Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Chronique -
Le déplacement de la latéralité droite-gauche en France
Le dépassement de la latéralité gauche-droite en France Les récentes élections grecques ont conduit à une alliance entre la gauche dite radicale Syriza (soutenue par les deux Fronts français de Gauche
Yves-François Le Coadic pour ABP le 8/02/15 17:56

Le dépassement de la latéralité gauche-droite en France

Les récentes élections grecques ont conduit à une alliance entre la gauche dite radicale Syriza (soutenue par les deux Fronts français de Gauche et National) et la droite radicale du parti "les Grecs indépendants".

Confrontés à cette alliance contre nature, les partis français dits de la nouvelle gauche font assaut d'hypocrisie pour la faire accepter à leurs militants. Au Parti de Gauche français : "Nous sommes pour un soutien raisonné... On ne condamne pas cette alliance, mais on ne se sent pas non plus liés". Chez les Verts français, «C'est une coalition, pas une alliance". Au Parti Communiste français, on parle "d'alliance de circonstance de Syriza avec le parti des Grecs indépendants. Elle ne masque pas de réelles divergences mais affirme aussi un refus partagé de l'austérité".

On ne peut que s'étonner de trouver dans une gauche qui se dit nouvelle tant d'opportunisme et si peu de franchise. Bonjour la démocratie des couleuvres à avaler !

C'est probablement pour préparer l'alliance future de Mélenchon avec Dupont-Aignan et/ou Le Pen qu'une responsable du Front de gauche, reconnaît construire "des outils politiques qui dépassent la latéralité droite-gauche". Voilà alors le nouveau concept politique qui va permettre à la nouvelle gauche de se dédouaner (voir figure). Concept emprunté à la biologie humaine et animale, la latéralité (ou latéralisation) est l'importance du sens gauche-droit du corps dans la position ou le fonctionnement de certains organes ou membres. L'importance du sens gauche-droite du corps politique, cette latéralité droite-gauche doit donc être dépassée pour gouverner les peuples. Dont acte.

Cette latéralité va-t-elle être aussi dépassée en Bretagne pour les partis bretons ?

Document PDF le_de769passement_de_la_late769ralite769_gauchedroite.pdf . Source :
Yves-François LE COADIC Youenn-Fañch AR C'HOADIG
Voir tous les articles de de Yves-François Le Coadic
Vos 4 commentaires
SPERED DIEUB Le Dimanche 8 février 2015 20:01
Je ne suis pas prophète ,mais dans la perspective d'une évolution négative de la situation économique et sociale dans l'hexagone ,voici ma prospective concernant en parallèle l'évolution politique
Effondrement du PS et de l'ump,et grande surprise scission du front national qui verra apparaitre une tendance jacobine de gauche avec Marine LE Pen et le chevènementiste Philippot ,et de l'autre le canal historique avec l'ancien !, Marion Maréchal et Gollnish Ce concours de circonstances va être très favorable à la montée en puissance de Mélenchon sur la base d'une coalition front de gauche ,une partie des verts, l'aile gauche du PS? voir des membres de l'UMP et surtout la tendance bleu Marine du front nationale ,cette dynamique verra aboutir l'avènement de la sixième république sur la base d'un national socialisme à la française ,régime dictatorial ,l'heure sera au fanatisme , à l'incitation à la haine , et la répression contre tous ceux qui seront désignés ,ennemis de la république ,pas besoin d'être devin pour savoir que les défenseurs des minorités nationales en particulier les bretons seront les premiers visés Cette période réplique de la terreur dont se revendique le fils des lumières ne durera pas longtemps car l'effondrement économique ne fera que s'accélérer ,et aussi car ce régime sera honni des pays étrangers ,cependant je crains que cette courte période fera couler beaucoup de sang ,mais après l'hiver vient le printemps ,cependant que restera t-il des forces vives et des défenseurs de la Bretagne ?
Ce n'est bien entendu qu'une hypothèse qui j'espère ne se réalisera pas ,mais c'est pour vous faire comprendre qu'il faut être vigilant
(0) 

Emile Le Berre Le Dimanche 8 février 2015 21:10
La notion de gauche droite n'a plus de sens aujourd'hui. L'oligarchie nomade, prédatrice et cosmopolite, et leurs portes serviette( élus) ont fait sission avec les peuples.
Le clivage est maintenant entre ces 2 camps. Cette oligarchie veut la destruction des peuples, elle veut des particules élémentaires sans attaches, sans traditions pour continuer à vendre toujours plus ses produits pour compenser les frustations générées.
Mais ces libéraux économiques ont besoin de crééent les conditions sociétales, c'est le rôle de la gauche libertaire qui va mené les luttes pour préparer le terrain en détruisant les solidarités pour glisser vers l'individualisme.
Voyons ce qu'écrivait Philippe Val, personnage de gauche bien connu, dans un éditorial de charlie hebdo : "Car, et l'on est fatigué de le rappeler, la gauche est libérale. C'est son identité. C'est à ça qu'on la reconnait. [...] Initialement, [le mot gauche] voulait dire : réappropriation de leurs corps par les individus, diminution des contraintes. [...] Parler d'une gauche antilibérale, c'est aussi con que de dire que l'eau bout à zéro degré ou qu'elle gèle à cent." Charlie hebdo, 29 aout 2007.
(0) 

Pôtr ar skluj Le Lundi 9 février 2015 08:19
J'approuve entièrement les analyses d'Émilie Le Berre. Une observation au passage, tout de même : le FN est profondément libéral ; contrairement à ce qu'il veut faire croire à ses électeurs qui, eux, savent que le libéralisme est un danger pour la France.
(0) 

SPERED DIEUB Le Mardi 17 mars 2015 20:58
Dernière nouvelle une bonne !!!
http://actu.orange.fr/politique/quand-patrick-buisson-conseillait-jean-luc-melenchon-magic_CNT0000008kM0Z.html
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 8 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons