Ouverture officielle du centre culturel Yezhoù ha Sevenadur dans la métropole nantaise
Communiqué de presse de Yezhoù ha Sevenadur

Publié le 4/12/08 6:51 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Samedi 29 novembre 2008 avait lieu l'ouverture officielle d'un nouveau centre culturel breton à Saint-Herblain. Ayant pour but d'être un lieu de vie de la culture bretonne en Loire-Atlantique, son nom est Yezhoù ha Sevenadur c'est-à-dire Langues et Culture.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Yves Averty son président a accueilli les nombreuses personnes venues partager le pot de l'amitié à cette occasion. Il a remercié tous les bénévoles sans qui ce projet n'aurait pas pu avoir lieu, ainsi que les partenaires publics qui sont trois : le Conseil Général de Loire-Atlantique, le Conseil Régional des Pays de la Loire et la ville de Saint-Herblain. Étaient présents plusieurs élus : des représentants de ces institutions ainsi que de la ville de Nantes, le député François de Rugy et le président du Conseil Général Patrick Mareschal. Ce dernier a prononcé à la suite d'Yves Averty un discours apprécié pour la justesse de sa vision de ce que doivent être les cultures et les langues : des moyens de relier les hommes entre eux et de les enrichir. Patrick Hervé, co-président de Diwan, a quant à lui exprimé dans un discours bilingue sa satisfaction de voir se créer un collège dans l'agglomération nantaise alors qu'on vient de fêter les 20 ans du premier collège Diwan, dans l'agglomération brestoise à l'autre bout de la Bretagne. Il a aussi souligné l'importance du second degré dans la scolarité des élèves en cela qu'il leur permet de s'approprier véritablement leur bilinguisme. Il a enfin constaté, 30 ans après la création de la première école à Ploudalmézeau par Reun L'Hostis, que ces écoles ont fait la preuve de leur pérennité et de leur justesse.

Outre le nouveau collège Diwan de Loire-Atlantique, le centre Yezhoù ha Sevenadur héberge dans ses bâtiments le Centre de Ressources Culturelles Celtiques ou KDSK, qui est une médiathèque sur la matière bretonne et celtique ouverte à tous. De nombreux documents en français et en breton peuvent être consultés sur place ou empruntés.

C'est aussi là que vient de s'installer l'association Kentelioù an Noz qui donne des cours de breton aux adultes sur l'agglomération nantaise et en Loire-Atlantique. Elle propose également des activités ludiques en langue bretonne.

D'autres associations, des artistes et acteurs culturels viendront profiter de ce nouvel espace pour exposer, donner des cours et des stages de manière régulière ou ponctuelle.


Photos 1 à 5 : Maryvonne Cadiou /ABP

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 2655 lectures.
logo
Situé à Saint-Herblain, le Centre Culturel Breton Yezhoù ha Sevenadur est un lieu d'accueil et de développement de la culture bretonne en Loire-Atlantique. L'association Yezhoù ha Sevenadur (Langues et Culture) fédère des acteurs culturels autour de ce site pouvant recevoir des activités ponctuelles ou régulières avec des possibilités d'hébergement. Quatre associations culturelles bretonnes s'y sont installées : –- Le KDSK, médiathèque celtique ; –- Kentelioù An Noz, cours de breton et activités ludiques en langue bretonne ; –- Skolaj Diwan Liger-Atlantel, le Collège Diwan de Loire-Atlantique ; - Skol an Emsav, formations longues pour adultes en langue bretonne. Centre Culturel Breton Yezhoù ha Sevenadur 13 rue du Rémouleur à Saint-Herblain 02.40.85.27.22 - yezhou44@gmail.com
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 3 multiplié par 1 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.