Lundi 7 décembre débat sur l'identité du vignoble nantais sur AlterNantes FM
Sommaire de Bretagne Réunie

Publié le 6/12/09 3:46 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Lundi 7 décembre 2009 à partir de 20 h, l'émission Plus Breizh la vie l'hebdo reçoit Emmanuel Torlasco, délégué régional du bureau des Vins de Nantes.

Cette émission est donc consacré au débat sur l'utilité ou non de créer un label "vin breton" pour les vins du vignoble nantais. La question de l'identité de ce vignoble sera longuement débattu.

Pendant l'émission, Alan Coraud, maire de la Remaudière, vice-président de la communauté de commune "Loire-Divatte" en charge de la culture, de la communication et du tourisme, responsable d'une agence de communication spécialisé dans le tourisme et propriétaire d'un domaine viticole, nous livrera son témoignage.

Plus Breizh la vie est diffusé tous les lundis soir à partir de 20h sur l'antenne d'Alternantes FM (98.1 à Nantes et 91 à Campbon-Saint Nazaire)

Podcast disponible sur : (voir le site)

À bientôt dans l'émission "Plus Breizh la vie" la seule émission radiophonique à Nantes à traiter de l'actualité de la Bretagne.

Paul Loret

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1265 lectures.
logo
Fondée en 1980, l'association Bretagne Réunie, Comité pour l'unité administrative de la Bretagne, régie par la loi de 1901, se donne comme but la reconnaissance comme collectivité territoriale d'une région Bretagne formée des actuels départements des Côtes-d'Armor, du Finistère, de l'Ille-et-Vilaine, de la Loire-Atlantique et du Morbihan. L'association se définit comme démocratique, unitaire et apolitique. Elle agit pour et dans le respect des droits de l'Homme et des libertés fondamentales. Bretagne Réunie BP 49032 44090 Nantes/Naoned cedex 1
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 2 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.