Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
coeur de l'affiche de la manifestation du 28 juin 2014 à Nantes
coeur de l'affiche de la manifestation du 28 juin 2014 à Nantes
- Reportage -
Réunification : la prochaine démonstration de force, ce sera le 27 septembre
Le 27 septembre, à la veille de la seconde lecture à l'Assemblée nationale de ce projet de loi inique sur la réforme territoriale, il convient de frapper à nouveau un grand coup.
Didier Lefebvre pour ABP le 10/07/14 23:57

Le 27 septembre, à la veille de la seconde lecture à l'Assemblée nationale de ce projet de loi inique sur la réforme territoriale, il convient de frapper à nouveau un grand coup.

Bretagne Réunie décide de mobiliser plus encore que ce 28 juin où entre 15.000 et 17.000 personnes selon les sources (1) s'étaient rassemblées à Nantes dans le calme, sous un crachin qui s'apparentait à un grain permanent, ( voir l'article ), ( voir l'article ) et ( voir l'article ).

« Cette prochaine manifestation sera être la plus massive qui soit », insiste Jean-François le Bihan, Président de Bretagne Réunie (voir le site) . Auprès de lui une militante depuis plusieurs décennies note que « quand nous avions manifesté, en 1969, nous avions été heureux d'être 2.500. Presque 17.000, à Nantes, c'est une victoire ». Manifestement, plus encore est dans les ambitions de Bretagne Réunie. Toute la Bretagne, toute, devra être présente. Nous allons mobiliser au-delà des militants habituels. « Tous les bretons sont concernés. Nous ne voulons pas de la disparition de la Bretagne !!! ». Ceci ressemble déjà à un slogan.

Une date, une seule, à marquer dans vos agendas : le 27 septembre

Nous avons été dans la confidence pour l'annonce de la date de cette manifestation, le 27 septembre. En revanche, le lieu n'est pas encore décidé. Cependant, nous avons jugé utile de la communiquer au plus vite. La date précédemment imaginée (le samedi d'avant) ne pouvait réunir suffisamment de monde, car beaucoup de manifestations culturelles se déroulaient dans les cinq coins de la Bretagne.

Que va-t-il se passer en attendant ?

L'été n'est pas une période propice pour des grands rassemblements de masse. Toutefois, cela ne veut pas dire qu'il ne va rien se passer. L'été est aussi la période ou nombre de touristes viennent en vacances dans notre beau pays. il convient donc de populariser le mouvement, et surtout, démontrer au grand public comment et combien la désinformation agit sur les cerveaux, le dernier exemple en date étant la confusion savamment entretenue entre fusion et réunification ( voir l'article ). Les sondages bidons aux questions truquées, oubliant l'item sur la réunification , en sont un autre exemple. Nous verrons si la presse officielle se fait l'écho des différentes actions ponctuelles à venir. Nous tâcherons, nous, de vous en informer au mieux.

Notes

(1) sauf celle de la police qui compte 8.450. Pourquoi-pas 8.451 ? Auraient-ils oublié votre serviteur ?

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 3361 lectures.
logo
Didier Lefebvre est correspondant ABP pour la Loire-Atlantique.
Voir tous les articles de de Didier Lefebvre
Vos 75 commentaires
Benoit Coué Le Vendredi 11 juillet 2014 09:12
Je suis du 44,mais il faudra faire des informations massif dans le 29/22/56/35/44 pour le 27 septembre.
(0) 

Iffig Cochevelou Le Vendredi 11 juillet 2014 11:50
En attendant, il faut faire de l'information pendant les fetes de l'été, et surtout ne pas lacher d"un pouce les députés qui doivent s'opposer a tout projet de fusion : c'est bien de l'existence de la Bretagne qu'il est question
(0) 

PIERRE CAMARET Le Vendredi 11 juillet 2014 11:56
Eh! oui sensibiliser les touristes . Les touristes etrangers ne sont pas encore ( la plupart) acquis, a ce que la LA ne soit plus bretonne .
Essayer grosses Manifs le 27 Septembre a Paris - Nantes - Rennes - Vannes - Brest - Quimper etc.....
(0) 

LHERITIER Jakez Le Vendredi 11 juillet 2014 12:14
Actions avant une nouvelle manifestation:
-Pendant Les grands festivals de l'été, à Quimper,Lorient ,St Nazer,Paimpol .Distribution des cartes proposées par les Bretons-Tracts en A5- recto verso (Breton ,gallo,Français,Anglais,Allemand,.avec slogan costaud !.
-Avant la manif de l'après midi:Actions aux entrées des départements Loire Atlantique-Côtés Mayenne,Maine et Loire,Vendée.),le matin ,barrages filtrants de 9h à 12 h..?Distributions des cartes bretonnes.Courage !!!
-Rentrée à 12 h vers Nantes, en cortèges, venant des autres pays Bretons par les accès principaux:La Roche Bernard,Chateaubriant,Ancenis,Clisson,etc..
Pensez à des distributions dans les gares et aux aéroports.
-Rassemblements ,peu de discours ! Mais des décisions(Organisations élections 2015/2017-La création d'un Parlement Breton 2015-Des actions vers les organisations internationales (ONU,UNESCO,Parlement Européen,etc..).
(0) 

Alan Haye Le Vendredi 11 juillet 2014 12:17
peut-être faudrait-il envisager une action à Paris avant cette manif ?
(0) 

eugène le tollec Le Vendredi 11 juillet 2014 15:20
UNE SEULE QUESTION...
La Bretagne au fond d'elle même...veut elle de sa RÉUNIFICATION !!!!!
Je pose la réflexion.
(0) 

Yvon Bordiec Le Vendredi 11 juillet 2014 16:39
Je pense qu'une manif de plus si grande soit-elle n'aura pas beaucoup d'impact (sauf peut-être si il y avait 40000 ou 50000 personnes. Autrement ils s'en contrefoutent!!! Par contre si on fait une action de blocage sérieuse (blocage des routes ou quelque chose comme cela) pour paralyser l'économie cela aurait sûrement un impact (cf ce qui s'est passé l'automne dernier avec les portiques écotaxes et les grandes manifs qui ont suivi) Réaction immédiate du gouvernement.
(0) 

Muichka Le Vendredi 11 juillet 2014 16:49
Et bien, faisons d'abord 40000 à 50000 personnes.
Ensuite, posons-nous la question d'une action, Euh, plus percutante.
Pour cela, il faut que tout le monde vienne. 50000 personne, cela doit être réalisable, sur près de 5 millions de Bretons. Peut-être même des Bretons de Paris seront là !!! ou des bretons du Monde !!!
(0) 

Louis Le Bars Le Vendredi 11 juillet 2014 17:27
La procédure parlementaire bien décrite dans cet article :
"Il faut aller vite, puisqu'il est fortement prévisible que les élections sénatoriales du 28 septembre fassent basculer la chambre à droite. "Nous sommes dans un cas de navette parlementaire classique", décrypte un fin praticien sénatorial appartenant à l'actuelle majorité. Le texte pourrait revenir tel qu'il aura été voté par l'Assemblée nationale, donc a priori avec son article 1 proposant une nouvelle carte des régions - article que le Sénat a supprimé lors de son premier vote...
Si les sénateurs restent cohérents dans leur vote - du moins, la majorité hétéroclite formée par les radicaux, les communistes et l'UMP, qui a retoqué le texte -, cette carte devrait une fois de plus être rejetée. Le projet de loi repartirait alors devant l'Assemblée nationale. Puis, il y aurait réunion d'une commission mixte paritaire qui pourrait aboutir à un texte commun (comme pour la réforme pénale). En cas de désaccord, la dernière mouture votée reviendrait au Sénat. Si celui-ci persiste à ne pas vouloir de la carte des régions, ce sera à l'Assemblée de se prononcer. Et c'est elle qui aura le dernier mot. Enfin."
(0) 

PIERRE CAMARET Le Vendredi 11 juillet 2014 18:18
Et quelle est l'attitude du Haut Patronat Breton ???? exemple : BOLLORE , PINEAU etc...
J'ai entendu hier Mr GUILLEMOT , que j'avais rencontre en Bretagne quelques fois .. au sujet Jeux electroniques a Taiwan .
Ces gens creent l'emploi et l'argent , par leurs activites . Que pensent ils d'une devolution a la Bretagne ????? Assemblee Territoriale , pouvoir Regional etc.....
(0) 

Benoit Coué Le Vendredi 11 juillet 2014 18:37
Déjà pour commencé,ce serai bien que l'ont soit quelques Bonnets Rouge chez moi au Pardon de La Baule.http://www.pardon-de-la-baule.fr/#/accueil
Sinon j'étais a Nantes et le 2 novembres a Quimper.
(0) 

Meinzao Le Vendredi 11 juillet 2014 18:49
Pour réunir 50000 personnes, et c'est réalisable, il faut une manif centrale à Pontivy ! 1h15 de voiture de quasi partout en Bretagne.
(0) 

SPERED DIEUB Le Vendredi 11 juillet 2014 18:57
Et quelle est l'attitude du Haut Patronat Breton ????
Bonne question ,certains comme Guillemot penchent plutôt pour la réunification Glon aussi apparemment
Quand à d'autres, ils ont une attitude ambigue ,il y a une corrélation entre le fait que la plupart d'entre eux sont très favorables à la LGV (qui va dans le sens liaison rapide grand ouest grand Paris ) et le fait qu'ils sont d'un silence complice par rapport à cette fusion ,car celle ci servirait leurs intérêts parisiens de court terme,en antagonisme avec la renaissance d'une économie maritime bretonne qui ne se mettra en place que progressivement ,ce scénario donc à plus long terme favorise les liaisons intra péninsulaires et va de pair avec la réunification
Evidemment certains sont aussi tenu à la gorge par le pouvoir centralisateur et sont contraints parfois malgré eux, de se plier aux politiques gouvernementales françaises
(0) 

Yvon Bordiec Le Vendredi 11 juillet 2014 19:12
@Muichka
Quand la loi sera-t-elle définitivement entérinée? N'est-ce pas en octobre? Si la manif du 27 septembre est sans effet, cela ne laissera pas beaucoup de temps pour monter une action plus musclée? A être trop gentil des fois on est pris pour des cons (trop bon trop con)
(0) 

Ed du Le Vendredi 11 juillet 2014 19:47
A Eugène Le Tollec: À une seule question, une seule réponse: YA!!!
(0) 

eugène le tollec Le Vendredi 11 juillet 2014 22:32
Mais il faut vouloir...
(0) 

Louis Le Bars Le Vendredi 11 juillet 2014 22:35
"Et quelle est l'attitude du Haut Patronat Breton ???? exemple : BOLLORE , PINEAU etc..."
Très bonne question M. CAMARET... M. PINAULT aurait l'écoute bienveillante de François Hollande qu'il rencontrerait régulièrement. Mon avis c'est qu'il s'en fout un peu pour tout dire. Je n'ai jamais lu ou entendu que François Pinault était un sympathisant de la réunification ou d'évolutions institutionnelles pour la Bretagne.
Le patronat breton st aux abonnés absent sur la question. Sortie de leur problèmes de taxes, le reste ne les intéresse pas.
(0) 

SPERED DIEUB Le Vendredi 11 juillet 2014 23:39
mon commentaire précédent a t-il été oublié ????
(0) 

PIERRE CAMARET Le Samedi 12 juillet 2014 00:34
Louis Le Bars . Merci , alors la , ce n'est pas bon non plus. Quelques fois , le Patronat peut etre du bon cote , car il est disons motive ( patriote ) et il y trouve egalement son avantage . Il est vrai que l'ecoute bienveillante de Francois HOLLANDE , n'interesse peu , car cela n'apporte strictement rien , dans le contexte actuel ........
Mais il faut quand meme sortir des sentiers battus , et de deception en deception .
(0) 

Didier Lefebvre Le Samedi 12 juillet 2014 01:17
voila, c'est corrigé. Pardon, Spered Dieub
(0) 

SPERED DIEUB Le Samedi 12 juillet 2014 08:48
kudenn ebet
J'ai omis de dire que la chambre de commerce et d'industrie de Bretagne est favorable à la réunification .Dans une déclaration elle a expliquée les raisons pour lesquelles ,la fusion était néfaste ,
(0) 

Guillaume Caër Le Samedi 12 juillet 2014 09:44
@ Muichka
Je confirme il y aura des représentants des Bretons du monde le 27 septembre derrière une banderole "Bretons Expatriés pour le réunification de la Patrie Bretonne".
J'en profite pour lancer un appel à tous les expats Bretons et amis de la Bretagne à trouver des actions à faire dans leur pays d'adoption respectifs comme par exemple manif devant l'ambassade de france. Vos idées m'intéresse.
(0) 

Naon-e-dad Le Samedi 12 juillet 2014 10:30
Attention au salmigondis informationnel, qui diffuse actuellement!
Entendu ce matin sur France-Culture, radio pourtant sérieuse, la brève suivante:
"Jean-Marc Ayrault est favorable à la fusion de son département avec la Bretagne".
La journaliste semble pourtant honnête, mais abusée par une source politique "aux ordres" et une situation qu'elle ne comprend pas.
Le mot-clé est évidemment "fusion". Ce type de phrase montre de façon irréfutable, à ceux qui en douteraient encore, dans quelle atmosphère politique empoisonnée nous sommes plongés. A Nantes sans doute encore plus qu'ailleurs.
Face à celà, i est important de diffuser un contre-message en direction des grands-médias, de façon à ce qu'ils comprennent enfin la situation et la problématique.
Tout le monde veut la Bretagne à CINQ départements.
Quand Jean-Marc Ayrault parle de "fusionner" son département (et non pas de le "réintégrer"), il faut comprendre qu'il cherche à "fusionner" les deux régions administratives actuelles.
Le procédé est malhonnête et honteux! Ayrault=blocage.
Avec une déclaration de ce type, en effet, Ayrault se positionne ouvertement,et aux oreilles de tous, comme ADVERSAIRE DE LA REORGANISATION TERRITORIALE REVENDIQUEE DEPUIS DES DECENNIES.
Il confirme qu'il est un adversaire déclaré de la Bretagne.
Il est grand temps que les journalistes de la grande-presse comprennent enfin le sens des mots, et surtout les objectifs et les jeux de pouvoir à l'oeuvre.
Cette brève montre à quel point il est urgent de diffuser une information exacte en direction des grands-médias qui - depuis ce printemps 2014 - commencent de soupçonner l'existence d'un problème territorial (signalé depuis des décennies), mais qui n'ont toujours pas compris en quoi il consistait.
Pour sa crédibilité et le respect de la déontologie journalistique, France-Culture devrait diffuser un rectificatif.
Deoc'h-c'hwi paotred ar skingomz d'ober mat ho labour! A vous gens de la radio, de bien faire votre boulot!
(0) 

Alwenn Le Samedi 12 juillet 2014 11:45
Sur le patronat : il existe des patronats, il n'y a pas un point de vue uniforme.
La CCI Bretagne est pour la réunification :
"La CCI Bretagne défend une région à cinq départements"
Evidemment, Produit en Bretagne est aussi pour la réunification
(0) 

Koadour Le Samedi 12 juillet 2014 20:40
@ Meinzao
Si le rassemblement ne se fait pas à Nantes , je pense que Lorient serait le meilleur choix :
- accès facile à partir de Rennes , Nantes , Brest , et pas trop compliqué à partir de Saint-Brieuc
- Jean Yves Le Drian , proche de François Hollande , en est l'ancien maire
(0) 

Mikael Fabre Le Samedi 12 juillet 2014 22:42
En d'autres temps, la tête de M. Ayrault serait déjà tombée... littéralement...
(0) 

Paul Kerguelen Le Samedi 12 juillet 2014 23:04
Et une manifestation de plus...
Personnellement, j'y serai... tout comme les précédentes....
Mais je ne crois plus à ce genre d'action..
Pourquoi?
depuis combien de temps manifestons nous?
Hollande et sa clique pensent à leur pouvoir actuel, en oublions que s'il est aux pouvoir, c'est en parti grâce aux bretons...
La mémoire est courte! et quel remerciement!
Mais ils oublient qu'ils sont la part le peuple et aux service du peuple et que "ce n'est pas aux peuples d'avoir peur de leur gouvernement, mais aux gouvernement d'avoir peur du peuple"
Alors une manifestation de plus ou de moins... qu'importe!
Cependant, je veux bien croire que cela fera plier le gouvernement... mais qu'est ce une manifestation de plus???
Je ne cesse, de le dire, de le répéter...
Si j'en crois les juristes internationaux, la Bretagne n'est PAS française...
Alors unissons nous, battons sur le terrain juridique d'un point de vue international...
Portons l'affaire devant les tribunaux internationaux...
mais depuis quand manifestons nous pour une réunification? qu'on apporté celles ci???
Mieux que rien me direz vous... c'est pourquoi j'y serai...mais sans croire aux résultats....
et vous??? vous y croyez vraiment???? ne pensez vous pas qu'il est temps de changer de méthode???
(0) 

PIERRE CAMARET Le Dimanche 13 juillet 2014 01:55
Analyse tres superficielle .
-Si 220 ans après la revolution francaise , un pouvoir en France - se permet de telles legeretes avec la legalite , c'est que cette revolution a echoue : Liberte- Egalite - Fraternite a la Poubelle . Ca marche pas .
- Les Francais ont la memoire courte . Quelquún l'a deja dit il y a 84 ans .
- Je partage votre point de vue sur les manifestations . Un defile demandant une 7 eme semaine de conges payes serait plus facilement prise en consideration ,par le Gouvernement .
- Une manifestation meme de 100 000 personnes . Ils s'en foutraient . Peut etre 2 millions pour toute la France , ce qu'avait obtenu les catholiques Loi SAVARY/ sous MITTERAND .
- Le debat francais se resume a des manifestations sympathiques mais sans efficacite .
- Portons le debat a l'International .
Commencons par l'Europe . Si chaque depute Europeen a Bruxelles , trouvait dans son courier un petit dossier ( 1 page , 1 page 1/2) expliquant notre combat )Quelle pourrait etre l'incidence????? .
- Si le 27/9 Greve generale en Bretagne d'une heure ,...... bien relayee a l'Etranger . Si possible Tocsin dans les eglises .
Bien entendu , je me place dans le domaine du possible . Partant d'un raisonnement simple ...... cela ne marche pas beaucoup chez nous , etendons l'Audience a l'International .
- Si , Si ...
(0) 

PIERRE CAMARET Le Dimanche 13 juillet 2014 02:08
Guillaume CAER . Il est vrai que les Bretons de l'Etranger sont plus unitaires.
Il n'y a pas d'Ambassade a Brisbane , seulement une Agence Consulaire , ouverte 2 jours / semaine , tenue par une Australienne, mariee avec un Francais et qui parle couramment le francais . C'est pas le point decisif .
Il n'y a pas comme chez les celtes des pays anglosaxons des :
Scottisch Society , des Welsh Society qui sont a mon avis mieux pensees, plus profondes .
Les Cercles Bretons , c'est les crepes , quelques danses plus superficiels , moins profond sur le sujet .
(0) 

Alwenn Le Dimanche 13 juillet 2014 10:10
On aimerait savoir en effet quelles sont les démarches entreprises au niveau européen et international. Il existe des textes pour protéger les minorités et les peuples. Pourquoi ne sont-ils jamais mis en avant ?
Le monde de la justice s'est récemment manifesté en faveur de la réunification, puisque la justice est sur B5, mais pourquoi ces spécialistes du droit ne disent rien sur les textes relatifs aux droits de l'homme, et qui sont censés nous protéger.
Manifester, oui, mais ça ne peut pas être la seule démarche, il faut une démarche d'ensemble, qui intègre le droit et la protection des entités culturelles minoritaires.
(0) 

Alwenn Le Dimanche 13 juillet 2014 10:15
On aimerait aussi savoir quelles relations 44=Breizh et Bretagne-Réunie ont avec les élus, et ce que ces élus se sont engagé à entreprendre, OU PAS, dans le cas du parti socialiste, qui ne défend plus la réunification, quand il ne défend pas la fusion, comme d'ailleurs une partie de EELV, engagé plein tube pour la fusion (Dantec, ...).
Bref, réussir une manifestation, c'est bien, mais l'objectif est réussir la réunification.
(0) 

PIERRE CAMARET Le Dimanche 13 juillet 2014 10:54
........alors le 27/9 une marche avec ...... manifestants , leurs GHD en mains , des caliquots Bretagne = B5 , des tracts: le decret PETAIN 1941 . C'est un spectacle que j'ai vu des milliers de fois . C'EST TOUCHANT ..... mais il y a une question , que je commence a me poser : Que veulent ils exactement ???????? .
Je viens de telephoner a ma soeur : elle me dit les gens se posent la question : MLP pourquoi pas ( elle connait mes opinions anti MLP), ma reponse , oui pourquoi pas , cela mettra la France a terre plus vite, et a partir des morceaux , on pourra reconstruire un Pays plus adapte a son époque .Le peuple hexagonal devra souffrir 10 ans .
(0) 

CDH Le Dimanche 13 juillet 2014 11:41
Concernant les démarches internationales, une première étape serait que Bretagne Réunie ou les Juristes de Bretagne donnent des informations sur ce qu'est devenu le recours qui a été déposé en 2004 devant le Comité des Droits de l'Homme de l'ONU (cf.
(0) 

Paul Kerguelen Le Dimanche 13 juillet 2014 12:38
Pour ceux qui sont pour amener le problème devant les instances internationales, je vous invite à me joindre à mon adresse: Tugdual.Radiguet [at] gmail.com et créons une association, dont le but sera d'agir et de frapper à toutes les portes des juridictions internationales...
Une fois que cette association sera montée, faisons nous connaître de tous les partis bretons, de toutes las associations, investissons les forums afin de nous faire connaître.. l'effet sera celle d'une boule de neige...
(0) 

PIERRE CAMARET Le Dimanche 13 juillet 2014 12:42
Oui , en effet , cela serait interessant de connaitre les resultats du recours depose , il y a 10 ans et..... de relancer , si possible , avec les nouveaux elements que nous pourrions apporter , au vue des derniers developpements .
(0) 

Alwenn Le Dimanche 13 juillet 2014 18:01
Il faut quand même noter que les Bretons ne savent pas défendre leurs droits. Il y a pourtant quantité d'associations ou d'organisations politiques, mais au final, qu'avons-nous obtenu ? Pas grand chose. Comparons aux Kanaks et aux Corses. Les Kanaks sont sur la voie de l'indépendance. Les Corses ont un statut spécial, une télé publique corse, ils ont demandé l'officialisation de leur langue, on n'a pas touché à leurs limites territoriales...
A quoi dépensons-nous notre énergie ?
Il faut faire un AUDIT du mouvement breton. D'où vient son inefficacité ?
Il manque de personnalités pour indiquer la route à suivre et avancer sur le chemin.
Tous les militants bretons sont paralysés soit pour des raisons politiques (alliances avec des partis français), soit pour des raisons de subvention (s'ils critiquent, ils perdent leurs subventions), soit pour des raisons idéologiques (cf. l'influence du grib dans certains "secteurs").
(0) 

Paul Kerguelen Le Dimanche 13 juillet 2014 18:48
@ Alwenn
D'où l'intérêt de créer une association qui soit au delà des partis politiques, et ayant pour but de réunir tous les bretons, quelque soit leurs bords, du moment qu'ils soient motivés à changer les choses, de se battre sur le terrain juridique et d'amener le problème devant les instances internationale...
Si vous en connaissez une, dites le moi, je m'y inscrit de suite...
Pour ma part, je n'en connais aucune...
Faute de quoi, unissons nous pour en créer une qui soit apolitique et ne dépendant pas de subvention française.
Je suis prêt à agir dans ce sens. j'ai donné mon adresse mail pour que l'on me joigne dans ce but...
(0) 

Alwenn Le Dimanche 13 juillet 2014 21:16
@ Tugdual
Il existe une Ligue Bretonne des Droits de l'Homme. Son site internet est ... indisponible !
Il existe Kevre Breizh, dirigé par Tangi Louarn :
=> rapports auprès des organismes internationaux chargés de suivre les droits culturels :
http://www.kevrebreizh.org/index.php/diazezou-ha-paliou-objectifs
Mais cela manque de visibilité et de suivi.
(0) 

Paul Kerguelen Le Lundi 14 juillet 2014 00:14
@ Alwenn
Comme dit, soit le site est indisponible, soit il manque de visibilité et de suivi...
Et les deux ne se battent que d'un point de vue culturel...
Entendons nous bien. Je n'ai rien contre, bien au contraire!
Mais comme vous le disiez sur un autre topique, il nous faut travailler sur les 3 points suivant:
- Le nom respect du traité de 1499
- Le nom respect des droits de l'homme (discrimination par raport à la langue, occultation de l'histoire, etc.)
- L'entreprise de génocide (culturel)
Si la france considère la Bretagne comme une région française, c'est suite soit
1) au traité de 1499
2) soit à celui de 1532
3) soit à la révolution...
Or, si j'en croit les juristes tel que le docteur Méllenec, soit les traités sont illégaux, soit de part le non respect de ceux ci, ils sont nul et la Bretagne n'est pas plus française que moi suis l'empereur de la planète WXZYX
C'est donc sur ces points qu'il nous faut nous appuyer...
Quand les bretons parlent de défendre leur culture, c'est pour les français un repli culturel... quand les français défendent la culture francilienne, c'est une exception culturel...
Les antécédents historique nous montrent que tant que la Bretagne restera française, que tant que les bretons se considéreront français, elle sera malmené et non respectée...
Pour ma part, j'ai bien trouvé ce site:
mais adresse de contacte non valable... c'est une association de ce site qu'il nous faut relancer..les évènements sont pour nous... autant en profiter!
(0) 

PIERRE CAMARET Le Lundi 14 juillet 2014 00:20
TUGDAL.RADIGUET .Vous vous lancez dans une sacree aventure et j'admire votre courage ....... mais la mise en pratique .????
Il ne s'agit plus de creer une Association de quartier( Il y en a tellement ) mais de quelque chose a caractere international ) avec toute la lourdeur d'une ... organisation . Secretariat .. voyage a l'Etranger -New York . Etablissement d'un reseau etc....
Une toute premiere question ; Comment allez vous , vous organiser???
Merci
(0) 

M.Prigent Le Lundi 14 juillet 2014 04:18
Tugdual pourrait aussi investiguer le site internet de Bretagne Réunie, où dans l'onglet "Dans les médias-Communiqués de Presse, il pourrait prendre connaissance de toutes ses interventions (depuis 2002) auprès de l'UNESCO, l'ONU, le Parlement européen (dont son président Mr de Puig) sous forme de dossiers souvent remis en main propre par le juriste Lévèque assisté du Pt de BR: j'ai compté une quinzaine d'interventions dont celle du "recours citoyen devant le Comité des Droits de l'Homme à l'ONU" en février 2004.
Je n'ai par contre pas trouvé mention d'un gros dossier de 30 pages (j'y ai participé) plus les documents de références intitulé "Assimilation forcée en Loire Atlantique", relatant une foultitude d'atteintes à l'identité bretonne du département par les collectivités locales (Municipalité de Nantes, Département et surtout de la région PdL).
Ce dossier, à ma connaissance a été remis en main propre à un responsable de l'ONU à Genève.
A noter que Bretagne Réunie a rejoint en avril 2010 la FUEN agence regroupant 90 minorités sans état en Europe.
Alors, vous me direz, quid des résultats ?
Ben, quasi nuls.
Pourquoi ? C'est bien simple:
Il ne faut pas oublier que l'UE, tout comme l'ONU est une "administration" de 50 000 employés pour l'ONU et 35 000 pour l'UE crée par les états reconnus, et donc à leur service.
Certes, tout comme l'ONU, l'UE va vous dire qu'elle adhère totalement "au droit des peuples à disposer d'eux-mêmes", mais en même temps elle garantit l'intangibilité des frontières, la non -ingérence dans les affaires intérieures des états au point que des mouvement séparatistes comme l'ETA basque (voir Mme Martin expulsée en Espagne par la France) et le PKK (quid du meurtre des 3 femmes kurdes à Paris ?) kurde sont classés comme terroristes
internationaux.
Le Parlement européen a peu de pouvoir, et de toute façon les députés des "nations officielles" y sont tellement majoritaires qu'il est vain d'attendre de leur part un geste pour les minorités nationales historiques sans état.
D'ailleurs, au niveau de la cour de justice européenne a la même attitude.
A la plainte contre la chanson scandaleuse du prétendu humoriste Berroyer contre les bretons du "Collectif pour la Démocratie" (de Tangi Louarn il me semble), la CEDJ a répondu que ce procès n'était pas de sa compétence, en clair elle ne pouvait donner suite à cette plainte puisque "les minorités nationales n'existent pas en France" comme l'affirme sa constitution (non-ingérence).
De la même façon, la France n'est soumise à aucun contrôle de l'application de la "Charte des langues minoritaires" puisqu'elle ne l'a pas ratifiée arguant avec le culot et la mauvaise foi qui lui est coutumière du même prétexte.
C'est pas compliqué, tant que la France ne sera pas soumise à des contraintes financières pour ses atteintes répétées aux droits internationaux, elle continuera à faire des bras d'honneur (ou quenelle au choix) à l'UE, à l'ONU et à la cour internationales des droits de l'Homme.
C'est cela l'"exception française".
(0) 

PIERRE CAMARET Le Lundi 14 juillet 2014 10:07
Merci Michel PRINGENT pour la lecon d'humilite , que vous m'avez donnee.
Etant loin , on a l'impression que les autres ne "foutent rien" .Vous me donnez une preuve du contraire .
Donc le probleme est encore plus grand que celui , que j'estimais et Mr TUGDAL RADIQUET court sur un echec.
Ce donc je m'insurge et de voir Mr JM AYRAULT qui malgre tous les sondages continue et signe . Il a une definition de la democratie qui n'est pas la mienne .Le Francais est une langue diplomatique , car on peut l'interpreter de maniere differente ( Exemple : Accord ONU entre palestinien et Israelien , a ma connaissance il y a 2 textes , 2 interpretations un en anglais , un en Francais , sur les termes de l 'accord ).
Il faut donc eviter les francais , dans des rapports internationaux .C'est une langue dangereuse , d'ou vient l'exception francaise.
(0) 

CDH Le Lundi 14 juillet 2014 11:11
@M.Prigent
Vous évoquez les résultats des actions de Bretagne Réunie. Avez-vous des informations précises concernant le recours de 2004 devant le Comité des Droits de l'Homme de l'ONU?
(0) 

Léon-Paul Creton Le Lundi 14 juillet 2014 11:20
C'est le 14 Juillet défilons donc...
Terra Nova, think tank très au service du PS, lui conseillait de se concentrer sur « l'électorat immigré » en France plutôt que sur celui du monde ouvrier français de moins en moins nombreux. Ce qui signifie sans aucun doute que dans leur esprit(?), du moins dans leur cervelle et les connaissances de statistiques plus ou moins cachées, l'immigration représentait davantage d'intérêt politico-électoraliste que la frange populaire « française » allant s'amenuisant…
Il y a quelques temps, un certain Monsieur Hadjhadj (sans doute a fait deux fois le voyage à la Mecque) ne voulait pas de panneaux en occitan à Villeneuves Les Maguelonne…
Monsieur Vallini André (ps), petit fils d'immigré italien et secrétaire d'état à la régionalisation soutient celle-ci dans sa forme nuageuse actuelle…Pas vraiment un ami pour la Bretagne.
Monsieur Da Silva (ps) petit fils d'immigré portugais et premier enfant de la famille née en France, rapporteur du gouvernement pour le projet de « décentralisation/régionalisation » illusoire, par son « Le gouvernement ne veut pas de démembrement des régions (...) avec le risque de reconstituer des identités», certainement n'est pas en reste sur la position actuelle de l'état jacobin.
Monsieur Valls, fils d'immigré hispano-catalan naturalisé seulement en 1982, premier ministre, sera donc le Matabreton ! Matamore est déjà attribué à St jacques à Compostelle. Et puis pas question de mater le Turc et le More car ici, « C'est le verger des rois François du PS » et dans les urnes le roi Fanch III _ Mitterand ayant été Fanch II_ et hors ps, Fanch Ier, celui de Villers-Cotterêt et époux de Claude fille d'Anne de Bretagne.
Le c½ur footeux du petit Valls penche lui pour Barcelone.
Madame Hidalgo (ps), maire de Paris a le c½ur qui penche plutôt madrilène (peut-être une simple boutade ?). C'est sans doute normal n'est-ce-pas car naturalisée en 1973 avec double nationalité le sort de Bretons et autres provinciaux ne peut être soumis qu'à la règle jacobine ! Un bon rouage comme la plupart des jacobins d'origine immigrée de l'état et du jacobinisme
L'on peut ainsi, en cheminant années après année voir changer la couleur des choses. Voir aussi en raison des choix politiques l'évolution des hommes, des femmes et des structures qui nous affectent ! Et aussi se demander pourquoi tout se dégrade car rien ne change en bien dans cette molle dictature de France. Par ce système qui se reproduit toujours égal à lui-même ?...
De plus en à plus des « d'origine immigrée » prennent, se font élire ou se voient nommés à des postes de responsabilités politiques pour les plus ambitieux. Les autres d'une manière ou d'une autre pour des raisons et avec des objectifs divers, veulent intervenir dans le champ politique et civilisationnel hexagonal, et le font avec les politiques de la Grand Coopérative UMPSFNUDI.
Évidemment se faisant, ils interviennent sur la vieille civilisation des peuples fondateurs de la France, par le biais de l'adhésion réel ou plus opportuniste au bréviaire de l'idéologie autoritaire jacobine !
Se faire ordonner prêtres pour un plan de carrière qui pourrait mener jusqu'à la fonction suprême de pape… Obama ayant démontré que tout était désormais possible …et grand « ouvert » ! Donc pour « réussir » en ce pays il faut, pour les venant d'ailleurs, la reconnaissance et l'onction républicano-jacobine ce qui ne leur pose aucun problème pour devenir les zélotes de l'autoritarisme français de la stricte observance.
Dommage qu'ils ne se soient pas mis au service de la libération et de l'évolution de leur propres pays, il fallait certainement plus de courage là-bas, il y avait plus de risques que pour se payer une carte d'adhésion au ps ou à l'ump …Pour les enfant de la deuxième, troisième génération et suivantes.
Alors j'en suis à une simple et désolante conclusion de plus : Les immigrés ne sont pas nos amis et ce n'est pas les pratiques et engagements des quelques uns que j'ai cité plus haut qui me donneront tort. Dommage que la plupart ne joigne seulement « l'utile » à leurs migrations.
De plus j'ai la certitude que sans vrais liens complexes et ancestraux, de vie, de travail, d'appartenance avec les vieux territoires des Peuples de l'hexagone, nous ayons à faire rapidement avec ce nouveau « Jacobinat » sans souvenirs, sans émotions liés à ces territoires, à des comportements plus "radicaux" de leur part. Il nous faut nous attacher, non à une banale vigilance mais à des actions déterminées et réfléchies. Que savent-ils de nous et notre Histoire ? Pour beaucoup que savent-ils même, de l'histoire de France ?
Valls au moment des actions des Bonnets Rouges, déjà aurait dit : Ils vont me le payer ces Bretons. Si vous avez des précisions qui confirmerait ces dires ?...
Alors en Douce France rien ne change, rien qui ne perturbe la ronde assoupissant. De 11 Novembre en 1789, de plages de Normandie en 14 Juillet…
« Les Propagandes Nécessaires » de Jean de Legge me semblent très intéressantes.
(0) 

PIERRE CAMARET Le Lundi 14 juillet 2014 11:52
Merci LP CRETON . Excellent expose qui PROUVE que le PS et la logique ( nous ) avons deux objectifs completement opposes . Nous voulons nous reconstruire , ils veulent nous detruire pour nous mixer dans un magma sans definition......... j'en arrive a trouver certaines theories MLP , acceptables . Non et Non , je veux encore croire qu'il y a des emigres que le malheur, l'avenir de leurs enfants poussent a cette extremite . Moi j'ai émigré normalement . Vendu mes biens en Bretagne , transfere l'argent et ma position administrative en Nouvelle Zelande , pris la nationalite .. avec ma famille . Je n'ai pas eu d'arrestation en mer etc.... j'etais un emigrant legal , maintenant je suis citoyen NeoZelandais protégé par la Reine d'Angleterre ( C'est ecrit sur mon passeport ) .
Mais maintenant je me souviens d'une chose . J'etais a TAIWAN et sous un titre farfelu , m'occupais de certains interest francais . Indochine tombe , des milliers de refugies VietNamiens recuperes par les pecheurs Taiwanais arrivent a Taiwan . Suis contacte par le Gouvernement Chinois /Taiwan pour m'occuper d'eux ??????? Reunion a Kaoshung SUD dans un Camp militaire . Centaine de vietnamiens parkes . L'Emotion j'avais fait 4 ans de guerre au VietNam , j'ai donc utilise le language du Coeur . Certains avaient des passeports francais , une propriete en FRance . Me suis mis en rapport avec le Consulat Francais de HK( extremement cooperatif ) et avons peu a peu fait partir ces vietnamiens sur la FRance .Il y avait en fait 3 options :
- USA
- FRANCE
- Rester a Taiwan et demander la nationalite chinoise .
La Grande majorite a choisi les USA .
C'est la que le PSF est intervenu , il voulait que chaque Municipalite Socialiste prenne une famille de VietNamien . TRES BIEN , TRES BIEN .... mais la raison qu'ils m'ont donnee , a moi , plutard , devenus francais , ces gens voteront socialistes ???????? Strategie a long terme ???? .Je vous dis et reviens a notre cas , a JYLD etc.... ces gens ont un autre cerveau . Ils ne pensent pas comme nous
(0) 

Paul Kerguelen Le Lundi 14 juillet 2014 12:28
@ PIERRE CAMARET et M.Prigent
Alors, comme le dit Léon-Paul Creton:
"C'est le 14 Juillet défilons donc..."
Soyons de bons français, qui râlent dans leurs coin... Surtout, laissons nous aller à nous décourager devant la tâche rude qui nous attends et ne nous unissons surtout pas pour arriver à ce but... pourquoi essayer puisque nous courrons à un échec???
Attendons qu'il y ai plus (+) de français que de bretons en Bretagne
Ne nous appuyons pas sur internet et les nouveaux médias pour changer les choses, pour faire savoir que suivant le droit internationale, la Bretagne n'est pas française...
Baissons la tête comme nous avons toujours su le faire ou expatrions nous...
Et applaudissons ceux qui, peu nombreux, ont le courage de ne pas payer les impôts français, mais surtout sans suivre leur exemple...
Continuons à défiler pour montrer notre mécontentement, puisque seules les manifestations permettent de montrer notre mécontentement et qu'elles ont fait plier tous les gouvernements jusqu'à présent...
C'est le 14 juillet... vive la fête nationale et mettons notre drapeau tricolore à la fenêtre!
(0) 

PIERRE CAMARET Le Lundi 14 juillet 2014 12:54
Tugdual.Radiguet .Vous avez parfaitement raison . Tres bien pour votre enthousiasme , cela me rejette 50 ans en arriere . J'en ai 84 ans . La Bretagne avec toutes ses greves de l'education Nationale , m'avait fait decide de partir pour donner une meilleure instruction aux enfants .
Je vous l'ai dit , votre projet est peut etre interessant , donnez nous un Business Plan , comment comptez vous proceder ? Disons RV dans 3 mois .
Quand a votre avant dernier paragraphe ou vous nous dites que les manifestations ont fait plier tous les gouvernements jusqu'a present ???????? cela m'inquiete pour l'avenir de votre association ??? Pouvez vous me citer quelques exemples ?? MErci .
(0) 

Léon-Paul Creton Le Lundi 14 juillet 2014 13:38
Mon cher Pierre parlant de migration et d'immigrés je pensais seulement à la situation assez particulière qui existe en hexagonie.
Bien entendu ce que j'écris ci-dessous écarte et rejette totalement l'½uvre coloniale et politique de l'état jacobin hexagonal ! Je ne suis pas responsable et surtout pas solidaire de cette malfaisance.
J'ai connu autour du monde, depuis la fin des années cinquante pas mal d'expatriés « d'origine française », expatriés pour des durées plus ou moins longues, des coopérants, des émigrés qui le sont devenus définitivement à un moment donné au fil du temps passé dans les pays où ils avaient choisi ou pu poser leur sac.
Mais je n'en ai pas vraiment connu qui politiquement aient voulu façonner la vie des autochtones, leurs cultures et leurs modes de vie et les déposséder de leurs Histoires en tentant de prendre les leviers du ou des pouvoirs locaux ! À moins qu'il y en ait eu en service « spécial » commandé.
Je n'ai pas vraiment rencontré qui étaient des migrants économiques nécessiteux tout au plus des rêveurs, des hommes et femmes dynamiques qui ne recherchaient qu'un nouveau cadre de vie souvent momentané, sans que cela soit définitif, ou encore qui voulaient utiliser de bons savoir-faire dans d'autres situations que celles « offertes » par la France, mais sans vouloir aucunement bouleverser les m½urs et croyances des peuples chez qui ils étaient allé vivre ou exercer leurs talents.
Quant aux plus aventureux, aux plus indigents qui s'égaraient et végétaient dans quelques ports, ashrams ou communautés ou situations particulières ils n'éprouvaient aucun intérêt pour les remodelages politico-culturels !
Pour le reste Pierre nous le partageons plutôt.
Amicalement.
(0) 

yanneutch Le Lundi 14 juillet 2014 13:46
Je ne conteste pas l'intérêt de l'histoire et des textes internationaux, ni même de travailler les relais (manifester devant les ambassades et consulats étant le strict minimum),
mais,
sans convaincre les gens ICI, cela ne sert à rien.
Je m'en suis expliqué à Hervé le Bévillon au sujet de traité de 1532 (son avis diverge avec celui de Mélennec), ou avec Marcel Texier et Per Lemoine au sujet du FUEN ou autres reconnaissances internationales,
admettons que tel ou tel comité Théodule à Bruxelles Vienne ou New-York déclare illégale l'occupation française en Bretagne, les Bretons seront les premiers à rire...
Donc pas de plan sur la comète, montrer le chemin, expliquer, oui.
Le reste (c'est comme tel ou tel qui nous pond une constitution tout seul dans son coin), c'est joli, intéressant intellectuellement, mais ça sert à rien d'autre.
(0) 

Paul Kerguelen Le Lundi 14 juillet 2014 13:58
@ PIERRE CAMARET
Peut-être aurais-je dû préciser entre parenthèse que le dernier paragraphe, celui sur les manifestations, était ironique...mais il me semblait que c'était évident.. je vois que non. Donc, je confirme, c'était bien ironique.... (voir plus haut)
En effet, comme je l'ai dis plus haut, le 27 septembre sera une manifestation de plus qui ne changera rien à mon avis... Cependant, j'y serai... je suis pour agir et si effectivement elle peux changer quelque chose.... mais sans y croire...
Maintenant comment procéder?
En Bretagne, il existe des partis bretons... des associations culturelles.. etc... les unir, quelques soient le bord politique, le but n'étant pas d'être concurrent, mais d'être complémentaire
Faire connaître auprès d'eux l'association que je propose de monter, dans la mesure ou elle n'est nullement concurrente, mais complémentaire...
Rassembler le maximum d'arguments et de documents appuyant nos dire (éléments historique, traités signés avec les autres états par la Bretagne ducale, etc)
S'appuyer sur les travaux des juristes internationaux tel que le Docteur Méllennec)
Voir avec ceux-ci les points sur lesquels il faut s'appuyer en priorité...
Monter un site internet et investir les forums (déjà des chaines télévisuelles, ceux des journaux, ceux des opérateurs..etc etc... afin de démontrer que le problème n'est pas uniquement question de folklore, mais aussi de droit et de respect des lois internationales par la france... et faire connaître le but de l'association que je propose de monter...
Oui cela demandera du temps, de l'investissement...
Il est clair que nous ne pouvons allez devant les juridictions internationales avec un dossier de trois pages...
Ensuite, une association veux dire plusieurs personnes... donc, qui dit plusieurs personnes dit plusieurs idées, plusieurs connaissance etc...
L'union fait la force...
Mais cela veux dire aussi un engagement, y croire, s'investir, et non baisser les bras avant de se dire que cela ne sert à rien et que rien ne changera...
(0) 

Léon-Paul Creton Le Lundi 14 juillet 2014 14:06
@ Tugdual.Radiguet
Pierre Camaret, Michel Prigent et moi échangeons de temps en temps et faisons partie d'un groupe de « ronchons », plus quelques autres.
Sur le dernier commentaire de Pierre Camaret nous sommes lui et moi absolument d'accord toutes manifestations « d'apparence » comme je les appelle, ne sont pas inutiles mais ne débloqueront jamais notre situation. Ce sont des « actes en bataille de polochons » comme je les nomme par rapport à ce qui serait nécessaire en Bretagne. Un coup de polochon n'a jamais enfoncè un clou...
Ce qui ne veut pas dire que manifs, batailles juridiques (sans fin) soient inutiles mais si l'on n'y pose pas d'actes fermes dans différents domaines : financiers, électoraux comme le boycott de toutes les élections, de désobéissance civile, de grèves…
Je vous laisse le choix d'en trouver d'autres !...
Vous faites preuves de détermination, de volonté de faire quelque chose et de disponibilité c'est déjà pas mal.
Un des problèmes de l'engagement militant, à quelque niveau que ce soit est qu'il ne peut se faire seul !!! Mais lorsque l'on se retrouve à plusieurs c'est de savoir « qui » nous entoure, ce qu'ils sont et sur « qui » l'on pourra compter …
(0) 

Paul Kerguelen Le Lundi 14 juillet 2014 14:11
@ yanneutch
Tout à fait d'accord!
Sans convaincre les gens ICI, cela ne sert à rien...
Celui qui nous pond une constitution tout seul dans son coin ne sert à rien s'il est tout seul...
L'union fait la force et seul, cela ne sert à rien..
Mais là ou je ne suis pas d'accord, si l'occupation de la Bretagne est déclarée illégale, les bretons ne seront pas les premiers à en rire...
D'après un sondage, 20% des bretons seraient plus ou moins favorable à une indépendance de la Bretagne...
Mais oui, il y a une "éducation" à faire... beaucoup de bretons ne connaissent pas leur histoire et ne savent pas que les traités sont illégaux... Or, si la france se réclament de ces traités pour déclarer la Bretagne française, pourquoi ne leur enverrions nous pas l'illégitimité de ceux ci?
(0) 

Paul Kerguelen Le Lundi 14 juillet 2014 14:23
@ Léon-Paul Creton
Une fois de plus, je suis d'accord...
c'est pourquoi je propose de créer une association...
Si un Breton refuse de payer les impôts français, cela fait rire.. mais si tous les bretons le font (on peux rêver!) les choses commencent à prendre une autre tournure!
L'union fait la force... et c'est ce qu'il faux faire... nous allier...
Dessus, nous sommes parfaitement d'accord...
Quant à la manifestation, "la bataille de polochons", comme je le disais plus haut, j'y serai quand même, comme les précédentes... mais sans croire au résultats... cependant, mieux vaux y aller que ne rien faire!
(0) 

SPERED DIEUB Le Lundi 14 juillet 2014 15:15
Yanneutch trugarez
Enfin il fallait que quelqu'un avec tout l'art et la manière le dise , vous êtes absolument réaliste ,contrairement à certaines personnes certes ,dont je doute pas leurs compétences ,mais leur problème c'est qu'ils voient la Bretagne de bien haut .Pire les bretons pourraient être les premiers a se révolter contre une décision internationale proclamant la Bretagne indépendante ,sans compter le fait qu'elle ne serait pas économiquement préparée ,par contre en ce qui concerne la réunification un tel verdict pourrait passer ,et être le début d'une prise de conscience populaire en ce qui concerne le bien fondé de l'émancipation
(0) 

Paul Kerguelen Le Lundi 14 juillet 2014 17:21
@ SPERED DIEUB
Alors, il n'est en rien nécessaire d'être ici et de vouloir la réunification, d'aller manifester pour...
pourquoi alors la vouloir? puisque la Bretagne est française... en tant que territoire français, la france peut tout à fait se réorganiser comme elle le veut... sans considération des velléités des uns et des autres...
En prenant ce raisonnement, surtout on ne bouge pas...et Ayrault à raison! il nous faut le Grand Ouest..!!! ce grand ouest dans lequel sera dissoute la Bretagne deviendra une région forte...
Soyons réaliste! à quoi bon bouger, vouloir que les choses changent!
Il est certains que ceux qui ont fait bouger les choses jusqu'à présent n'avaient en rien une vision haute de la Bretagne... mais pourquoi donc se sont ils lancé dans ce combat??? c'est vrai que grâce à eux, rien n'a bougé depuis le début du XXeme siècle!
Alors, restons seul dans notre coin, ne nous unissons surtout pas, rentrons dans le rang et acceptons que le 44 soit hors de Bretagne et appuyons le grand Ouest!
après tout! soyons réaliste! ça ne sert à rien de vouloir changer les choses! puisqu'elles sont comme elles sont....
23% de la population bretonne (sondage CSA plus ou moins favorable à l'indépendance... mais personne ne leur a donc dit que cela ne servait à rien??? pourquoi diable avoir cette idée saugrenue puisque la Bretagne EST française???
Je suis peut-être un idéaliste ayant une vision très haute de la Bretagne... mais je suis sur d'une chose!:
Si on se dit tous qu'il ne faut rien faire, que ce n'est même pas la peine de lever le petit doigt ne serait-ce d'1 millimètre... rien ne changera...
Alors restons en là et continuons tous autant que nous en sommes à juste écrire notre mécontentement...
Cela fait nettement plus avancer les choses....
Tenez! voilà même des arguments pour surtout, surtout ne pas bouger et ne rien faire!
a galon!
(0) 

SPERED DIEUB Le Lundi 14 juillet 2014 18:07
Tugdual
ma plij
Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit
(0) 

PIERRE CAMARET Le Lundi 14 juillet 2014 18:40
Leon Paul CRETON . Je pense a notre ami commun aux Philippines... Il a émigré et reussi tres bien . Serait il reste a Douarnenez , aurait -il aussi bien reussi .????? Il m'avait explique toute son histoire , son defi , ses doutes , son succes .
(0) 

SPERED DIEUB Le Lundi 14 juillet 2014 19:50
Glenmor disait Ce n'est pas par ce que la Bretagne n'aurait pas été indépendante qu'elle n'aurait pas vocation à le devenir ,et ce n'est pas par ce qu'elle a été indépendante qu'elle aurait vocation à le redevenir
En 1927 lors du congrès du PAB le discours était également tourné plus vers l'avenir que vers le passé,déclaration dans ce genre à défaut d'exactitude Qu'elle était belle la Bretagne de nos rois et ducs mais cette époque est révolue c'est son avenir que nous devons envisager
Ce qui est aussi certain que si l'on réactualiserait l'ensemble des anciens traités ,la carte territoriale de l'Europe voir du monde serait bouleversée .Par exemple par rapport à un traité se référant aux iles anglo normandes ,la Normandie n'est pas française ,la Bourgogne il me semble non plus Je ne veux pas me faire l'avocat du diable ,mais se référer excessivement à ce genre thématique peut amener la cause bretonne dans une impasse
La période que nous vivons est délicate et décisive en ce qui concerne la réunification ,la majorité de ceux qui y sont favorables ne sont pas forcément indépendantistes ,c'est un constat pas une opinion,donc le fait de corréler réunification et indépendance peut s'avérer dramatiquement négatif ,les nationalistes n'auraient t-ils pas du mettre cette revendication en sourdine le temps que les décisions définitives soient tranchées ????
(0) 

Paul Kerguelen Le Lundi 14 juillet 2014 21:04
@ SPERED DIEUB
Un dra bennak zo gwir!
être pour la réunification ne veux pas dire être pour l'indépendance... n'eo ket memes traoù!
Autre chose qui est une vraie questions et qui interpelle:
les nationalistes ne devraient ils pas se mettre en sourdine??? chaque chose en son temps... mais quand on sent le fruit mur, pourquoi attendre qu'il pourrisse sur pied???
Cependant, la question est légitime et interpelle.. et peux effectivement s'avérer négatif si la corrélation réunification/indépendance est faite...
Je l'avoues...
Je ne suis nullement contre ceux qui ne souhaite que la réunification, sans être indépendantiste... même si je l'avoue, je ne comprends pas forcément l'utilité de l'un sans l'autre (mais ça, c'est mon côté obtus)..pourquoi vouloir la réunification si on se considère français? la france peux alors se réorganiser au mieux de ce qu'elle pense bien pour elle...en tant que français, on devrait alors se réjouir d'une réorganisation qui permettrait d'être plus compétitive... que Nantes soit comprise dans un Grand Ouest comme le veux Ayrault ou non.
Maintenant, evit lâr gwir, que la france disparaisse, je n'en ai que faire!!! Plus elle est faible, moins elle à de quoi nuire à la Bretagne!!!
Je ne suis français que parce que la france à annexé la Bretagne...
Et ce baser sur les traités n'est pas regarder vers le passé... c'est au contraire regarder vers le futur...
Comme déjà dit plus haut, les traités restent valable tant qu'une des deux partie ne le décrie pas... en s'en réclamant, on donne un futur à la Bretagne...
Si effectivement les traités ne sont plus valable, la Bretagne n'est PAS française... ce qui sous entends que Nantes, qui était bretonne avant que Pétain la mette hors de Bretagne, redevient automatiquement bretonne...
Tout est une question de point de vue... et de savoir quelle est le futur que l'on veux lui offrir?
Faire partie d'un pays corrompu? ou prendre sa destinée entre ses mains??? Faire partie intégrante d'un pays qui se réclame des droits de l'homme, qui donne des leçon aux autres pays mais qui ne fait pour dans son propre territoire?? (dernier exemple en date, l'Ukraine ou la france demandait un respect des minorité nationale...)
Le tout est de choisir... et j'ai choisi mon camp...
@ PIERRE CAMARET
Chacun ses choix... j'étais en Suisse, ou je vivais plus que bien... J'aurai pu y rester, mais j'ai préféré revenir vivre en Bretagne, aller jusqu'au bout de mes convictions... J'ai choisi de vivre mes combats, même si je perds plus qu'énormément point de vue finance et rythme de vie (sans considérer vie personnelle)...
Mais j'ai choisi mon combat... je suis prêt à tout perdre pour lui...
(0) 

Alwenn Le Mardi 15 juillet 2014 00:40
"admettons que tel ou tel comité Théodule à Bruxelles Vienne ou New-York déclare illégale l'occupation française en Bretagne, les Bretons seront les premiers à rire..."
Une chose qui ne fait rire personne, c'est d'expliquer et de démontrer en quoi il y a un génocide (culturel) en Bretagne depuis la révolution française.
Montrer les textes de l'abbé grégoire et de barrère, et tout ce qui suit, si vous le faite d'une manière sérieurse et .. ilmplacable, personne ne va rire !
(0) 

PIERRE CAMARET Le Mardi 15 juillet 2014 01:41
Moi , j'etais en Bretagne , ou j'avais pris ma retraite ( il y a 20 ans ) a 64 ans .
Je ne m'y suis pas plu . Decu par l'environnement . A 64 ans 2 enfants Gwendollyn 14 ans , Erwan 8 ans , la retraite ne serait plus suffisante lorsqu'ils atteindront l'Universite . Travailler dans l' hexagone a 65 ans . Vous prenez la place d'un jeune . Depart en Nouvelle Zelande ou , Ingenieur , j'ai trouve un emploie quasiment immediatement ..
Mes enfants maintenant sont diplomes de grandes Universites .
Voys avez choisi votre combat , moi aussi ..... mais moi je ne veux rien perdre et tout gagner .
(0) 

PIERRE CAMARET Le Mardi 15 juillet 2014 03:05
Je viens de recevoir un Mail d'un ami US qui a vecu tres longtemps en France .
Sa Critique de la France est d'une totale franchise :
-Apres le Declin ...... la Decadence .
Je le tiens au courant du developpement ici .
(0) 

M.Prigent Le Mardi 15 juillet 2014 05:33
@ CDH
Je suis bien incapable de vous faire part de la réponse du comité des DdH de l'ONU au recours déposé en 2004 traitant de l'inéquité de la partition de la Bretagne, par Emile Granville, alors Pt de Bretagne Réunie.
Il est fort probable que ce recours ait été jugé irrecevable pour les mêmes raisons que j'ai évoqué plus haut même si régulièrement une représentante de l'ONU Mme Mc... remet un rapport plutôt accablant sur la situation des minorités y compris nationales en France, rapport totalement snobé par les médias français et par nos gouvernants.
La ligue française des DdH (et du citoyen ...Français) refuse elle aussi de soutenir ce type de revendication contraire à la Constitution.
C'est pour cela que furent créées il y a une quinzaine d'années le collectif pour la Démocratie et les DdH (Appel de Carhaix) et une autre (concurrente ?!) dont on entend plus parler.
@ LP Creton
Sa remarque concernant le zèle des étrangers et de leurs descendants à défendre le système jacobin à des fins personnelles plutôt que par conviction même s'il existait sous la monarchie s'est généralisé grâce au droit du sol accordé dès la Révolution.
La République française ne fait que reproduire les méthodes de "recrutement" de mercenaires utilisée par Rome qu'ils soient allogènes ou pas, l'objectif étant d'en faire des ardents serviteurs choyés par l'Empire.
Les propos de Leon-Paul sur les recommandations de Terra Nova à séduire l'électorat immigré, porteur d'avenir électoral pour la Gauche plus que le monde ouvrier sont absolument fondés.
Il y a 2 jours BFMTV nous parlait du décalage Franco-Allemand en matière d'emploi industriel (donc d'ouvriers):
En 2000: Allemagne et France, c'est 24% d'ouvriers.
En 2014: Allemagne 30%, France 13% (et l'on s'étonne de notre déficit commercial).
Il y a 2 jours, sur Boursorama, Mme Le Branchu, on se demande pourquoi, déplorait que 30% des cadres C (petits employés de la fonction publique) votait Front national et particulièrement dans les services sociaux, la CAF et les hôpitaux...lieux où tous les jours ils sont confrontés à la réalité sociale et démographique de la population française.
A Bérégovoy qui suggérait à Mitterrand de favoriser l'immigration européenne dans la perspective des futurs élargissement, ce dernier avait répondu: "L'Afrique est électoralement plus porteuse".
Il ne s'était pas trompé et il est certain que le fait migratoire est électoralement considéré comme un atout par le PS dans ce pays France où l'identité est une donnée secondaire voire contrariante.
Ayrault, maire de Nantes l'a bien compris de même que Johanna Roland qui préféra avant les municipales tenir un meeting électoral à Malakoff (un des 5 ou 6 quartiers sensibles de l'agglo) que de débattre avec ses concurrents à FR3, elle envisage d'ailleurs de promouvoir "la culture urbaine" de ces quartiers.
Ayrault a dépensé des dizaines de millions d'¤ pour rénover ces quartiers peuplés de nouveaux arrivants extra européens (Le Sillon de Bretagne, Malakoff, Quartier Nord avec Mosquée...) conséquence du statut de Nantes centre national des naturalisations comme Rennes l'est pour les demandeurs d'asile (Embarras des profs des écoles de Bruz contraint d'accueillir leurs enfants en classe).
On peut se demander si le PS ne mise pas plus sur les demandeurs sociaux que sur les productifs ouvriers dans leurs calculs électoraux en ces périodes de paupérisation.
(0) 

yanneutch Le Mardi 15 juillet 2014 12:40
Salud salud,
le vote à L'AN aura lieu le 23 juillet !
(0) 

Léon-Paul Creton Le Mardi 15 juillet 2014 14:36
PIERRE CAMARET c'est tout à fait évident que notre ami commun n'aurait pu faire à Douarnenez ce qu'il a créé au Philippines. De plus il y a épousé une jeune femme Philippine très jolie et s'y est établi.
Il appartient, comme vous Pierre, tout à fait à cette catégorie de Bretons qui s'en sont allés _ce n'est absolument pas une critique négative de ma part_ ailleurs exercer les talents impossibles ou difficiles à faire fructifier ici ; dans ce pays sclérosé, qui veut nous pondre, actuellement au XXI ème siècle une régionalisation en forme de semi abandon /dépendance.
Une forme de régionalisation dont j'ai imaginé la possibilité ici, il y a quelques temps : Une demi-autonomie trop tardive et insuffisante, lorsque Paris voudra de moins en moins nous rendre en partie ce qu'elle vole et a volé aux régions françaises durant des siècles. Laissant les régions sans industrialisation et les moyens économiques qui auraient dû être en place depuis longtemps et qui auraient pu assurer un développement autonome hier, et aujourd'hui un redressement sérieux et rapide des régions. Mais de plus, obligeant nos régions à la prise de plus en plus importante de charges, qu'elles assumeront elles-mêmes par l'impôt, sur le dos de leurs populations. Des régions qui porteront la responsabilité de leurs difficultés aux yeux de l'état et nos ennemis étatistes.
Plus ou moins autonomes, plutôt moins, seront ces régions appauvries par l'état parisien au fils des décennies et siècles. Vidées de leurs capacités passées et naturelles, de leurs industries, ou l'exploitation de leurs ressources naturelles sont abandonnées sans vraies contreparties hormis l'asservissement à l'aide sociale. Comme les mines, le textile dans le Nord, la métallurgie en Lorraine, la pêche et la marine marchande pour la Bretagne sans oublier les difficultés de notre secteur agro-alimentaire et par contrecoup de notre agriculture. L'on peut donc continuer longtemps de supputer sur l'existence du sexe des anges.
Oui merci LA PROVINCE pour vos services et sacrifices rendus (mais imposés) pendant tant de temps, le Grand Paris se porte bien et se portera encore mieux ! Cela d'autant plus en raison des différentes tractations qui ont eu, ou auront lieu entre députés lors des débats sur la loi de régionalisation. Je ne citerai qu'un élément de l'intervention au sénat du sénateur Pozzo di Borgo (que j'ai suivie) en soutien à la région Île de France et Grand Paris qui suggérait fortement à ses collègues de la nécessité du G.Paris et de l'Île de France d'avoir un accès à la mer…Et de se poser la question de savoir s'il ne fallait pas intégrer une part de la Normandie à la région Î d Fr. Nous pouvons en déduire que cette régionalisation ne sera que le projet d'une dictature « représentative » et non d'une Démocratie. Des éléments déjà bien mâchés depuis plusieurs années par Sarkozy et sa cour au moins dès 2007… Normands soyez plus que vigilants !...
Et maintenant les débats à l'assemblée sur cette mascarade décentralisatrice, seront censurés. Inaccessibles aux citoyens, quelle farce !
Paris peut continuer, ne trouvant en face d'elle que le troupeau servile des élus bêlant sur leurs/nos malheurs, mais toujours soumis et si peu actifs, s'accrochant toujours à leurs avantages et intérêts personnels !
En fin, je ne pense pas Pierre, que l'immigration bretonne dans divers pays soient un danger pour ces peuples, bien au contraire dans la plupart des cas. Il en va tout autrement avec l'immigration que l'on « reçoit »…L'on est en droit de se poser au moins la question, au delà des discours hypnotiques qui nous sont servis sur le mot « ouverture », de plus en plus vide de sens ; et de la culpabilisation des Peuples de France, utilisée sur tous ces sujets pour « casser » toute velléité de contester des choix mortifères à terme. Culpabilisation aussi du peuple français préconisée par la CIA, pour lui faire admettre l'envoi de troupes française en Afghanistan…et ailleurs !
@ Michel Prigent
Vous avez tout dit…ou presque. Je n'ai rien à ajouter…
Pour l'instant…
(0) 

yanneutch Le Mardi 15 juillet 2014 18:57
Quand nous parlions de superstructure, je rapelle qu'il y eut une et qu'elle a fait "pshit" : la plateforme "Libérons les Energies / Appel de Pontivy"
Cette organisation alliant au départ des partis politiques variés (du Parti Breton aux Verts) et d'autres orgas telles que Kevre Breizh.
Elle a connu son point d'orgue / chant du cygne lors du forum citoyen de Nantes le 15 juin 2013. Il serait louable que les responsables de cette coalition nous expliquent les raisons de son sabordage.
Concernant les demandes d'expertise sur les traités : c'est louable en termes pédagogiques (exemples historiques), mais c'est tout. Les conventions internationales contemporaines ont plus de portée.
On a parlé de 2004, il y a eu un recours en 2007... quid de ces recours ? Et qu'a-t-on fait après ?
Là est la véritable question, dans la mise en perspective (prévoir le coup d'après !!!) et travailler dans la continuité et non plus au coup par coup. D'ailleurs l'AN voter la loi sur la délimitation des régions le 23 juillet et je ne vois rien venir...
Concernant le décalage entre le sentiment que nous avons d'être en territoire occupé et le sentiment que les gens en ont, c'est réel: quand des affiches le proclamant ont été collées, les gens rigolaient...
Le FUEN a fait une déclaration soutenant la réunification bretonne, c'est bien, mais sans reprise locale ça ne ramène pas grand chose.
(0) 

PIERRE CAMARET Le Mercredi 16 juillet 2014 00:12
Leon Paul CRETON .Biensur j'aime voyager , et ai fait voyager mes enfants . Je pense que les voyages font partis d'un "programme d'education "plus de contact avec d'autres cultures , amene plus de tolerance .
Je disais ( et je cherchais une occupation quand j'ai pris ma retraite en Bretagne ) d'organiser les departs de qq... centaines de Bretons chaque annee pour 3 a 5 ans et les suivre et les faire revenir mais ... peu d'audience .
Ces Messieurs organisent une decentralisation pour eux - dans leur fonction de pensee , pour engranger les dividendes politiques plus tard ..... pour rendre le pays plus fort , economiquement mieux organise ..... ,disent ils ,je dis BULLSHIT.
Je le redis : leur cerveau est different et ils raisonnent completement differemment.
Un exemple : Suis quand meme etonne par l'attitude JYLD a la question est -il Breton , Je repondrai NON il est Socialiste Francais .Cette hierachie PS que je ne comprends pas beaucoup avec des poids lourds a l'Ouest comme JMA et AUXIETTE , qui semblent a priori dicter , leur politique en la matiere au President . ??????
Lasse , je dirai laissons courrir vers le MUR . Le Casse gueule ........ les ruines et bien après , on rebatira sur les Ruines ,lorsque l'on aura virer ces gens la . Observons , identifions , nos amis , identifions nos ennemis voyons leur strategie et leurs buts .
Tout cela est grotesque , navrant . Je dois a mon Pere le combat pour la LA Bretonne.
Ceux qui nous gouvernent actuellement , ne nous gouvernerons pas toujours .
(0) 

p. louarn Le Mercredi 16 juillet 2014 05:04
Maintenant il faut convaincre le 44 et ses habitants.
Il est là l'enjeu. La Bretagne c'est déjà fait à 55%-94%.
Pinault, Bolloré, Leclerc ... je pense qu'ils penchent du côté réunification. Inutile de les ennuyer, ils sont assez malins.
Une manifestation à Nantes c'est le meilleur truc. Avec un maximum de culture, binious, bombardes, etc ... Surtout pas de violence. Les bonnets rouges devraient maintenant rester en retrait.
L'idéal serait un festival style Lorient.
Surtout pas de division politique gauche, droite ...
L'UMP est en train de profiter des divisions du PS. Dagorn la républicaine est maintenant à fond pour la réunification. Le Drian a changé d'avis et court derrière, eh bien tant mieux.
Les politiques qu'il faut interpeller sont dans le 44. Ils ont un but : conserver leurs mandats. Si des sondages dans le 44 menacaient leurs mandats au motif d'une mauvaise fusion, ils rejoindront le bon côté ( ex les députés, maire Nantes, adversaires, etc ... ). Auxiette, 74 ans est un personnage désastreux, c'est le représentant idéal pour couler les Pays de Loire.
.bzh est financé par loire_atlantique.fr.
C'est un jeu d'échec. Le Poitou et Le Limousin ont bien aidé. La Loire Atlantique ne veut pas du Centre. Le Centre ne veut pas de Paris. A terme ils pourraient bien ne plus s'entendre en Pays de Loire.
Valls a aussi une sensibilité régionaliste - il parle Catalan.
(0) 

PIERRE CAMARET Le Mercredi 16 juillet 2014 11:15
VALLS est regionaliste en Espagne ,
mais il est jacobin en France.
D'ou vient ce VALINI dont on entend soudain parler ????
(0) 

eugène le tollec Le Mercredi 16 juillet 2014 12:20
C'est de la belle émigration...Valls n'a plus à fuir le régime franquiste..il peut donc retourner en Espagne...idem pour l'autre Mussolini est mort depuis longtemps...idem l' autre ( je ne sais plus son nom)
(0) 

Louis Le Bars Le Mercredi 16 juillet 2014 15:22
Information importante : "Réforme territoriale: les nouvelles régions pourraient fusionner après 2016 "
Le gouvernement veut laisser l'épée de Damoclés Bretagne-Pays-de-la-Loire pour étouffer les volontés de réunification. Cela permet aussi d'empêcher aux départements des Pays-de-la-loire d'utiliser le droit d'option entre 2016 et 2019 (notons que le délai se rétrécit).
Très clairement, la non-réunification de la Bretagne est une OBSESSION du gouvernement Valls-Hollande.
"Dans la nouvelle carte dessinée et approuvée par les seuls députés socialistes mardi, trois régions, Bretagne, Pays-de-la-Loire et Centre, restent seules, faute de consensus sur une fusion Bretagne-Pays-de-la-Loire ou une fusion Pays-de-la-Loire-Centre. "Il faut que la logique puisse aller à son terme si le débat parlementaire ne le permettait pas", a résumé M. Da Silva."
(0) 

SPERED DIEUB Le Mercredi 16 juillet 2014 17:20
Enfin un article de la presse française qui nous est plutôt favorable Mais globalement je trouve que (le point) est d'une qualité meilleure que la moyenne
(0) 

Angel Guédé Le Mercredi 16 juillet 2014 20:33
je pense que la mobilisation devrais se faire devant l'Élysée.
mais il ne faut pas être trois personnes;je pense que cette réunification aurais plus d'impacte devant la maison à flamby.
(0) 

CDH Le Vendredi 18 juillet 2014 09:46
@yanneutch
L'action de 2007 que vous évoquez est-elle l'envoi d'un dossier d'information au Comité des droits économiques, sociaux et culturels de l'ONU dans le cadre de l'examen périodique par ce dernier de la situation de la France?
Concernant le recours de 2004, que suggérez-vous de faire pour amener Bretagne Réunie à donner des informations précises sur cette action et ses éventuelles suites?
(0) 

Bernez Moulleg Le Jeudi 21 août 2014 19:06
Je suis un breton de Norvege. Je serai la le 27 septembre avec le drapeau breton et aussi norvegien. La norvege nous supporte!
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 6 multiplié par 0) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons