Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
Alan Stivell en concert à Saint-Herblain en octobre 2007 pour les <i>Celtomania</i>.
Alan Stivell en concert à Saint-Herblain en octobre 2007 pour les Celtomania.
- Agenda -
Soirée spéciale Alan Stivell sur les chaînes de télévision TVR, Tébéo et Tébésud
L'OMEB a le plaisir de signaler une soirée exceptionnelle Alan Stivell à la télévision le 24 avril. Mais a aussi le regret de constater que cette émission n'est programmée que sur une partie de la Bretagne
Gilles Delahaye pour OMEB le

L'OMEB a le plaisir de signaler une soirée exceptionnelle Alan Stivell à la télévision le 24 avril.

Mais a aussi le regret de constater que cette émission n'est programmée que sur une partie de la Bretagne, par les chaînes locales, en Ille-et-Vilaine (1), Finistère (2) et Morbihan (3). Seuls 3,5 départements bretons sur 5 y auront droit en direct.

L'OMEB espère que la demande déjà souvent exprimée que la Bretagne se dote d'une vraie chaîne télévisuelle sur les 5 départements bretons, aboutira au plus tôt. ( voir l'article ) du 15 octobre 2010 sur les créations de télévisions locales.

Heureusement, les sites des télévisions sont de plus en plus performants et proposent des rediffusions, à regarder sur l'écran d'ordinateur.

L'émission sur Alan Stivell du 24 avril 2014

Documentaire de 52' suivi de la “captation” de son concert à l'Olympia du 16 février 2012.

Jeudi 24 avril 2014 à 20 h 45 sur TVR, Tébéo et Tébésud : (voir le site)

Documentaire de 52'

Au-delà des frontières, Stivell, réalisé par Pascal Signolet, co-auteur François Bensignor.

Avant lui, la musique bretonne demeurait méconnue, tout au plus un folklore régional.

Alan Stivell a tracé une voie unique vers la modernité parfois même la transgression, mais toujours dans le respect des traditions et dans un esprit de tolérance et d'ouverture au monde. À travers la carrière de cet artiste porteur d'une conscience identitaire profonde et moderne, c'est aussi tout un pan de l'histoire de la Bretagne qui est abordé, tant sur le plan artistique que social ou politique.

Une rencontre intime et musicale avec Alan Stivell, dont la carrière conjugue à un superbe talent une identité forte, vivante et généreuse, reflet d'une Bretagne insoumise comme lui, mais ouverte aux quatre vents.

Grâce à sa passion et à son charisme, il a ouvert une voie - qui ne s'est depuis jamais refermée - et suscité la vocation de nombreux autres artistes…

Suivi de la captation du concert à l'Olympia du 16 février 2012

Réalisée par François Goetghebeur.

Quarante ans quasiment jour pour jour après son concert mythique Olympia 1972 (4), Alan Stivell (5) retrouve la salle parisienne pour un concert d'exception. (6).

( voir l'article ) pour un reportage par Culture et Celtie qui propose sur son site (voir le site) des photos et 3 courts extraits du film de François Goetghebeur : Brian Boru, La hargne au coeur et Tri martolod.

Notes

(1) Ille-et-Vilaine : (voir le site) de TV-Rennes35 qui diffuse aussi dans une partie des Côtes d'Armor.

Il existe une page de rediffusions : (voir le site)

(2) Finistère : (voir le site) de Télé Bretagne Ouest ou Tébéo.

Il existe une page Revoir une émission avec recherche par date et par mot-clé.

(3) Morbihan : (voir le site) de Télé Bretagne Sud, qui oublie en se donnant ce nom (comme l'Université et de nombreux autres sites), qu'il y a encore plus sud en Bretagne : la Loire-Atlantique, où la chaine locale Télé Nantes a disparu.

(voir le site) pour la page de rediffusions.

(4) Son concert Olympia 1972 fut retransmis en direct sur Europe 1 !

(5) (voir le site) officiel d'Alan Stivell.

(6) Sur Youtube 7 minutes de Brian Boru avec Nolwenn Leroy à l'Olympia : (voir le site) posté par Universal Music France, suivi d'une interview de Nolwenn dans sa loge.

Voir aussi :
logo
L'Observatoire des Médias en Bretagne est basé à Rennes. Il est composé d'un collectif de plusieurs journalistes.
Voir tous les articles de OMEB
Vos 3 commentaires
armelle GUENGANT Le Lundi 21 avril 2014 21:09
Formidable, grandiose, Alan c'est un monument, c'est un géant, tellement gentil, tellement dans le c½ur des Bretons, c'est du rêve. Il vous emporte avec sa musique, sa voix et votre c½ur le suit parce-ce qu'il l'aime et il palpite, trop ému par toute cette beauté. Alan sur scène, j'oublie tout, je ne vois que lui, je n'entends que lui. Je l'admire depuis l'âge de 12 ans et je vais avoir 53 ans. Alan on vous aime.
(0) 

Gwenn Pelliet Le Mardi 22 avril 2014 19:33
Merci pour l'annonce de ce documentaire ; je suis toujours émue quand j'entends à la radio les tubes de mon adolescence (The Foggy Dew, Suite Sud-Armoricaine, Brezhoneg Raok, Metig) ; je pense qu'il y aura beaucoup de téléspectateurs fidèles à ce rendez-vous du 24 avril. Bravo Alan et reviens vite avec un autre opus et d'autres concerts - Bevet Breizh !
(0) 

Armelle GUENGANT Le Vendredi 25 avril 2014 11:11
Merci tébéo j'ai passée une soirée formidable, j'ai dévoré des yeux mon écran, c'était beau, la voix d'Alan est un enchantement, sa musique du rêve, les violons magnifiques, le bagad super, l'ensemble d'une beauté. Et la harpe, Alan et sa harpe oh là là que je suis fière d'être bretonne, après une soirée comme ça encore plus chauvine mais j'aime ma Bretagne. Encore merci Tébéo et bravo. Armelle
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 7 multiplié par 7) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons