Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- En Bref -
Nolwenn Leroy n'est pas consacrée artiste féminine de l'année
Nolwenn Leroy qui chanta en breton ce soir aux Victoires de la Musique au Palais des Congrès à Paris, malgré un émouvant Tri Martolod, n'a pas remporté le prix de la catégorie artiste féminine de l'année alors qu'elle avait été plébiscitée par les internautes à 43 %.
Philippe Argouarch pour ABP le 3/03/12 23:42

Nolwenn Leroy qui chanta en breton ce soir aux Victoires de la Musique au Palais des Congrès à Paris, malgré un émouvant "Tri Martolod", n'a pas remporté le prix de la catégorie "artiste féminine de l'année" alors qu'elle avait été plébiscitée par les internautes à 43 % via des médias comme le site web de L'Express.

Son album Bretonne s'est vendu à plus d'un million d'exemplaires.

Philippe Argouarch

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1299 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Voir tous les articles de de Philippe Argouarch
Vos 7 commentaires
JBB Le Dimanche 4 mars 2012 10:29
Elle s'en remettra ! Le fait d'être "bretonne" ne donne pas automatiquement droit aux plus hautes marches du podium ! C'est vrai qu'elle est loin d'être une mauvaise chanteuse, mais c'est la vie !
(0) 

Visan Yfy Mab Floc'h Le Dimanche 4 mars 2012 16:18
ABP, avec d'autres, pourrait créer les BREIZH MUSIC AWARDS ?
(0) 

alain gilbert Le Dimanche 4 mars 2012 17:48
Nolwenn pour le moment vise l'allemagne et les etats unis ce n'est pas un petit trophé français qui va arreter sa longue marche !!!
(0) 

ELB Le Lundi 5 mars 2012 09:20
le vote est fait par les "professionnels de la profession", qui n'aiment pas spécialement les artistes signés après des concours tv - rajoutez à ça le côté musiques du monde qu'ils préfèreraient "éventuellement" coller à sa démarche, et vous avez le réultat de samedi.
(0) 

Ar Vran Le Lundi 5 mars 2012 09:54
Et oui, il fallait s'y attendre!
Depuis quand quelqu'un qui ose revendiquer ces origines bretonnes en chantant en France lui amène de la reconnaissance par le petit milieu showbizz parisien ?
Nolwenn Leroy est devenu une nouvelle porte drapeau de la Bretagne, donc de ce fait (et pour les jésuites de la pensée franchouillarde), elle ne représente pas la France...
Rappelez-vous le pataquès provoqué par Dan Ar Bras à l'eurovision quand il avait promu une chanson en breton !!!!
Donc effectivement il faudrait créer les Breizh Music Awards et les coupler avec le Kan Ar bobl de façon à remettre au goût du jour (et surtout à la "mode") la culture musicale bretonne. Le problème est quels sont les acteurs économiques bretons qui oseraient faire cela ??? Les organisations culturelles bretonnes officielles (soutenue par la région!) pourraient elles différencier la catégorie musique dans les colliers de l'hermine et se rapprocher de la presse bretonne pour arriver à créer cette catégorie musicale des Breizh Music Awards et donc ne plus avoir une multitude de récompense du type meilleur breton de l'année que chaque organisme de presse fait indépendamment?
Commençons par la culture musicale bretonne car cette discipline est facilement compréhensible par n'importe quel quidam et fait de ce dernier, un acteur volontaire de la renaissance de la culture bretonne...
(0) 

JBB Le Lundi 5 mars 2012 13:37
Il serait peut-être judicieux de demander son avis à Mlle Leroy qui n'a peut-être pas du tout envie d'être étiquetée "chanteuse bretonne" !!! Créer les Breizh Music Awards est néanmoins une excellente idée (quoique le mot "awards" me gêne un chouilla...), mais inutile de cracher sur les autres candidats ! Je doute que Hubert-Felix Thiefaine (que je n'apprécie pas particulièrement) soit adoré du "petit milieu show-bizz parisien" !
(0) 

Alwenn Le Lundi 5 mars 2012 16:47
Dans une conférence, Gilbert Dalgalian : quelles perspectives pour les langues de France ? celui-ci dit ce qu'il est nécessaire de faire pour que le breton redevienne une langue sociale et se développe :
"Les médias. Pourquoi les médias ? Les raisons et les avantages en sont nombreux. D'abord les médias offrent des événements collectifs et si les émissions sont bonnes, l'événement est attendu, partagé, discuté. Ensuite, les médias donnent une vraie visibilité au breton : mieux que la toponymie et de façon pas seulement symbolique les médias font vivre la langue dans tous ses registres, du plus familier au plus soutenu. Enfin certaines émissions de télévision, mais aussi de radio peuvent être utilement et pédagogiquement exploitées dans les classes – et c'est la raison pour laquelle j'ai suggéré il y a 18 mois à la Région de créer une télévision éducative interactive en breton"
La présence du breton dans les media est vitale. Si les media "français" excluent les langues minoritaires de leur programmation, c'est pour mieux les tuer.
La Victoire de Nolwenn, c'est d'avoir su imposer la présence du breton, même symboliquement, dans les medias "français".
C'est une performance que peu sont parvenu à réaliser.
Avoir reçu le prix "victoire" n'a aucune importance. Personne ne se souviendra qui l'a reçu.
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 0 multiplié par 9) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons