Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
la bretagne est coupée en deux par une fermeture éclair
la bretagne est coupée en deux par une fermeture éclair
- Chronique -
Un manifeste pour la Bretagne Appel aux forces vives bretonnes
La décentralisation est en échec. Il faut un statut particulier pour la Bretagne. Un appel est lancé aux forces vives de Bretagne pour en débattre et lancer une dynamique émancipatrice.
Yvon Ollivier pour Yvon Ollivier le 8/01/19 7:56

Pour tous ceux qui souhaitent que les choses bougent enfin et que la Bretagne se retrouve majeure, réunifiée avec le statut particulier qu’elle mérite, rendez-vous est donné samedi 12 janvier 2019 ( de 10 H à 17 H) à Ti ar Vro Carhaix autour de la plateforme lancée à l’initiative d’Ar Falz.

Nous sommes à un tournant de notre histoire collective. Il est temps de dresser le constat d’échec de la décentralisation française, près de quarante ans après sa mise en œuvre. La décentralisation offre un voile démocratique à un système d’exploitation territoriale classique dont bénéficie à plein la centralité parisienne. A droit et moyens constants, nos langues sont condamnées au sein de ce système qui vient de fermer la porte à la réunification de notre territoire historique, malgré la demande de consultation formulée par plus de cent mille électeurs de Loire-Atlantique. Notre économie bretonne court à sa perte faute des leviers qui nous permettraient d’orienter nos efforts et de valoriser nos multiples atouts.

Sans doute avons-nous été trop longtemps dupes des promesses et des belles paroles. Mais les paroles ne suffisent plus aujourd’hui, ce sont des actes qu’il nous faut, et surtout le statut qui nous permettra de vivre et de travailler au pays dans la dignité. Ce statut particulier que la loi peut créer est l’unique manière de réunifier notre territoire en usant de la voie du referendum prévu par l’article 72-1 de la Constitution.

Il est temps de mettre toutes les forces vives de Bretagne en mouvement, de faire taire les vieilles querelles, de jeter des ponts entre nos différents domaines de prédilection, car toutes nos revendications qu’elles soit économiques, sociales, culturelles, environnementales, ou territoriales sont intimement liées à la question bretonne. Faisons comprendre au Pouvoir qu’un statut digne de ce nom pour la Bretagne est la meilleure manière de lutter contre la fracture territoriale qui sévit entre notre péninsule et Paris, comme entre nos métropoles privilégiées par les politiques publiques et le reste de notre territoire délaissé. L’actualité récente devrait leur dessiller les yeux…

Nous ne sommes pas condamnés à choisir entre le système qui nous méprise depuis si longtemps et la haine. Il existe un chemin, celui de la Bretagne au sein d’une France fédérale.

Le jacobinisme, malgré toutes les forces qui le soutiennent, est appelé à disparaître.

L’aventure bretonne commence. Il y a toujours un chemin pour celui qui veux s’émanciper. Il suffit d’y croire et de vouloir.

Yvon OLLIVIER

Auteur

Voir aussi :
logo
Yvon OLLIVIER est juriste, auteur de l'ouvrage "la désunion française essai sur l'altérité au sein de la République" ed l'harmattan 2012 et membre de la coordination des juristes de Bretagne blog associé desunion-francaise.over-blog.com
Voir tous les articles de Yvon Ollivier
Vos 5 commentaires
Léon-Paul Creton Le Mardi 8 janvier 2019 10:55
En allant sur RMC , vous trouverez que Bourdin lance une "Opération 30 propositions de lois", jusqu'au mois de Mars.Propositions de Lois qui seront envoyées entre autres doléances, à L'Élysée.
Pourquoi, déjà, ne pas utiliser ce canal? Ne pas y lancer une campagne de propositions de lois notamment "comme je l'ai fait ce matin": Sur la réunification de la Bretagne et en ajoutant une réflexion sur : Un État fédéral français? Voire plus selon chacun!
Á vos claviers!
(0) 

christian BOULAY Le Mardi 8 janvier 2019 15:13
~Evit hor Vreizh5 GEVREADEL...quel est votre position économico-politico-socio culturelle pour la Fédéralisation de nos propres Institutions dans un contexte européen...ravalé au plus tôt ???
*Dwrdan. -Prezidant ar Gevredad -Bro-Kelt-Lan.
// BRO-KELT-LAN.blog4ever.com/
(0) 

Jakez Lhéritier Le Jeudi 10 janvier 2019 10:37
L P Creton :
RMC,'est une bonne initiative,entr'autres,mais ils sont difficile à atteindre.
Nous donner les bons contacts.
Grand débat National Français. à partir du 15 Janvier jusqu'en Mars.
Renseignement: 08 00 97 11 1 1
Ecrire :Grand Débat National -Restitutions -244 bd St Germain -75007 Paris,toujours Paris...
Les associations bretonnes peuvent organiser des débats sans attendre leurs élus.....
(0) 

Léon-Paul Creton Le Jeudi 10 janvier 2019 16:41
Jakez Lhéritier, tapez sur Google "RMC Vos 30 propositions de lois."
Ensuite cliquez sur l'émission de Bourdin (Vos 30 propositions de loi"). Suivez les indications et vous devriez y arriver sans problème?
Salutations douarnenistes, Jakez.
(0) 

Pierre Robes Le Vendredi 11 janvier 2019 14:18
Le magazine, Le peuple Breton, janvier 2019 N°660
rétablit la vérité sur le découpage de la Bretagne depuis 1789
dans un article complet de J. J. Monnier intitulé « Tout sur l’histoire de la partition bretonne » il indique que la partition était déjà à l’oeuvre bien avant Pétain avec le radical socialiste Étienne Clémentel en 1919. (ancien ministre des colonies et du commerce) a qui l’on doit aussi la destruction de la langue bretonne (bloc des gauches, par la loi de 1905, contre l'enseignement du breton )
voir les régions de Rennes (3dept) et Angers (7 dépt) :
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 4 multiplié par 0) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons