Toute la Bretagne se mobilise pour sa réunification
Communiqué de presse de Bretagne Réunie

Publié le 6/06/14 21:34 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Communiqué de Bretagne Réunie, 6 juin 2014

Bretagne,

- Dénigrée par ceux qui hurlent à la protestation identitaire en oubliant que la Bretagne fut majoritaire dans les rangs français débarqués le 6 juin 1944 et pionnière dans la Résistance et écrasent dans la boue des tranchées de 1914 les innombrables Bretons morts pour la France ;

- Méprisée par un gouvernement qui cuisine sur un coin de table une carte de France qui est celle " des copains ", des barons et des man½uvres politiciennes ;

- Démembrée par un pouvoir qui, de 1941 à ce jour, ne respecte ni la France, dont il ravage la carte, ni la Bretagne qu'il cherche à faire disparaître, ni les citoyens dont il méprise l'exigence de démocratie ;

- Affaiblie par une partition territoriale qui la handicape dans la compétition économique ;

- Réduite à la sombre alternative entre la marginalisation progressive de la partition actuelle et sa disparition dans un Grand Ouest.

La Bretagne n'a plus d'autre choix que de rentrer en résistance contre le fait du prince et le déni de démocratie.

Toute la Bretagne, emportée par son Conseil régional entier, par la majorité de ses parlementaires, par ses communes, par ses forces économiques et ses associations, se lève pour abattre le mur de la honte antidémocratique élevé par un pouvoir pressé d'empêcher le peuple de s'exprimer.

Rappel 1 :

Dimanche 8 juin à 15 h à Plouneour-Menez : une Bretagne réunifiée et du breton dans la télé ! ( voir l'article )

Rappel 2

Bretagne Réunie appelle tous les Bretons à manifester le 28 juin 2014 à Nantes à 15 h devant la préfecture pour exiger un référendum afin que les citoyens de Loire-Atlantique puissent choisir leur Région : la Bretagne ( voir l'article )

L'avenir de la Bretagne s'écrira le 28 juin 2014

Rappel 3, du 3 juin

Ci-dessous la vidéo de 3' 27 du Télégramme prise mardi 3 juin à Kemper lors du rassemblement en faveur de la réunification de la Bretagne ( voir l'article )

Nous nous exprimons sur la scandaleuse partition de la Bretagne qui perdure.

(voir le site)

“Au lendemain de l'annonce du projet de réforme territoriale, plusieurs manifestations ont lieu en Bretagne, ce mardi en fin d'après-midi devant les préfectures et sous-préfectures de Bretagne. Une action à l'initiative de Bretagne Réunie et de 44 Breizh, auxquelles se sont joints les Bonnets rouges. Images Le Télégramme”.

Et celle de 2' 30 prise à Saint-Brieuc le même jour :

(voir le site)

Jean-François Le Bihan, président de Bretagne Réunie

Bretagne Réunie

BP 49032, 44090 Nantes Cedex 1

(voir le site)       

contact [at] bretagne-reunie.org et 06 82 67 19 46

Le Bihan Jean-François

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1217 lectures.
logo
Fondée en 1980, l'association Bretagne Réunie, Comité pour l'unité administrative de la Bretagne, régie par la loi de 1901, se donne comme but la reconnaissance comme collectivité territoriale d'une région Bretagne formée des actuels départements des Côtes-d'Armor, du Finistère, de l'Ille-et-Vilaine, de la Loire-Atlantique et du Morbihan. L'association se définit comme démocratique, unitaire et apolitique. Elle agit pour et dans le respect des droits de l'Homme et des libertés fondamentales. Bretagne Réunie BP 49032 44090 Nantes/Naoned cedex 1
Vos 1 commentaires
Péri Loussouarn
2014-06-07 17:58:42
faire passer le message à son voisin, et vite !!!! comme disait Chirac : "Notre maison brûle et nous regardons ailleurs"!!!!!
La Bretagne c'est maintenant !!!!
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 8 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.