Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Annonce -
Dans quel état sont les autres langues celtiques ? Pennad Kaoz sous-titré en français !

Le Pennad Kaoz avec Stefan Moal, maître de conférence à Rennes 2 et spécialiste des langues celtiques, est enfin sous-titré en français !

Florent Grouin pour BREZHOWEB le 8/11/23 15:34
Stefan Moal (Stad ar yezhoù keltiek) - Pennad Kaoz : Pennad Kaoz, c'est un format de longues interviews qui permettent de prendre le temps de développer des sujets précis avec des experts dans leurs domaines.
Réalisation : Brezhoweb
(380 vues)
58756_1.png
Vous pouvez maintenant découvrir cet épisode sous-titré en français !

La situation du breton n'est pas la plus idéale aujourd'hui, mais qu'en est-il des autres langues celtiques ?

Comment se porte l'irlandais, qui possède le statut de langue co-officielle ? Le gallois est-il encore parlé dans les campagnes ou est-il une langue des "villes" ? Et le gaélique écossais, coincé entre l'anglais et le Scot ?

Et surtout, quel avenir pour toutes ces langues dans le monde numérique d'aujourd'hui ?

Si vous êtes passé à côté ou si n'êtes pas (encore) assez à l'aise pour comprendre le breton, voilà cette longue et très intéressante interview sous-titrée en français !

C'est par là pour la voir sur le site de Brezhoweb !

Voir aussi :
3  0  
mailbox
imprimer
logo
La seule télé 100 % en langue bretonne ! Magazines, films, documentaires, émissions jeunesse, dessins-animés, séries, sitcoms... Retrouvez en streaming gratuit vos émissions et séries TV en breton en replay ou en direct de 18h à 22h30 sur Brezhoweb.
Voir tous les articles de BREZHOWEB
Vos 9 commentaires
  Kristof Bach-Bourdelier
  le Jeudi 9 novembre 2023 14:44
Mersi bras deoc'h evit an atersadenn-man ! Dedennus eo ken ez eo - Domaj eo, a'at, na oa ket bet komzet diwar-benn ar Galo, 'Scots' Bro-Vreizh - N'eo ket Breizh evel Iwerzhon pe gKembre - Kentoc'h evel Skos, 'lec'h m'eman (d'an nebeutan) div yezh hengounel (Gl. vernaculaires) komzet eno
(0) 
DeThierry Bachelier à Kristof Bach-Bourdelier
 le Vendredi 10 novembre 2023 10:52
Qu'est-ce que vous ne comprenez pas dans l'expression "langues celtiques" ?!!
(0)
  Penn Kaled
  le Jeudi 9 novembre 2023 19:43
Plijus eo ar video se
Cependant il est difficile de faire face à ce que je nommerais le dawinisme linguistique, au point que même dans d'autres pays européens indépendants? comme les Pays bas ou la Norvège les langues nationales reculent au bénéfice de l'anglais.Par contre nous Bretons avons tort de ne pas avoir de relations avec Londres dans tous les domaines et pour l'occasion, ce qui concerne la culture et la langue bretonne, cette stratégie pourrait sensibiliser une partie de la population anglaise, qui retrouverait en partie de ses racines celtes, d'autant plus, que quelque part elle perd paradoxalement son identité du fait que la langue anglaise est devenue une langue internationale.Ne doit t-on pas passer d'une position défensive à une position offensive ?
https://www.courrierinternational.com/article/langues-au-pays-bas-we-speak-english
(0) 
  Alain E. VALLÉE
  le Vendredi 10 novembre 2023 11:39
Pour répondre à cette question, le mieux est de questionner l'état des États où ces autres langues celtiques tentent de survivre.
AV
(0) 
  Kristof Bach-Bourdelier
  le Lundi 13 novembre 2023 09:04
@Thierry Chatelier : Le 'Scots' n'est pas une langue Celtique - Pourtant, il en est question dans cet entretien tres interessant - La situation linguistique en Bretagne (pour ce qui est des langues vernaculaires) est plus proche de celle de l'Ecosse que de celles de l'Irlande ou du Pays de Galles - On pourrait aussi comparer l'Alsace a la Moselle - En Alsace, la (ou les) langues vernaculaires sont surtout Germaniques (exceptions du Welche et du Franc-Comtois sur des petites portions de l'Alsace) - En Moselle, c'est moitie / moitie (langues Germaniques au nord ; langues Romanes au sud) - La Bretagne, comme l'Ecosse, est divisee (pour ce qui est des langues vernaculaires) entre langue.s Celtique.s (i.e. le Breton) et langue.s Romane.s (i.e. le Gallo) - Parler du 'Scots' pour l'Ecosse et ne pas parler du Gallo pour la Bretagne, c'est un oubli dommageable (le Gallo est -trop- souvent oublie) car la Bretagne est diverse et est au moins autant Romane que Celtique, ce qui ne lui enleve ni son cote Roman, ni son cote Celtique
(0) 
DePenn Kaled à Kristof Bach-Bourdelier
 le Lundi 13 novembre 2023 14:14
Je ne suis pas opposé par principe au gallo, mais cependant dans les festou noz les artistes de la haute Bretagne chantent rarement en cette langue mais en français. Le problème c'est que dans une société qui cède facilement à la facilité, les locuteurs francophones auront tendance à se tourner vers le gallo vu sa proximité avec le français et le breton en sera encore victime. D'autre part les soi disant défenseurs du gallo qui prennent pour cible les militants de la langue bretonne seraient bien avisés de jeter un oeil l'autre coté de la frontière, il s'apercevraient comment son équivalent linguistique a été si bien défendu en Anjou et autres régions limitrophes !!!!
(0)
  Kristof Bach-Bourdelier
  le Mardi 14 novembre 2023 09:32
@Penn Kaled : J'entends l'argument de la porosite Gallo / Francais - Il existe aussi une porosite entre 'Scots' et Anglais en Ecosse - Comme le dit Stefan Moal, meme les langues Celtiques sont concernees par le fait linguistique Anglais - Le fait linguistique et donc culturel (une langue etant un marqueur culturel fort) 'Scots' n'est pas un frein a l'identite Ecossaise - Pourquoi devrait-il etre un frein a l'identite Bretonne ? Au contraire, je pense -mais cela n'engage que moi / je suis ouvert a la discussion sur le sujet- qu'encourager / rendre accessible / visible / &c. le Gallo (dans la partie 'est' de la Bretagne, Loire-Atlantique incluse bien evidemment) sert la Bretagne et sert le combat pour la Reunification de la Bretagne - Une Bretagne a l'aise dans son identite vernaculaire (au moins double) est (beaucoup) plus proche de la realite Bretonne depuis (au moins) 818 - Comme le dit aussi Stefan Moal, en Ecosse, nul.le ne cherche a (re)Celtiser le pays - L'Ecosse existe, telle qu'elle est et si la langue Gaelique est tres importante et est financee par le gouvernement et portee par beaucoup de personnes la-bas (jusque dans les grandes villes, meme en territoire 'Scots' - un peu a la maniere du Breton chez nous dans les grandes villes du territoire Gallo ou Roman), la langue 'Scots' n'empeche rien - Au contraire, elle permet la 'validation' de l'entierete du territoire Ecossais - Pourquoi devrions-nous nous priver de la culture / des culture.s endemiques de la partie 'est' de la Bretagne et nous limiter aux enclos paroissiaux, &c. et autres marqueurs uniquement presents dans la partie 'ouest' de la Bretagne ? Faire de la Bretagne un pays uniquement Celtique, c'est donner aux opposant.e.s un cadeau inestimable - La Bretagne existe - Elle est Celtique a l'ouest (et dans certains reseaux, comme le dit Stefan Moal, partout et meme a l'est, dans les grandes villes notamment) et elle est Gallo ou Romane a l'est - Et oui, les langues Romanes sont aussi parlees en Normandie, Maine, Anjou et Poitou mais c'est aussi le cas des langues Germaniques a la frontiere (et au-dela) Ecossaise
(0) 
DePenn Kaled à Kristof Bach-Bourdelier
 le Mardi 14 novembre 2023 11:36
Je partage votre avis sur votre dernier texte, seulement il ne répond pas aux problématiques posées par mon commentaire précédent.
(0)
  Kristof Bach-Bourdelier
  le Mercredi 15 novembre 2023 08:48
@Penn Kaled : Je suis d'accord avec vous - Ca serait bien / mieux / &c. si le chant lors des assemblees (br. festou-deiz / festou-noz) -en Bretagne de l'est- se faisait en Gallo plutot qu'en Francais, quand la langue employee est autre que le Breton (pour ne parler que des langues vernaculaires de Bretagne) ¬victime : Il est vrai que lorsqu'on 'de-zoome' (sic), il est facile de se rendre compte que les langues Celtiques sont moins bien 'portantes' que les langues Romanes au niveau mondial - C'est la raison pour laquelle il est important d'encourager chaque creation d'ecole Diwan (pour ne citer que ce nom-la - mais aussi en Prive et en Public) en Bretagne de l'ouest comme en Bretagne de l'est (surtout dans les grandes villes et leur voisinage) - J'ai participe pour ma part a des reunions de creation d'ecoles Diwan dans le pays de Redon et a Notre-Dame-des-Landes ainsi qu'a une reunion de creation de classe bilingue Breton / Francais a Chateaubriant - Aucun projet n'a vu le jour - Heureusement -il y a aussi des bonnes nouvelles- une classe Breton / Francais existe desormais de l'autre cote de l'eau, a Saint-Brevin - Esperons que d'autres suivront (surtout, pour ce qui est de la Bretagne de l'est, en Loire-Atlantique - car la Loire-Atlantique, en raison evidemment de la partition de 1956, est en retard par rapport a la Bretagne-4-departements dans tous les domaines culturels, linguistiques, &c. en lien avec la Bretagne) dans les annees a venir - Meme chose pour le Gallo - Pour l'instant, il n'existe qu'une classe qui travaille en Gallo en Loire-Atlantique - C'est tres peu si l'on compare aux 2 departements voisins du Morbihan et de l'Ille-et-Vilaine ¬defendu : Chaque cas est unique - L'Anjou et les autres provinces limitrophes ne sont pas en Bretagne (exceptees pour les petites parties situees dans les Marches Separantes en Anjou et Poitou, sans oublier le Fresne, qui n'est pas dans les Marches Separantes) - Porter haut et fort la culture Gallo cote Breton est justement montrer que les Breton.ne.s (habitant.e.s de la Bretagne 5 departements bien sur, pour ne citer que celles et ceux-la) connaissent leur pays - Il existe d'ailleurs un projet tres interessant en ce moment sur la connaissance de l'histoire du pays >>>https://participer.loire-atlantique.fr/processes/budgetparticipatif2023/f/441/proposals/2584<<< J'espere avoir repondu (au moins un petit peu / en partie) a vos interrogations legitimes
(0) 
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 9 ?