretagne de rallier la Normandie. Ces combattants, alliés aux troupes américaines, ont participé activement à la reprise de Brest et de Lorient. Parmi ces résistants, il y avait des militants de la cause bretonne.

Bernez Rouz (Bernard Le Roux), né le 29 mars 1953 à Ergué-Gabéric, est un journaliste et écrivain breton de langue bretonne et française. Président du Conseil culturel de Bretagne lors de deux mandats, il a publié une quinzaine d'ouvrages dont cinq ouvrages collectifs. Brittophone, défenseur de la langue bretonne, il a publié dernièrement Fañch, le prénom breton qui fait trembler la République (2020) et Trésor du breton écrit (1922) aux Éditions des Montagnes Noires.

Voir aussi :
3  0  
logo
L'Observatoire des Médias en Bretagne est basé à Rennes. Il est composé d'un collectif de plusieurs journalistes.
Voir tous les articles de de Philippe Argouarch
Vos 2 commentaires :
Penn Kaled Le Dimanche 23 avril 2023 12:16
En dehors du sujet , ne faut t-il pas voir à travers cette migration des sénans l'héritage historique d'un réflexe des Bretons à retourner vers leur patrie d'origine quand le danger menace ,comme également lors des invasions normandes ????
(0) 

Mervin Yves Le Mardi 25 avril 2023 10:29
L'inconvénient de quitter son île, c'est que l'ennemi - en l'occurrence des douaniers - l'envahit d'autant plus facilement, sans y rencontrer de "résistance". Et l'inconvénient d'y laisser les femmes, c'est qu'elles finissent par trouver le temps long : Henriette, Anna, Marguerite, Janine... Que pensez-vous qu'il arrivât ? Un heureux événement. L'histoire ne dit pas si "Fritz" était un grand blond aux yeux bleus.
Faites l'amour, pas la guerre !
(2) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 7 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons