Il fait bon vivre en Bretagne

-- Société --

Chronique de marc Patay Lejean

Publié le 5/07/14 22:45 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
34564_1.jpg
source OCDE

C'est en tout cas l'avis de l'Ocde (1) qui a comparé récemment 362 régions de 34 pays riches (membres) sur son site interactif consacré au « bien-être » (2). L'organisation internationale a passé 362 régions au crible de huit critères concourant à la qualité de vie, notés de 1 à 10. En France, la Bretagne (5) rafle la première place pour l'éducation et l'engagement civique (participation aux élections) et se classe bien pour l'environnement et la sécurité.

Les conclusions de cette enquête sont reprises notamment par le Figaro, article de Fabrice Nodé-Langlois du 24/06/2014 (3) et par Fr3, article de Leïla Marchand du 27/06/2014 (4).

Notez que compte tenu de notes similaires (exæquos), le rang ne reflète qu'imparfaitement la situation de la région. Il faut donc s'attacher davantage à la note qu'au rang.

La sécurité : 9,4/10

La Bretagne est classée 6e; en fait a la 3e note étant donné les ex-æquos, dans le peloton principal, avec une moyenne d'un meurtre pour 100 000 personnes. Dans le monde, la Bretagne est aussi plutôt en tête, dans le top 31% des pays développés.

L'engagement civique : 9/10

Les Bretons sont les citoyens les plus civiques de France : 84,7% des électeurs sont allés voter aux dernières élections présidentielles. Ce qui situe la Bretagne dans les régions de tête de l'OCDE.

L'éducation : 8,5/10

Comme indiqué ci-dessus, en terme d'éducation, là encore, la Bretagne est tout simplement la première région de France ! car 84,3% des actifs y ont au moins, un niveau d'études secondaires.

Les services : 8,1/10

l'OCDE ne mesure que l'accès au haut-débit internet. Dommage ! La Bretagne arrive 13e, avec 73,7% de foyers connectés. En fait, seule l'Île-de-France, première, se détache nettement du reste des régions.

La santé : 8,1/10

Deux indicateurs sont pris en compte : l'espérance de vie à la naissance et le taux de mortalité. Ils sont, en Bretagne, respectivement de 81 ans et 7,4 décès pour 1000 personnes. Au niveau santé, il vaut mieux habiter en Île-de-France qu'en Bretagne (au 17e rang). Mais comparée aux autres régions de l'Ocde, la Bretagne reste bien placée, dans le top 28% des pays développés.

L'environnement : 7,2/10

Malheureusement, l'OCDE ne mesure que la pollution de l'air, en particulier le taux de particules. Sur ce critère, la Bretagne est en France, au deuxième rang, devancée par le Limousin.

L'emploi : 6,3/10

Au moment de l'étude, la Bretagne était 4e sur 22 régions. Environ 64% de la population active travaille et le chômage est à 7,9%. Bien placée en France, la Bretagne se situe plutôt dans la moyenne des pays de l'Ocde (développés).

Les revenus : 5/10

En Bretagne, le revenu disponible par ménage est d'environ 13 400 ¤ par an. Ce qui le place au 12e rang de France et, quand même … un peu au dessus du revenu médian Ocde.

Il y a donc quelques lacunes dans cette enquête, concernant la situation de l'environnement et l'accès aux services, mais dans l'ensemble la Bretagne s'en sort avec les honneurs aussi bien en France que comparé aux autres régions et pays de l'OCDE, dont il faut rappeler qu'ils sont riches et développés.

En outre, dans cette enquête, l'Ocde cite des régions d'autres pays dont les résultats sont similaires à ceux de la Bretagne, à savoir : le Pays de Galles, la Suède (ouest), le Canada (New Brunswick), la Finlande (Helsinki-Usimaa), ce qui n'est pas pour nous déplaire …

Note

Voir aussi mon article Abp : "La Bretagne se distingue …selon l'Insee" du 25/11/12

1. Ocde : Organisation de coopération et de développement économiques, dont le siège se trouve au château de la Muette à Paris.

2. (voir le site)

3. (voir le site) et (voir le site)

4. (voir le site)

5. Il s'agit de la Bretagne administrative


mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1325 lectures.
logo
Informaticien, marié, aime l'écriture (prose poétique, essais, traduction), la langue bretonne, l'histoire, de la Bretagne en particulier, etc
Vos 6 commentaires
andré Gilbert
2014-07-05 23:05:47
quelle Bretagne ??
B4 ou B5 ?
(0) 
mikael
2014-07-06 06:05:59
A craindre que ce soit sans le 44 !
(0) 
Iffig Cochevelou
2014-07-06 12:15:05
Mais les résultats seraient encore bien supérieurs avec une Bretagne réunifiée
La réunification c'est notre problème , quand on présente les chiffres irlandais ce sont ceux de la République d'Irlande et non pas ceux de l'ensemble de l'Irlande .
(0) 
Reun Allain
2014-07-06 22:11:46
Lorsqu'on parle de « qualité de vie » à un Français moyen et encore plus particulièrement à un « parisien moyen », il pense automatiquement vacances sur la Côte d'Azur.
Si vous lui proposez de quitter sa région pour aller travailler vers la Méditerranée, vendre le pavillon de banlieue, déménager la famille, scolariser ses enfants dans les meilleurs établissements du secteur, là les vrais questions commencent par se poser et la réponse n'est plus du tout à la hauteur de l'attente.
Il faut se rendre à l'évidence, si le littoral méditerranéen attire le vacancier ou le retraité ce n'est pas l'endroit plébiscité pour assurer l'avenir d'une famille sur le long terme.
Plutôt que de raisonner en terme de loisirs d'été, la Bretagne fait partie des pays qui ont les meilleurs atouts pour une vie de famille active à l'année.
On appréciera la première place dans l'hexagone en matière d'éducation, ce qui est fondamental pour les entreprises désireuses d'attirer les cadres soucieux de l'avenir de leurs jeunes enfants. Pour l'enseignement supérieur l'IdF continue encore de phagocyter les meilleures places mais au-delà du bac les étudiants sont supposés être mobiles au-delà des diverses frontières.
Certains décideurs sont tentés de réduire les budgets éducatifs en Bretagne en faveur des régions dites « défavorisées ». Ceci est un leurre, car lorsqu'on observe les coûts par élève c'est encore la Bretagne qui truste les meilleurs résultats
< (voir le site) >.
Moralité la Bretagne affirme doublement sa supériorité en matière d'éducation. Ceci serait expliqué par une part plus importante de l'enseignement privé qui tout en donnant une bonne qualité d'enseignement assure une dépense moindre par élève que l'enseignement public.
Le challenge des années à venir sera de conserver ces places d'excellence.
(0) 
Ed du
2014-07-07 19:01:33
De quelle Bretagne parle-t'il? C'est une blague!!!
(0) 
PIERRE CAMARET
2014-07-07 23:28:51
Reun ALLAIN . Je ne suis pas d'accord dutout .
Mais je renonce , trop long pour epilogue.
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 5 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.