Un car pour le rassemblement à Rennes le samedi 29 septembre
Appel de Bretagne Réunie

Publié le 26/09/07 20:27 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Bretagne Réunie organise un déplacement en car au départ de Nantes pour Rennes le samedi 29 septembre pour le Rassemblement pour le maintien de la Loire-Atlantique dans la Cour d'Appel de Rennes, l'unité judiciaire de la Bretagne.

Ce rassemblement aura lieu à 15 heures, sur le parvis du Parlement de Bretagne.

Pour le car, le rendez-vous est fixé à 13 heures au Cardo, à Orvault (tramway ligne 2 arrêt Le Cardo, avant Orvault Grand Val, parkings à proximité, dont Centre Leclerc).

Arrivée du car à Rennes avant 15 heures, départ de Rennes à 18 heures, arrivée à Nantes vers 19 h 30 au Cardo.

Prix : 15 Euros par personne.

Inscriptions et règlements obligatoires à l'ordre de "Bretagne Réunie" avant le jeudi 27 septembre inclus à l'Agence Culturelle Bretonne, Espace Jacques Demy, 24 quai de la Fosse, à Nantes. Tél. 02 51 84 16 07 et e-mail : acbml [at] free.fr ou à Bretagne Réunie, BP 49032, 44090 Nantes Cedex. Tél. 06 32 01 86 07.

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 2168 lectures.
logo
Fondée en 1980, l'association Bretagne Réunie, Comité pour l'unité administrative de la Bretagne, régie par la loi de 1901, se donne comme but la reconnaissance comme collectivité territoriale d'une région Bretagne formée des actuels départements des Côtes-d'Armor, du Finistère, de l'Ille-et-Vilaine, de la Loire-Atlantique et du Morbihan. L'association se définit comme démocratique, unitaire et apolitique. Elle agit pour et dans le respect des droits de l'Homme et des libertés fondamentales. Bretagne Réunie BP 49032 44090 Nantes/Naoned cedex 1
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 5 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.