Hommage de Tudjentil Breizh à Théodore de La Villemarqué
Communiqué de presse de Tudjentil Breizh

Publié le 11/08/16 15:39 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
:
Réalisation :

À l'occasion du bicentenaire de la naissance de Théodore Hersart de La Villemarqué Tudjentil Breizh a organisé le mercredi 10 août 2016 une soirée-conférence chez le comte et la comtesse de La Villemarqué au manoir du Plessis-Nizon (où l'auteur du Barzaz Breiz a passé son enfance) puis à la Chapelle de Trémalo (célèbre pour son Christ Jaune peint à 2 reprises par Gauguin), à 800 mètres du manoir.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Au programme de cette soirée-conférence qui a réuni près de 120 participants :

- Jakez de Poulpiquet (diplômé d'Études celtiques / Université de Rennes 2) : « La noblesse bretonne au XIXe siècle » ;

- Claude Le Sciellour-Griolet (diplômée d'Études celtiques / Université de Rennes 2) : « La querelle du Barzaz Breiz » ;

- Yves de Boisanger (ancien vice-président de l'Association Bretonne) : « Théodore de La Villemarqué et l'Emsav : réflexions sur l'oralité ».

Voir la vidéo de la conclusion de l'intervention de Claude Le Sciellour-Griolet :

Voir aussi :
Jeune association créée en 2004, Tudjentil Breizh (Association de la Noblesse Bretonne /ANB) s'est fixée deux missions :
- Promouvoir et mettre en pratique les valeurs de la noblesse chevaleresque par des actions concrètes.
- Contribuer au développement de la langue bretonne, au rayonnement de la culture bretonne et à la diffusion de l'Histoire de Bretagne.
Vos 2 commentaires
  T. Gwilhmod
  le Lundi 15 août 2016 09:31
Dedennus e oa an abardaez-se.
Niverenn da zont kelaouenn Tudjentil Breizh e vo embannet ar prezegennoù a zo bet distaget.
le Bulletin no 14 ( spécial Théodore de la Villemarqué ) pour un montant de
6,50 € Euros (incluant les frais de port) chèque à l’ordre de TUDJENTIL BREIZH à renvoyer à
TUDJENTIL BREIZH, 2 straed Sant-Alfons, 35000 ROAZHON
(0) 
  Emmanuel AUDREN de KERDREL
  le Lundi 15 août 2016 15:14
Dommage que cette dame qui possède un DEC si j'ai bien compris, prononce à la française "Tri yane" et "Dachetum".
Puisque je n'ai pu être présent, j'ai toujours ces deux notes prises à la Bibliothèque Municipale de Rennes lors de mes recherches personnelles, du temps où elle figurait rue de La Borderie que je vous livre et où j'officiais l'été, du temps de ma jeunesse, grâce à notre ami Xavier FERRIEU :
- "Je ne croyais tirer qu'un coup de pistolet : ce fut un coup de canon ! Le monde entier l'entendit et reconnut la salve en l'honneur de la Bretagne."
(Lettre de Théodore HERSART de LA VILLEMARQUE à mon oncle Vincent AUDREN de KERDREL, cité dans "Histoire Littéraire et Culturelle de la Bretagne" de Donatien LAURENT, p 247)
- "Le Barzaz Breiz en mains, j'eus soutenu ma thèse patriotique mieux que pas un docteur n'argumente sur la digeste."
(mon oncle Vincent AUDREN de KERDREL)
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 3 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.