Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
13 août 2010, Bretons et Catalans unis dans l'hommage à Lluis Companys devant la villa Ker Imor Vad
13 août 2010, Bretons et Catalans unis dans l'hommage à Lluis Companys devant la villa Ker Imor Vad
- Appel -
Rassemblement de soutien à la Catalogne à La Baule le 14 octobre
Le Centre de Recherche et Diffusion de l'Identité Bretonne se joint au collectif Bretagne-Catalogne/Breizh-Catalunya qui appelle tous les démocrates à se rassembler à La Baule le mercredi 14 octobre à
Hubert Chémereau pour ABP le 7/10/15 10:34

Le Centre de Recherche et Diffusion de l'Identité Bretonne se joint au collectif Bretagne-Catalogne/Breizh-Catalunya qui appelle tous les démocrates à se rassembler à La Baule le mercredi 14 octobre à 18 h. Ce rassemblement vise à témoigner du soutien des démocrates bretons à Artur Mas l'actuel président de la Generalitat de Catalogne qui est convoqué par la justice espagnole pour «désobéissance». Il est accusé d'avoir organisé une consultation populaire sur l'indépendance de la Catalogne qui mobilisa 2,3 millions d'électeurs suite au refus par le gouvernement de Madrid d'un référendum d'auto-détermination. On peut se demander si la date de sa convocation fixée au 15 octobre a été choisie au hasard quand l'on sait que cela fera 75 ans jour pour jour que le sinistre Franco faisait fusiller Lluís Companys, premier président élu de la Generalitat.

L'hommage des Bretons et des Catalans à La Baule en 2010

En 1940, Lluís Companys avait, comme d'autres personnalités catalanes, trouvé refuge à La Baule. C'est dans la villa Ker Imor Vad où il séjournait que la Gestapo l'arrêta le 13 août 1940. Il vécut ainsi ses derniers moments en homme libre sur la terre de Bretagne. Le 13 août 2010, le CREDIB et l'Institut Culturel de Bretagne ont été à l'origine de l'hommage breton pour les 70 ans de l'arrestation de Lluís Companys par la Gestapo.

(voir le site)

Ce jour là, lors de son allocution, le vice-président de la Generalitat d'alors, J.L. Carod-Rovira, souligna que « tuer le président de Catalogne était une manière symbolique de tuer aussi une nation ». Au moment où était dévoilée la plaque qui rappelle le souvenir de son arrestation au 5 de l'avenue de Ploërmel, deux sonneurs du Pouliguen lui rendirent hommage au nom du peuple breton en présence du maire de La Baule et d'élus baulois. (voir le site)

75 ans plus tard, la commission catalane pour la dignité rencontre toujours les pires difficultés dans la réhabilitation judiciaire de Companys et l'accès aux archives de l'État espagnol.

Rendez-vous au début de l'avenue de Ploërmel près du monument offert par la Generalitat de Catalogne pour rappeler le souvenir du premier président élu de la Catalogne en terre bretonne.

Voir aussi :
Hubert Chémereau est correspondant de l'ABP à Saint-Nazaire. Il est historien et auteur d'articles dans ArMen, Chasse Marée, Place Publique (édition de Nantes).
Voir tous les articles de de Hubert Chémereau
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 8 multiplié par 8) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons