Les drapeaux français et breton ensemble en Catalogne au championnat d'Europe d'athlétisme, un symbole !
Communiqué de presse de Bretagne Réunie

Publié le 5/08/10 8:30 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

L’association Bretagne Réunie salue les performances de l’équipe de France d’athlétisme au Championnat d’Europe à Barcelone le week-end dernier.

Elle s’associe aux supporters bretons présents dans le stade qui, pour soutenir les athlètes français ont hissé haut, devant les télévisions européennes, à la fois le drapeau national français et le drapeau breton.

Bretagne Réunie voit dans ce symbole des deux drapeaux mis en avant pour encourager les athlètes français, lors d’une rencontre sportive européenne en Catalogne, dans une des régions les plus dynamiques d’Espagne, la nécessaire addition des identités et des fiertés, atout incontestable en cette période de globalisation.

Bretagne Réunie souhaite qu’il soit de plus en plus possible en France de conjuguer ainsi les identités régionales avec l’identité nationale et européenne. Dans cet esprit, Bretagne Réunie continuera à s’investir pleinement pour que la Loire-Atlantique retrouve sa région d’origine, la Bretagne, et lui donne les moyens d’une nouvelle puissance à la hauteur des enjeux européens de demain.

Paul Loret

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1876 lectures.
logo
Fondée en 1980, l'association Bretagne Réunie, Comité pour l'unité administrative de la Bretagne, régie par la loi de 1901, se donne comme but la reconnaissance comme collectivité territoriale d'une région Bretagne formée des actuels départements des Côtes-d'Armor, du Finistère, de l'Ille-et-Vilaine, de la Loire-Atlantique et du Morbihan. L'association se définit comme démocratique, unitaire et apolitique. Elle agit pour et dans le respect des droits de l'Homme et des libertés fondamentales. Bretagne Réunie BP 49032 44090 Nantes/Naoned cedex 1
Vos 7 commentaires
herve leray
2010-08-31 23:27:40
Faire des communqués c'est bien, mais faire des communiqués à toutes les sauces et hors sujet, est ce bien utile ?
(0) 
Ronan
2010-08-31 23:27:40
Vraiment, je trouve HORS SUJET ce communiqué de Bretagne Réunie.
Comment l'association envisage-t-elle de relancer la réunification alors que la réforme territoriale semble morte désormais, que le président du Conseil général Patrick Mareschal est sur le départ et que le Conseil régional de Bretagne ne fait pas de zèle ? C'est cela qui nous intéresse !!!!
Au passage, précisons qu'aucun Breton n'a participé aux championnats d'Europe d'athlétisme....
(0) 
bernard guyader
2010-08-31 23:27:40

Consternant ...cependant ceci explique celà ... " comment en sommes nous arrivé là ?" B.G.
(0) 
Herve Le Borgne
2010-08-31 23:27:40

Comme d'habitude, cocorico sur cocorico, on ne peut même plus savoir qui a gagné une épreuve d'athlétisme, tout ce qui compte ce sont les performance des Français (TF1 et A2 en particulier.
Mais qu'irions nous faire dans cette galère? Encore un communiqué de ce style et je quitte BE.
PS : merci de réécrire la dernière phrase de la fenêtre de commentaire en caractères lisibles et plus petits de façon à ce que le bouton "envoyer" apparaisse sur tous les écrans.
(0) 
Herjean michel
2010-08-31 23:27:40
Désolent c'est honteux,que va faire Bretagne Reunie dans cette galère j'ai honte pour eux. Quel interet pour des nationalistes bretons de se rejouir de voir le Tri liou brandit dans ce genre de manifestation.Continuez comme cela et plus personne ne vous suivra.
M Herjean
(0) 
Paul Chérel
2010-08-31 23:27:40
C'est en effet un peu cucul ! On s'éloigne de plus en plus de l'esprit desfondateurs de BR; Paul Chérel
(0) 
Rozenn BROUDIG
2010-08-31 23:27:40
Ce communiqué est en effet consternant. Bretagne Réunie continue sa descente au...néant.
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 1 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.