Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Dépêche -
Le Rapporteur Public se prononce contre Caroline Ollivro
On vient d'apprendre que le Rapporteur Public au prés du Conseil d'État (anciennement le Commissaire du gouvernement) s'est prononcé contre la réhabilitation de Caroline Ollivro et contre ses
Philippe Argouarch pour ABP le 15/05/09 8:59

On vient d'apprendre que le Rapporteur Public au prés du Conseil d'État (anciennement le Commissaire du gouvernement) s'est prononcé contre la réhabilitation de Caroline Ollivro et contre ses droits de remboursements de ses frais engagés lors des municipales de Rennes. La décision finale du conseil d'État, qui en général suit celle du rapporteur, sera rendue publique en juin prochain. Caroline Ollivro perdrait alors son poste de conseillère municipale et serait inéligible pour la durée d'un an mais éligible pour d'autres mandats. Elle devra alors payer la totalité des 80 000 euros des frais de campagnes sans aucun remboursement de l'État. Jean-Marie de Queinoz, responsable du comité de soutien pour Caroline Ollivro rappelle qu'on peut l'aider en visitant le site www.rennes-modem.fr

Philippe Argouarch

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1997 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Voir tous les articles de de Philippe Argouarch
Vos 1 commentaires
Ghildas Durand Touz, Dr Le Mardi 31 août 2010 23:27
Il me semble écoeurant que l'on casse une jeune femme mère de famille sur des subtilités aussi ... subtiles ! On s'en souviendra. Madame Ollivro entreprenait un courageaux combat contre une politique très très louche de circulation et non-circulation dans Rennes, et tout autant louche de stationnement et non-stationnement. Qu'est-ce qui se cache là dessous ? Les magouilles vont nous permettre de le savoir. Et, en plus, je, Gh. D.T., ne suis pas du Modem. Mais tout ceci n'est que preuve de décadence. Bretagne y survivra !
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 3 multiplié par 8) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons