Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Conference -
Les Bagnards du canal de Nantes à Brest
Conférence par Jean Kergrist. La tranchée de Glomel (22), saignée de 23 mètres de profondeur sur 3,2 km de long, a été percée par des déserteurs de l'armée royale, sous la Restauration. Le projet remonte à Vauban, la décision et le tracé à Napoléon.
Mikaël Le Bihannic pour Skol-Uhel Ar Vro / Institut Culturel de Bretagne le 21/11/08 4:20

Les Bagnards du canal de Nantes à Brest par Jean Kergrist.

Le jeudi 27 novembre à 18 heures, salle de réunion de l'Institut Culturel de Bretagne - Château de l'Hermine - 6, rue Porte Poterne à Vannes.

La tranchée de Glomel (22), saignée de 23 mètres de profondeur sur 3,2 km de long, permettant aux bassins versants de l'Aulne et du Blavet de communiquer par le Canal de Nantes à Brest, a été percée par des déserteurs de l'armée royale, sous la Restauration. Le projet remonte à Vauban. La décision et le tracé à Napoléon.

Ce travail titanesque, destiné initialement à désenclaver la rade de Brest en cas de blocus anglais, a été réalisé de 1823 à 1832. Près de 4.000 bagnards vont passer par ce chantier, vivant dans des baraquements provisoires construits en plein champ. Une cinquantaine de gendarmes les surveillent. Une trentaine d'administratifs les encadrent. L'époque est fertile en rebondissements politiques. Tous ont leur répercussion dans ce quadrilatère de bois et de champs.

Ministres, préfets, maires, directeurs, ingénieurs, comptables... vont échanger des milliers de lettres. Les "Trois Glorieuses" de 1830 vont provoquer la plus grande évasion du siècle. 250 bagnards vont marcher sur Pontivy.

Jean Kergrist a compulsé aux archives tous ces documents dont il a tiré deux ouvrages. Il se propose d'en projeter sur écran les passages les plus significatifs, car cette conférence est aussi conçue comme une introduction à la lecture des documents d'archives.

Renseignements : 02 97 68 31 10.

Voir aussi :
L'Institut Culturel de Bretagne est chargé de développer et de diffuser la culture bretonne "sous toutes ses formes" depuis 1981. La pluridisciplinarité, qui fait de l'institut une "université populaire de la culture bretonne" se traduit par une organisation en dix-sept sections.
Voir tous les articles de Skol-Uhel Ar Vro / Institut Culturel de Bretagne
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 6 multiplié par 2) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons