Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Chronique -
Ayrault devra venir à Carhaix
Carhaix est, certes, le symbole de la contestation bretonne, mais aussi du rassemblement breton : les Bretons s’y sont affirmés pour ce qu’ils sont.
Simon Alain pour Université Populaire de Philosophie Bretonne (UPPB) le 3/12/13 11:45

Carhaix est, certes, le symbole de la contestation bretonne, mais aussi du rassemblement breton : les Bretons s'y sont affirmés pour ce qu'ils sont.

La possible venue de Jean-Marc Ayrault à Rennes n'a aucun sens, car il ne s'est rien passé à Rennes. Autrement dit, tout ce qui pourra être dit ou signé prochainement à Rennes n'aura aucune portée dans le reste de la Bretagne.

Il faut aller au c½ur, c'est-à-dire là où le c½ur bat. Ce serait tout à l'honneur d'un premier ministre qui dit bien connaître Sarzeau ou Pontivy.

C'est une question de reconnaissance. De Gaulle avait fait le déplacement à Quimper et Giscard à Ploërmel. Nous attendons Jean-Marc Ayrault à Carhaix.

L'enjeu n'est pas qu'économique ou culturel. Il est symbolique. C'est toute une population qui a été privée de parole en 1532 et après. Ne pas l'entendre aujourd'hui serait incompris.

Simon Alain

Simon Alain est l'auteur de huit ouvrages publiés aux Editions Yoran Embanner. Il a créé dans le cadre de "Breizh-ImPacte" en 2012 une « Université Populaire de Philosophie Bretonne ».
Voir tous les articles de Université Populaire de Philosophie Bretonne (UPPB)
Vos 2 commentaires
Nono Fik Le Mardi 3 décembre 2013 14:10
Me concernant, Carhaix, Rennes, Nantes ou Lanneufret, je m'en fou complètement, du moment qu'il vient en Bretagne avec respect et surtout avec les bonnes réponses à nos revendications !
(0) 

jakez GAUCHER Le Mardi 3 décembre 2013 19:52
Oui, on s'en fout: que Ayrault reste dans son palais parisien, lui le suppôt des PdL... C'est à nous tous, Bretons et Bonnets Rouges de nous rassembler et nous concerter pour mettre noir sur blanc nos doléances . Et quand ce sera fait, avec Christian Troadec et ceux qui le soutiennent , nous pourrons dire ce que nous voulons:TOUT A ETE DIT, CRIE, CHANTE à Karaez samedi.
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 2 multiplié par 7) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons